Madagascar : possibilité de réouverture des frontières aux passagers internationaux en octobre

2 min de lecture
4

C’est à Paris, dans le cadre de la rencontre des entrepreneurs francophones du Mouvement des entreprises de France (Medef) que le président malgache, Andry Rajoelina, a annoncé ce mercredi la possibilité de réouverture des frontières malgaches aux passagers internationaux.

Il envisage ainsi de les ouvrir au mois d’octobre, c’est à dire, un an après la réouverture éphémère et partielle des frontières aux touristes qui voulaient se rendre uniquement à Nosy Be, la ville pilote du tourisme de Madagascar.

“Cette réouverture sera néanmoins conditionnée par l’évolution de la pandémie de Covid-19”, précise le chef de l’État   malgache sur sa propre page Facebook. Autrement dit, ce ne sera pas tous les pays du monde entier qui peuvent se rendre à Madagascar si la réouverture des frontières a lieu. Les pays encore frappés par l’épidémie de Covid19 risquent alors de ne pas avoir la possibilité d’envoyer leurs ressortissants dans le pays.

Dans le pays, notamment dans la ville de Nosy Be, de nombreuses infrastructures d’accueil hôtelier ont dû fermer leurs portes à cause de la fermeture des frontières malgaches aux vols et aux touristes internationaux.

La réouverture de quelques mois, d’octobre 2020 au mars 2021, n’a rien arrangé pour les opérateurs touristiques qui devaient également se soumettre aux mesures sanitaires imposées par l’Organisation mondiale de la Santé en plus de faire face à la crise socioéconomique et sanitaire dans le pays.

 

4 Commentaires

  1. Et la potion magique ? J’entend plus ,j’entend plutot l’arrivé des vaccins gratuit…et pourtant qu’est ce qu’il a pas dit promesse que des promesses ,et juste a coté a quelques kilometres la famine les gens enfants meurt tout les jours , et pas un seul mot ce président en parle du probleme on dirait meme que ca n’existe pas que tout va bien
    Messieurs les reunionnais c’est ca la dictature et pas le vaccins qu’on nous conseil…

  2. C’est pas ça la dictature. Et lo vaccin cet y wa li veut mett’ li mett’. Si li lé un tête en l’air li fait pas attention li respecte rien au moin que li respecte son camarade. Président malgache li cause ainsi, li la besoin à remettre l’économie en place. Ou dit bien que na un côté pou crève la dalle non? Ti voudrait pas que lé pou toute lo population? Et poukoué y envoie pas vaccin pou zot? Trop pauvre y gaigne pas acheté?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Contrôles routiers : un pilote de deux-roues, multirécidiviste, placé en garde à vue

Article suivant

Dengue : 75 cas confirmés en une semaine

Free Dom