Ancienne ministre de Jacques Chirac, Lucette Michaux Chevry est décédée

2 min de lecture
4

Lucette Michaux-Chevry, la personnalité politique la plus emblématique de la Guadeloupe est décédée après plusieurs mois de lutte contre un cancer de la gorge.

C’est sa fille Marie Luce Penchard qui l’a annoncé.

La Présidente de Région Huguette Bello lui rend hommage

Lucette Michaux-Chevry, a tiré sa révérence. Femme de tête et de grand talent, son long parcours politique et les nombreux postes à son actif, tant dans son île qu’au niveau national, témoignent de son amour pour sa terre natale et de son engagement au service des Outre-Mer. La Réunion adresse à sa famille, ses proches, au peuple guadeloupéen, ses sincères condoléances et son soutien dans l’épreuve qu’ils traversent.

Lucette Michaux Chevry, une personnalité engagée

Avocate, épouse et mère de famille, elle parvient à défendre la veuve et l’orphelin en prêtant serment au barreau de Basse-Terre en 1954, tout en menant une carrière politique de front. Entre 1959 et 2019, elle a été élue successivement : conseillère municipale de Saint-Claude en 1959, conseillère générale de Gourbeyre en 1976, présidente du conseil général en 1982, conseillère régionale en 1986, maire de Gourbeyre en 1987 puis de Basse-Terre de 1995 à 2014. Présidente du conseil régional de la Guadeloupe depuis 1992, elle a été reconduite dans ses fonctions en 1998.

Parallèlement à ses mandats locaux, Lucette Michaux-Chevry entame une carrière nationale. En 1981, elle quitte définitivement le parti socialiste et soutient le candidat Valéry Giscard d’Estaing à l’élection présidentielle.En 1995, elle est chargée par le Président de la République d’une mission de réflexion sur la coopération.

Le 24 septembre 1995, Lucette Michaux-Chevry est élue sénatrice (RPR puis UMP). Au Sénat, elle siège au sein de la commission des affaires étrangères. Leader incontesté de la droite guadeloupéenne, elle a su en rassembler les principales composantes au sein du mouvement qu’elle préside, « Objectif Guadeloupe »

CREDIT TEXTE / site d’information https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/

4 Commentaires

  1. Saluons cette femme de caractère qui a su exploiter, toute sa carrière politique durant, cette mascarade de République deGaullienne-Debréiste corrompue jusqu’à la moëlle pour en retirer le meilleur pour elle et les siens.

  2. Saluons cette femme de caractère qui a su exploiter, toute sa carrière politique durant, cette mascarade de République deGaullienne-Debréiste corrompue jusqu’à la moëlle pour en retirer le meilleur pour elle et les siens.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Incinérateur de Pierrefonds : “graves dangers pour la santé et l’environnement”

Article suivant

Dugong à Mayotte : un plan d’action pour protéger cette espèce menacée

Free Dom