Louis Aliot : « 148 emplois en sursis sur les 500 ouvriers chez Cémoi, le leader du chocolat »

2 min de lecture
1

Louis Aliot, maire de Perpignan a publié un communiqué de presse, relayant des informations non officielles :

« D’après certaines informations, la nouvelle Direction de Cémoi, s’apprêterait à supprimer 148 emplois, dont certains au siège perpignanais de la société. Ce plan de licenciement serait élaboré dans le plus grand secret depuis plusieurs semaines, ce qui constitue une méthode totalement inacceptable. En tant que Maire de Perpignan, j’en appelle à l’esprit de responsabilité des nouveaux propriétaires belges qui ont racheté Cémoi. Le chocolatier perpignanais n’est certainement pas une entreprise à dépecer alors que ses salariés, à qui j’apporte mon entier soutien, sont depuis toujours investis pour en faire un authentique fleuron. J’en appelle également à la vigilance et à la responsabilité de l’Etat. Je demande que le Préfet organise, sans délai, une table ronde sur l’avenir de la société dont le siège est à Perpignan ».

Mais aucun syndicat ne confirme, mais rappel leurs inquiétudes persistantes : « depuis le rachat du groupe, il y a des signes inquiétants. Certaines lignes de production qui à Perpignan fonctionnaient en 2×8 (2 fois 8 heures), ne fonctionnent plus qu’à 1×8. La direction justifie cela par la volonté de baisser les stocks. Mais, cela reste flou. On est mal informé et depuis le début, on ne leur fait pas confiance. On n’est pas malheureusement pas surpris, c’est toujours le même processus de quête du profit après un regroupement », selon la CGT.

1 Commentaire

  1. Lé non officiel mais y veut pas dire que les faux. Les bruits de couloirs quand y courent… Les ouvriers vont en faire les frais comme chaque fois na un scandale sanitaire. Et cet là, la pas été mentèr su les contaminations.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Antenne Réunion toujours première dans les sondages

Article suivant

Le sentier des Ouvriers aux Avirons fermé à la randonnée en semaine jusqu’au 30 décembre 2022

Free Dom