L’Université de La Réunion et l’IRD réaffirment leur partenariat stratégique

4 min de lecture

À l’occasion de la visite à La Réunion de Madame Valérie Verdier, Présidente-directrice générale de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), de son équipe de direction et de la représentante de l’IRD dans l’océan Indien, Mme Pascale CHABANET, une rencontre a eu lieu le mardi 16 novembre avec Monsieur Frédéric Miranville, Président de l’Université de La Réunion, Monsieur Gilles LAJOIE, Président du Conseil académique, Patrick Mavingui, vice-président en charge de la recherche et de la valorisation et des personnels administratifs, scientifiques et techniques de l’Université de La Réunion.

Ce fut l’occasion de resserrer les liens entre ces deux institutions majeures pour la recherche et l’innovation sur le territoire et la zone océan Indien. Elles collaborent au sein d’Unités mixtes de recherche (UMR), dans le cadre de partenariats stratégiques réaffirmés aujourd’hui dans le contexte général de montée en puissance de la science de la durabilité ciblant les champs scientifiques en écologie, biodiversité, santé globale sur fond de changements globaux et de risques naturels.

Avec 22 laboratoires de recherche, l’Université de La Réunion, créée en 1982, est le premier opérateur de recherche du territoire. Ses activités de recherche sont organisées autour de 3 fédérations : (1) biosécurité en milieu tropical, (2) observation des milieux naturels et des changements globaux et (3) observatoire des sociétés de l’océan Indien.

Elle dispose de 8 plateaux et plateformes scientifiques et technologiques dans le domaine des sciences de l’univers (OSU-R) et des sciences de la santé humaine, végétale et animale. Installé à La Réunion depuis 1987, l’IRD connaît une forte augmentation d’effectifs à partir de 2007 avec la mise en place du Centre de Recherche et de Veille sur les Maladies Émergentes dans l’océan Indien (GIS CRVOI) suite à l’épidémie du chikungunya dont la coordination fut assurée par l’IRD en partenariat avec l’Université de La Réunion.

L’Université de La Réunion et l’IRD engagés ensemble dans trois Unités mixtes de recherche (UMR)

Les UMR sont des entités administratives à vocation scientifique et techniques créées par la signature d’un contrat d’association. L’Université et l’IRD sont impliquées dans trois UMR :

  • l’UMR Espace-Dev (Observation spatiale, modèles et science impliquée) créée en 2011 ;
  • l’UMRPIMIT (Processus Infectieux en Milieu Insulaire), créée en 2015, issue de la fusion du Groupement d’intérêt scientifique CRVOI et du Groupe de recherche en immuno-pathologies infectieuses (GRII) ,
  • l’UMRENTROPIE (Écologie Marine Tropicale des océans Pacifique et Indien), créée en 2015, issue du rapprochement des unités CoRéUs (IRD) et du laboratoire d’Écologie marine (ECOMAR).

Cette rencontre importante fut l’occasion d’échanger sur le renforcement du partenariat dans le cadre d’une politique de site pilotée par l’Université de La Réunion et qui associe étroitement ses partenaires des organismes de recherche. Elle permit également de faire entrer l’IRD au sein de la l’Observatoire des Sciences de l’Univers, composante de l’Université de La Réunion en accord avec ses deux autres tutelles (CNRS et Météo France).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Pierre : des Gilets Jaunes fêtent leurs trois ans

Article suivant

Fête de la science : les élèves du lycée professionnel de l’Horizon visitent le téléphérique

Free Dom