Lutte contre les discriminations et le racisme : un comité regroupant les acteurs réuni à la Préfecture

4 min de lecture
3

Ce lundi 20 juin 2022, Jacques Billant, préfet de La Réunion, a présidé le Comité opérationnel de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+ (CORAH), instance installée en 2016.

Un comité regroupant les acteurs de la lutte contre le racisme et les discriminations

Ce comité a réuni une cinquantaine de participants, dont Mme Sophie Elizeon, Déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), présente en visioconférence.

L’ensemble des représentants des services de l’État, de la justice, des forces de sécurité, des collectivités territoriales, des partenaires et du monde associatif qui contribuent à la politique publique en matière de prévention et de lutte contre toute forme de racisme ou de discrimination étaient également représentés.

Bilan des actions entreprises

Le Comité a permis d’aborder les points suivants :

–          Bilan statistique des faits et signalements constatés en 2021.

–          Bilan d’étape sur la mise en œuvre de la feuille de route territoriale (FRT), adoptée en avril 2021, en vue de lutter plus efficacement contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBTQIA+. Pour rappel, il s’agit de la première feuille de route territoriale adoptée à l’échelle nationale.

–          Bilan des programmations DILCRAH depuis 2018. Au total, ce sont 121 300€ qui ont été mobilisés par la DILCRAH au bénéfice d’actions de prévention et de sensibilisation sur le département de la Réunion au profit de 30 actions cofinancées.

–          Les résultats de l’appel à projet Lutte contre l’homophobie lancé en 2021 par le Ministère des Outre-mer ont également été rappelés.

Totalement mobilisé, l’État active également d’autres financements pour lutter contre les discriminations à La Réunion, notamment dans le cadre de la Stratégie pauvreté et de la politique de la ville.

Lauréats de l’appel à projets 2022 

Pour 2022, 5 actions sont cofinancées au bénéfice de 4 porteurs de projets dans le cadre de l’appel à projets annuel pour un montant total de 42 000 €.

  • Association « ORIZON »

→ Ouverture d’un poste de coordinateur territorial

→ Fonctionnement et développement des missions du centre LGBT

 

  • Association « Allons Jouer Mangue »

→ Création d’un court métrage sur la valorisation des lieux de mémoire de l’esclavage, des traites et de leur abolition

  • Association « FC Parfin de Saint André »

→ Ateliers de promotion de la citoyenneté et du vivre-ensemble pour les jeunes sportifs du club

  • Association « Requeer »

→ Valorisation de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie et organisation du « Mois des Visibilités »

3 Commentaires

  1. Raciste c’est l état de conscience 1 moune kan le racisme l appoint aucun association ou autre système va ouvre son zié regarde à nous même comment nous le méprisant envers nout prochain et ça i dit i aime bon Dieu l évangile i ramene a nous a notre conscience kan i dit comment pouvez dire que vous aimez DIEU que vous ne voyez pas et detester votre prochain qui vivre parmi vous?

  2. Raciste c’est l état de conscience 1 moune kan le racisme l appoint aucun association ou autre système va ouvre son zié regarde à nous même comment nous le méprisant envers nout prochain et ça i dit i aime bon Dieu l évangile i ramene a nous a notre conscience kan i dit comment pouvez dire que vous aimez DIEU que vous ne voyez pas et detester votre prochain qui vivre parmi vous?

  3. Bizarre….jamais eu de comité avant ça… et pourtant c’est pas que l’étranger y souffre de racisme mais bel et bien ceux originaire de l’île… par ces mêmes étrangers ! Étrange…. étrange…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

HEC Stand Up à La Réunion : la nouvelle session démarre aujourd’hui

Article suivant

Plan de Gestion des Risques d’Inondation : le dispositif 2022-2027 approuvé

Free Dom