Lutte contre les violences faites aux femmes : trois étudiantes réalisent une émission TV

3 min de lecture
1

Elles s’appellent Alexandrine Alamélou, Clarisse Chauvin et Pauline Payet. Elles sont toutes trois étudiantes en Licence professionnelle des métiers de la communication à l’université de la Réunion. Dans le cadre de leur projet intitulé « Self Made Women », elles ont réalisé, le 15 mai dernier, une émission de télévision qui a été diffusée pour la première fois, samedi dernier à 20 heures, sur Télé Kréol. Une deuxième diffusion est programmée pour  ce dimanche 13 juin toujours sur Télé Kréol à 16 heures.

Plusieurs invités ont participé à l’enregistrement : des associations (Femmes solid’air, Réseau VIF), des psychologues, la gendarmerie (Casernes Vérines), mais également des femmes qui souhaitent témoigner. Un projet axé sur la lutte contre les violences faites aux femmes. « 

« La Réunion est le 3ème département français en matière de violences conjugales : 38% des femmes tuées à La Réunion en douze ans avaient signalé leur bourreau à la justice. Elles auraient donc pu être sauvées si tout avait fonctionné normalement. Ce n’est hélas pas encore le cas. Raison pour laquelle, nous avons décidé d’agir et afin d’aider les femmes qui pourraient connaître la même fin tragique et afin également de sensibiliser l’opinion publique sur cette problématique », expliquent les trois étudiantes.

Lesquelles travaillent sous l’égide de l’association Well’Kom qui  représente les étudiants-alternants de la Licence professionnelle Métiers de la Communication au sein de l’Université de La Réunion. Cette réalisation s’inscrit dans le cadre de l’examen final en vue de l’obtention du diplôme.

« Notre projet s’intitule Self Made Woman et consiste en une émission web-tv de type “C’est mon choix”, sur la thématique de la lutte contre les violences faites aux femmes à La Réunion. La Réunion est fortement impactée par ce sujet sociétal. Sur l’île, 1 femme sur 4 déclare avoir subi des faits de violences sur son lieu de travail et 6% des Réunionnaises ayant quitté leur conjoint subissent des menaces de mort. Notre émission web-tv Self Made Women a pour objectif de démocratiser le sujet en donnant la parole aux différentes parties prenantes : psychologue, représentant des forces de l’ordre, association de victimes de violences, universitaire et victimes de violences intra-familiales… ».

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

  1. Avant de lutter contre les violences faites aux femmes faudrait d’abord lutter contre les violences des kaniards 976.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Louis : une magnifique fresque de 500 mètres de long

Article suivant

St-Louis va ouvrir une 2ème classe passerelle à Ravine Piments

Free Dom