Des produits à base de mourong : elle lance sa boite malgré le confinement

« Malia Réunion®, le site réunionnais qui vous veut du bien. Maman de deux filles, Maëlle et Elia, j’ai créé Malia Réunion® pour vous conseiller et vous proposer des produits de qualité. »

C’est comme cela que Martine, la gérante de Malia Réunion présente son entreprise. « Je voulais une société qui soit à mon image. Au chômage depuis plusieurs mois, j’ai souhaité changer de voie. Auparavant j’étais dans le domaine de la petite enfance ».

C’est ainsi qu’elle s’est orientée vers le secteur de la santé et du bien-être : « être utile aux autres a toujours été important pour moi. Grâce à Malia Réunion, je peux aider mes clients à se sentir mieux avec des produits naturels et qui nous rappellent les remèdes de nos grands parents». Martine propose des thés, des infusions, des tisanes, des cosmétiques et des compléments alimentaires.

Le mourong à l’honneur

Sa particularité ? «Beaucoup de mes produits sont faits avec du Moringa (mourong  en créole), du curcuma, du corossol (sapotille) ou encore avec l’arrow-root et le brède mafane. La gamme de cosmétiques est quant à elle fabriquée exclusivement à la Réunion». Une manière de mettre en avant les remèdes « lontan »  utilisés par nos anciens pour soigner leur peau, maux intestinaux ou encore leurs cheveux. «Je me souviens de ma grand-mère qui faisait sécher les feuilles mourong pour en faire une poudre. Ou encore de ma mère qui a dans ses placards des bocaux de poudre l’arrow root pour soulager notre mal au ventre ».

Des traditions et des remèdes d’antan qui ont tendance à disparaitre. «Malheureusement, les maux sont toujours les mêmes, voire pire. Mais pas beaucoup de personnes ont la chance de pouvoir cultiver et transformer leur « pied mourong » par exemple. Aussi, la nouvelle génération ne connaît pas toutes les vertus de nos plantes ». L’objectif est clair : rendre accessible au plus grand nombre des produits conciliant traditions réunionnaises, santé et bien-être.

Réagir face à la crise Covid-19: vive Internet!

Avant la crise du coronavirus, elle souhaitait ouvrir une boutique dans le sud de l’île. « J’avais commencé à chercher un local sur St Pierre, pris contact avec mon fournisseur et les différentes structures d’aide à la création d’entreprise ». Le coronavirus aurait pu mettre un terme à son projet ou le ralentir fortement. Dans une période économiquement et socialement difficile, ouvrir une entreprise peut paraitre une folie. « J’avais le choix d’attendre, de me laisser aller dans une spirale négative. C’était d’ailleurs le cas les premiers jours du confinement » nous confit elle.

Après des journées de réflexion où son projet était remis en cause, elle a cherché à rebondir « c’est avec l’aide de mon mari, que j’ai décidé d’adapter mon projet en me tournant vers une boutique en ligne ».

Sans connaissance en informatique, ni en vente sur Internet, elle a tenté le pari. «  Créer un site Internet, c’est comme agencer une boutique physique : on se fait le plan dans notre tête, on agence nos rayons, on y installe nos produits, on y met les prix… J’ai aussi un blog dans lequel j’explique ma routine, ou explique les bienfaits des différents produits ». Après un mois de préparation  la boutique était opérationnelle. Une aventure que n’aurait jamais imaginé Martine, mais qui prouve que cela est possible : « pour moi, c’était quelque chose d’impensable il y a quelques semaines. Les motifs d’abandon sont nombreux. J’encourage toutes les personnes qui ont un projet de création d’entreprise à persévérer et à ne rien lâcher ».

Les débuts sont prometteurs et notre jeune entrepreneure prépare déjà l’après confinement avec des projets encore plus ambitieux.

Contacts

Site internet : https://www.malia-reunion.fr/

Blog : https://www.malia-reunion.fr/blog

Page Facebook : https://www.facebook.com/Malia974/

Mail : [email protected]

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

18
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
11 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
doudou100-ans-et plissskariamanz lakazkouyon inzour etc.LadiLafé Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Géranium
Invité
Géranium

Tél:À L’Eau Free d’Homme Bonjour

Brèd monrong bâton morong
Maléré ça son manger : chanson de la Réunion

L’ Arbre de vie qui produit douze récoltes ; il donne son fruit chaque mois et ses feuilles servent à la guerrison des nation

MôvéLang
Invité
MôvéLang

En tout cas, tu ne peux pas dire que tu n’es pas un géranium zoreil plutôt récemment débarqué

Tony
Invité
Tony

Belle initiative ! Un retour aux valeurs et aux produits qui ont fait leurs preuves depuis des années

kariamanz lakaz
Invité
kariamanz lakaz

Un peu plus de détails stp, car sur les marchés forains on en trouve déjà et depuis longtemps séchées, en poudre, frais, et même en galettes..

Jeff
Invité
Jeff

Voilà un bel exemple à suivre pour nos jeunes. C’était vraiment pas gagné mais elle n’est pas tombée dans le système du “pti contrat” en mairie. Bravo. Longue vie à malia-reunion.

kouyon inzour etc.
Invité
kouyon inzour etc.

Une connaissance revenant de Madagascar, très fier de ne pas s’être fait chopper à la douane, m’a promis des graines de ( moringa sais plus le nom malgache ) , bon pour beaucoup de choses, acheté là-bas , il fallait pas le donner parceque ce n’était pas encore connu à la Réunion.

Madi
Invité
Madi

Je vous souhaite pleine de réussite, c’est une bonne nouvelle de retrouver des produits naturelles. Sans chimiques.

100-ans-et plisss
Invité
100-ans-et plisss

tu mangeras des brèdes bio une ou deux fois un jour ou deux dans l’année et des cochonneries industrielles tous les autres jours de l’année.
Et il ne faudrait pas s’étonner si tu pètes la forme.

Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Et le brède bétel en sauté ??? elle connaît ?

Géranium
Invité
Géranium

Mourong ou le Moringa : est composé 30% de protéine et 15% de fibres .
Magnésium , Potassium , le fer et le Calcium et bien d’autres choses enkor.

Mèt pas safran dan’n brèd Mourong

Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

safran ? NON … mais curcuma ? OUI pour la couleur si c’est grillé !

Madi
Invité
Madi

Je croyais que monsieur géranium mangé que des graines et herbes comme il a dit si souvent suis morte de rire.

Denise
Invité
Denise

Il faut rajouter une petite larme de safran dans le brede mouroug pas pour la couleur ,mais pour les personnes qui ont un taux de cholestérol élevé
Une façon de régulariser son taux de cholestérol sans médicament.

Géranium
Invité
Géranium

Zot gagne fait un pâté kréol ?

LadiLafé
Invité
LadiLafé

Et aussi un peu de vinaigre balsamique et du ras el hanout, sais pas pourquoi, mais c’est très efficace.

Géranium
Invité
Géranium

Et zoreil koson dan’n marmit poid ou konné ?

Géranium
Invité
Géranium

Le Mourong ou Moringa
Utilisé depuis des siècles en Médecine Ayurvedique , elle lui attribue le pouvoir de combattre plus de 300 maladies dont le rhume , le diabète , hypertension arterielle ou encore pour stimuler le système ummunitaire .

doudou
Invité
doudou

C est pas ce qui manque sur la route des tamarins.