Lutte contre les violences faites aux femmes : 1 000 MonShérif commandés pour La Réunion (photos)

1 min de lecture
1

Annoncé par Huguette Bello en mai dernier lors des Assises des violences intrafamiliales, le dispositif d’alerte MonShérif, est enfin opérationnel sur l’île. La Région distribue 1 000 boutons d’alerte ce matin à des associations actives dans le milieu des violences intrafamiliales.

Ces boutons d’alerte seront cédés gratuitement aux sept associations actives dans la lutte contre les violences faites aux femmes qui en ont fait la demande. Elles en assureront le déploiement auprès des femmes victimes de violence et auront la charge de l’accompagnement et du suivi des bénéficiaires.

Le bouton MONSHERIF© est utilisé comme outil de lutte contre les violences depuis 2018 et est inscrit dans le guide des ordonnances de protection comme outil recommandé pour la protection et la sécurisation des personnes cibles et victimes de violence. Son atout majeur est de ne mesurer que 2,5 cm², d’être porté sur soi de façon non visible ce qui permet d’agir sans être vu en toutes circonstances par le biais de différents clics qui vont déclencher différentes actions via l’application mobile du même nom. Ces actions vont permettre de rassurer, d’alerter, d’enregistrer et d’appeler à l’aide de façon géolocalisée des contacts sans avoir à se saisir de son téléphone.

L’engagement financier de la Région pour l’acquisition de ces 1000 boutons d’alerte s’élève à 43 161 euros. La commission permanente a également examiné et voté près d’une quarantaine de rapports sur lesquels s’étaient préalablement prononcées les commissions sectorielles.

Journée Internationale pour l’Élimination de la Violence à l’Égard des Femmes à La Réunion ce 25 novembre

La Journée Internationale pour l’Élimination de la Violence à l’Égard des Femmes est une occasion cruciale pour sensibiliser, mobiliser et agir contre toutes formes de violences infligées aux femmes. À La Réunion, plusieurs événements significatifs sont planifiés le 25 novembre 2023 pour marquer cette journée et renforcer la lutte contre la violence de genre.

Pendant tout le mois de novembre, le Collectif pour l’Élimination des Violences Intrafamiliales s’engage activement dans des actions de sensibilisation. Dans les quartiers prioritaires, des ateliers de sensibilisation accompagnent la distribution de culottes menstruelles. Composé de plusieurs associations, dont AFECT, AFEVV, Agence Soleil, Gopaul Roopmala, Ligue des droits de l’homme, Orizon, Réseau Oté, RIVE, UFAL 974, ce collectif œuvre pour l’élimination des discriminations et des violences faites aux femmes, aux enfants et aux familles.

Crédit Photos : site commercial officiel monsherif.com

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Saint-Benoit : baignade interdite à Bassin Mangue et bassin îlet Bethléem

Article suivant

Vie chère à la Réunion : un jeu de Scrabble 4 fois plus cher qu’en France (photo)

Free Dom