Madagascar: les militaires torturent 18 individus et les obligent à se sodomiser

3 min de lecture
10

Les bavures militaires sont à leur comble à Madagascar. Dans la nuit de dimanche à lundi, des hommes en treillis, chargés de surveiller une carrière de béryl dans le district d’Amparafaravola, à l’est du pays, ont arrêté 18 individus qui voulaient s’y introduire. Ils les auraient torturés, en les contraignant à se sodomiser, selon l’Express de Madagascar.

Une foule en furie, également mécontente de la manière dont une association gère la carrière, s’est alors ruée vers la carrière lundi matin pour venir en aide aux victimes de ces sévices. Mais les militaires auraient ouvert le feu sur eux. Conséquences: un civil est décédé.

Cette émeute aurait contraint les militaires à prendre la fuite dans la forêt. Ils seraient victimes de jet de pierres. Il aurait fallu l’intervention de l’Organe mixte de conception (OMC), composé de militaires, de gendarmes et de police, pour rétablir l’ordre.

Le général Jean Claude Rabenaivoarivelo, chef d’État-major des Armées (CEMA), indique qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cette émeute et des tirs ayant coûté la vie à ce civil.

Le 26 décembre dernier, une autre émeute s’est éclatée dans la commune d’Imerintsiatosika, une ville située à une trentaine de kilomètres, à l’ouest de la capitale. Dans leur version, les forces de l’ordre expliquent après qu’un présumé bandit a trouvé la mort à la suite d’une course-poursuite, avec les forces de l’ordre, la victime serait tombée dans une ravine la tête en premier, ses amis ont attaqué la brigade de la gendarmerie de la localité. Ils ont blessé trois gendarmes, incendié cinq motos et les bureaux.

La famille de la victime témoigne toutefois que les forces de l’ordre l’ont arrêtée, à la suite d’une dispute avec un de ses amis survenue une semaine plus tôt. Le jeune homme aurait voulu prendre la fuite, mais les gendarmes l’ont attrapé. Ils l’auraient passée à tabac, en frappant à sa tête. “Grièvement blessé, le jeune homme a succombé à ses blessures à l’hôpital”, regrette sa tante.

À la suite de cette émeute à Imerintsiatosika, six personnes ont été arrêtées.

 

 

 

 


10
Poster un Commentaire

avatar
9 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
révolution @bar...LambertAngeloBarik Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Sakail
Invité
Sakail

J’adore ce pays belle dictature

Anje
Invité
Anje

Non mais sérieusement c’est quoi ça ??!!! Honteux !!!!

Hibiscus
Invité
Hibiscus

Trés trés grave!
Torture × sodomie= inacceptable!
Ces militaires doivent être sévèrement punis pour leur acte ignoble.
Respect au peuple malgache notamment qu’une partie souffre de la famine!

Barik
Invité
Barik

Les fautes d’orthographe. Les faits relatés sont des horreurs mais purée votre orthographe est à se damner

@bar...
Invité
@bar...

Vous vous sentez visé ? Tant mieu pour votre orthographe a vous…de nos jours ça na plus d’importance…on peu meme ecrire en kreol ,la preuve ! Au jour d’aujourdhui Bac+5 ne connais pas c’est quoi une dictée rédaction naration ect…de meme pour les calculs mental…
Le plus important on ce comprend ds nos commentaire…

Hibiscus
Invité
Hibiscus

Ah bon, et vous en êtes victime???

Hibiscus
Invité
Hibiscus

@Lobo
On parle d’individus sûrement majeurs,des hommes,pas des ados.
Pensez-vous qu’à leur âge mature,ils ont besoin encore d’éducation sexuelle en plus dans ce lieu atypique: une carriére???
Impardonnable les comportements de ces militaires!

Angelo
Invité
Angelo

Il y a toujours une histoire de cul ou de tête coupée en barbarie

Lambert
Invité
Lambert

Elle est belle l armée……!

révolution
Invité
révolution

40€

Free Dom
WordPress Video Lightbox