Lutte contre le sans-abrisme : 235 places supplémentaires au sein des maisons relais pour le territoire

5 min de lecture

Dans le cadre du Plan Logement d’Abord, La Réunion bénéficie de l’attribution, par L’État, de  235 places supplémentaires des maisons relais dont 15 déjà ouvertes.

A ce jour, le territoire dispose de 5 maisons relais. A terme, ce sont 318 places qui seront disponibles au sein de 15 maisons relais réparties sur l’ensemble de l’île. Cette mesure de lutte contre le sans-abrisme vient en complément des 700 places d’hébergement d’urgence et d’insertion et des 1 700 logements accompagnés dont dispose le territoire.

 

Une maison relais, c’est :

 

  • une réponse adaptée pour le logement durable

Les maisons relais, constituent une offre alternative de logement pour des personnes en situation d’exclusion. Lieu de vie ouvert sur l’extérieur, elle accueille sans limitation de durée des personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d’isolement et de désocialisation dont l’accès à un logement autonome apparaît difficile à court terme.

  • un espace pour recréer du lien social

Les maisons relais, sont des structures à taille humaine offrant aux résidents les logements privatifs autonomes dans un cadre de vie convivial. Les activités communes favorisent les échanges entre résidents tout en suscitant un environnement chaleureux et sécurisant pour se reconstruire.

  • un lieu  pour favoriser l’intégration et la socialisation

Les maisons relais sont des structures de vie locale.  L’hôte joue un rôle primordial. Il définit et organise les liens avec l’environnement local de la maison (mairie, structures de loisirs, services sociaux etc.). Il anime des espaces et des temps communs à tous les résidents tout en régulant et facilitant les relations.

 A La Réunion, environ 1 000 personnes sont considérées comme sans-abri. L’installation de ces nouvelles maisons relais s’inscrit dans une analyse des besoins relevant du plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées ainsi que des programmes locaux de l’habitat.

 

Les associations porteuses de ces actions et les services de l’Etat travaillent en lien avec les collectivités locales et les bailleurs sociaux pour l’installation rapide de ces structures qui nécessitent pour certaines d’entre elles des réhabilitations de bâtiments et pour d’autres leur construction. Elles seront toutes opérationnelles d’ici fin 2023.

Afin de répondre aux besoins immédiats, un travail est actuellement en cours avec les associations gestionnaires pour la mise en place d’installations temporaires notamment sur le nord et le sud.

Un séminaire les maisons relais

Le dispositif des maisons relais a été installé par l’Etat à La Réunion depuis la fin des années 2000. Le renforcement en cours témoigne de la volonté de l’Etat de réduire fortement le sans-abrisme dans le cadre de la politique engagée du « logement d’abord ».

Pour promouvoir leur utilité sociale et renforcer leur inscription au sein de leur territoire d’implantation,  la direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités organise un séminaire intitulé « les maisons relais aujourd’hui et demain à La Réunion » les 6 et 7 octobre 2021 au domaine de Montgaillard.

Ces deux journées réuniront les personnes résidentes de ces structures, les professionnels, les hôtes, les associations gestionnaires, les bailleurs sociaux, les collectivités locales et les services de l’Etat. Au travers de différents ateliers et tables rondes, ce sont plus de 80 personnes qui réfléchiront sur l’adaptation de ces structures à l’environnement local.

Les résidents des structures existantes présenteront leurs activités et exposeront leurs réalisations sur ces deux journées.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Météo : une dégradation pluvieuse attendue à La Réunion à partir de jeudi

Article suivant

Téléphérique de la CINOR : découvrez les premières images des cabines en marche !

Free Dom