L’Ukraine accuse l’armée russe d’avoir commis un « massacre délibéré » à Boutcha

4 min de lecture
3

L’Ukraine a accusé dimanche l’armée russe d’avoir commis un « massacre délibéré » à Boutcha, après la découverte de nombreux cadavres. Près de 300 personnes ont dû être enterrées « dans des fosses communes ». Cette annonce a suscité l’indignation des responsables européens et britanniques, en ce jour où l’ONU tente une négociation à Moscou.

<blockquote class= »twitter-tweet »><p lang= »fr » dir= »ltr »>&quot;Le massacre de Boutcha était délibéré&quot;, a dénoncé le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba au lendemain de la découverte de nombreux cadavres dans cette ville au Nord-Ouest de Kiev, tout juste reprise à l&#39;armée russe <a href= »https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw »>#AFP</a> <a href= »https://t.co/3TNkq85L5Y »>pic.twitter.com/3TNkq85L5Y</a></p>&mdash; Agence France-Presse (@afpfr) <a href= »https://twitter.com/afpfr/status/1510557016212873216?ref_src=twsrc%5Etfw »>April 3, 2022</a></blockquote> <script async src= »https://platform.twitter.com/widgets.js » charset= »utf-8″></script>

« Une enquête pour crimes de guerre » ?

La ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Trussréclame  réclame « une enquête pour crimes de guerre » après avoir dénoncé des « actes révoltants ». Dans cette même lignée, le vice-chancelier et ministre allemand de l’Economie, Robert Habeck, évoque un « terrible crime de guerre ». Beaucoup de représentants Européens affirment leur soutien et condamnent ces actes d’une extrême violence.

Odessa attaquée 

« Odessa a été attaquée depuis les airs. Des incendies ont été signalés dans certaines zones. Une partie des missiles a été abattue par la défense aérienne », a écrit Anton Guerachtchenko, conseiller du ministre de l’Intérieur ukrainien.

L’avancement des négociations ?

« La partie ukrainienne a adopté une approche plus réaliste des questions liées au statut neutre et dénucléarisé de l’Ukraine », a affirmé le responsable russe des pourparlers, en précisant qu’aucun projet d’accord n’était encore prêt. Du côté Ukrainien, on affirme avoir accepté « oralement » les principales propositions.

L’ONU à Moscou

Ce dimanche, le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires, le Britannique Martin Griffiths, sera à Moscou afin de négocier un « cessez-le-feu humanitaire » en Ukraine. L’objectif est de « rechercher un cessez-le-feu humanitaire en Ukraine ». C’est la première visite d’un haut responsable de l’ONU en Russie concernant l’Ukraine.

Fuite des Civils

Plus de 3.000 personnes ont fui la région de Marioupol, en bus ou voitures privées, selon les autorités ukrainiennes. Croix-Rouge, après un acte manqué, prépare une nouvelle tentative d’évacuation samedi de la ville portuaire assiégée et dévastée.

 

 

3 Commentaires

  1. Ou na eu beau essayé comprendre comment des choses coma y peut arriver là en ce moment à d’autres moune qui hier encore l’avait un vie comme n’importe qui d’entre nous et aujourd’hui d’un claquement doigts na eïn y prends la décision que ou doit pu existé. Un peu comme si demain matin ou lève un bande de char -charognard- devant out l’immeb et la pou canarde aou… lé difficile « saisir » ça. Et la question que beaucoup y pose c’est que combien nena comme li ?

  2. le crime de guerre c’est pas à partir de 13 000 personnes tuées ?
    car depuis 2014 les azovs et compagnies s’en sont donnés à cœur joie sans émouvoir les médias
    *
    de plus les mensonges de l’OTAN sont quotidiens pour pourrir la situations et le zelinsky nous demande
    des sanctions que lui même ne respecte pas car il consomme toujours du gaz russe…en Ukraine

    alors c’est qui les menteurs et dindons de la farce ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Législatives : PLR officialise la candidature de Karine Lebon dans la 2ème circonscription

Article suivant

Le pape François envisage de se rendre en Ukraine

Free Dom