L’union des droites et des centres derrière le binôme Atchapa/Papaya dans le canton 6 (St-André 3)

8 min de lecture
15

Jeannick Atchapa, élu maire de Bras-Panon il y a dix mois, a décidé de briguer les 20 et 27 juin prochains le mandat de conseiller départemental. Il a choisi comme binôme, Sidoleine Papaya, 1ère adjointe de Stéphane Fouassin à Salazie et conseillère communautaire de la Cirest.

Sidoleine Papaya est salariée d’une société de transport. Leurs remplaçants sont Sabine Alamèle (épouse Bègue) et Jean-René Comtois, deux colistiers de Jean-Marie Virapoullé aux dernières municipales à Saint-André. La première est assistante sociale de formation et aujourd’hui gérante d’une société de transport sanitaire. Le second est employé à la Caisse générale de sécurité sociale. Les quatre ont déjà une expérience de la vie politique : plus de 20 ans pour Jeannick Atchapa dont une grande partie dans l’opposition.

Et histoire de bien montrer l’union des droites et des centres qui soutient cette liste, Didier Robert, président de Région sortant, responsable d’Objectif Réunion et tête de liste de la plateforme (les fameux accords de Bras-Panon signés mardi dernier) a assisté à cette conférence de presse tenue cet après-midi (jeudi 6 mai 2021) à la Ferme auberge Annibal. Idem pour Stéphane Fouassin et Johnny Payet, respectivement maires de Salazie et de la Plaine-des-Palmistes. Sans oublier Jean-Marie Virapoullé, 1er vice-président sortant du Département.

« Nous avons pris du temps pour préparer notre projet qu’on vous présentera prochainement. Notre candidature incarne à l’instar de ce qui s’est passé en juin dernier notre volonté de changement, notre détermination, notre courage ». Et le maire de Bras-Panon de préciser : « je suis fier d’avoir eu le soutien de mon conseil municipal et celui des droites et des centres». Les mots d’ordre de cette liste « qui incarne de nouveaux visages, une nouvelle tendance , seront « la proximité et l’efficacité ».

« Je me définis comme un gars la kour. En toute modestie, avec beaucoup d’humilité, entre un maire (Daniel Gonthier) et un député (Jean-Hugues Ratenon), j’estime avoir réussi une belle performance aux dernières municipales à Bras-Panon. Ce n’est pas la motivation qui va nous manquer pour ces nouvelles élections ». Quant à savoir pourquoi, après avoir été élu maire, il postulait au Département, il a répondu : « c’est une nécessaire complémentarité. Si la,population nous fait confiance, nous pourrons nous appuyer sur les moyens du Département pour développer notre canton », a-t-il répondu.

L’équipe d’Atchapa présentera le projet ultérieurement mais les grandes lignes s’articulent autour des  thématiques comme l’agriculture (contribuer à l’émergence de nouvelles filières créatrices d’emplois, l’irrigation, diversification agricole…), l’amélioration de l’habitat (raccourcir les délais de traitement des aides d’urgence pour l’habitat insalubre pour les plus familles nécessiteuses, comme l’a précisé Jean-René Comtois…), désenclavement des hauts, réfection du réseau routier, développement du lien social, rapprocher la culture des habitants des quartiers, apporter une contribution supplémentaire par rapport à ce qui a été fait en matière de la petite enfance, du handicap…. Jeannick Atchapa a rappelé qu’en tant que cadre à la Chambre des métiers, il a accompagné « plus de 1000 projets de création d’entreprises dans l’Est ».

De gauche à droite : Sabine Bègue, Jeannick Atchapa, Sidoleine Papaya et Jean-René Comtois. (Photos Yves Mont-Rouge)

Stéphane Fouassin et Johnny Payet ont souhaité « bon courage » au binôme et aux remplaçants et leur ont témoigné de tout leur soutien durant la campagne.

Jean-Marie Virapoullé a indiqué que « c’est naturellement et en toute logique que nous nous sommes unis. Il y a une cohérence dans notre union. C’est l’alliance de la relève et de l’expérience. Nous avons une vision commune. Votre slogan c’est :« Unis pour un développement solidaire de l’Est ». Le nôre c’est : « ensemble pour un développement solidaire ». Rappelons que Jean-Marie Virapoullé est lui-même candidat aux départementales dans le canton de Saint-André 2.

Prenant la parole en dernier, Didier Robert a déclaré : « je suis très heureux de passer un petit moment avec vous. Vous formez une belle équipe, très engagée. Je vous souhaite une très belle campagne. Je ne doute pas un seul instant de votre capacité à convaincre, à gagner cette bataille. Vous incarnez à merveille les deux piliers d’Objectif Réunion qui sont : l’unité et le rassemblement. Ici même à Bras-Panon, n’oublions pas que nous avons signé mardi dernier ce que l’on pourrait qualifier des accords de Bras-Panon. En tout cas, votre liste marque le renouveau d’une démarche d’unité pacifiée. Nous avons cette volonté d’être au service des Réunionnais. La gauche n’a pas le monopole du cœur. J’apprécie cette dimension d’unité, de renouvellement de la classe politique qui se dégage de votre candidature. En quelques mois tu as prouvé Jeannick ta capacité à agir. Tu incarnes un souffle nouveau, une dynamique dans l’Est. Nous avons à travailler sur cette notion d’équilibre du territoire. L’Est doit retrouver sa pleine dimension. Et je souhaite vraiment qu’on retrouve une majorité et au Département et à la Région pour une cohérence dans nos actions ».

Jeannick Atchapa et son équipe espèrent que, comme aux municipales de juin dernier, les électeurs leur donneront les clés pour ouvrir les portes du Département afin qu’ils puissent aller chercher les moyens nécessaires afin de développer les communes concernées du canton.

.

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

15 Commentaires

  1. Atchapa. C’est un gros gourmand, a peine la même pas encore commence son mandat le entrain rode un autre

    Nous attends a ou panonnais va renvoye a ou la balle en tout cas ma famille n’a u moins 38 voix une seule où Nora point

    Aler. Occupe ou bandes z élus

    • Les gens aime être les toutou de ses politique. Mais ses politique non rien à foutre de vous une fois élus. Mais n’a certains les fan de ses homme quand même Tant pis pour vous ou tant mieux si vous êtes de leur famille vous deviendrai comme eux vorace et hypocrite

  2. Pas possible toutes bandes z élus c’est le mêmes, quand la fini amène dinausaures dans la commune, et la li mange la bouche pleine

    Pas moins i sava vote pou ou , ni la ma famille
    Occupe un peu plus la population

  3. C’est un binôme d unite et prometteur. Nul doute que vous parviendrez à convaincre les électeurs sur le terrain car la première étape du rassemblement est déjà accomplie. Bravo à vous et courage.

  4. Mr Atchapa est un homme de coeur tout comme Mr Virapoullé, c’est bien de voir des gens de talents unis pour un projet commun.

  5. Bravo à vous pour cette belle alliance.
    Monsieur Jean Marie Virapoullé a de l’expérience en vice président du Département,
    Mr Atchapa incarne le renouveau sur Bras Panon.

    Une alliance de qualité complémentaire entre deux communes très proches.

  6. Un maire a le droit de viser le département sinon il y a peu de chance d’évolution pour sa commune.
    Bravo pour ce choix.

  7. Le département a besoin de Atchapa et Virapoullé pour faire des grands projets.
    Bravo à Mr Fouassin aussi un maire digne de Salazie.

    • Après avoir emmené tous les dinausaures de la réunion a bras panon et voilà que li affiche à li avec le grand perdant de saint André. Aler occupe ou bandes z’elus nous panonnais nous votera pu pou ou Aler rode a salazie

    • Pas besoin, de ce boug la saint André i veut pas de li , nous votera pas s’il le faut mais pour cet homme, jamais n’aura encore notre voix , fini c’est bien fini , li la roule à nous dans la farine avec ses élus

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Elections départementales des 20 et 27 juin : découvrez la liste des 127 binômes dans les 25 cantons !

Article suivant

Quatre élus de Joé Bédier à Saint-André appellent à voter Éricka Bareigts aux régionales

Free Dom