/

Malo Lavocat, le 1er Réunionnais à traverser la manche à la nage

7 min de lecture
4

Il s’appelle Malo LAVOCAT, c’est un jeune réunionnais de 23 ans et le 20 juillet 2022 il va traverser La Manche à la nage, il sera alors le 1er réunionnais à réaliser cet exploit. Les exploits des réunionnais sont souvent cantonnés à notre île, car nous avons trop peu souvent un ambassadeur créole en Métropole. Lorsque l’on parle de sport et de La Réunion, sont plus communément évoqués La Diagonale des Fous, Le Piton des Neiges et Dimitri Payet.

Lui souhaite qu’un réunionnais se démarque en reliant l’Angleterre à la France Métropolitaine en traversant La Manche à la nage, une traversée pleine de symboles et de messages que l’association Roulé mon z’avirons a décidé de soutenir. Effectivement ce projet réunit le dépassement de soi, la sensibilisation à l’environnement ou encore l’envie d’entreprendre : Les valeurs de l’association sont ainsi pleinement respectées. C’est aussi hélas aujourd’hui une traversée tentée par des migrants pour rejoindre l’Angleterre à leurs risques et périls.

C’est en recherchant une structure porteuse qui pourrait l’accompagner dans son projet sur les réseaux sociaux que Malo est tombé sur Roulé mon z’avirons, association Jeunesse et éducation populaire quia pour objectifs de promouvoir l’économie sociale et solidaire, de protéger l’environnement et de développer le lien social vis à vis de tous les citoyens en s’appuyant sur des ateliers et des évènements éducatifs, sportifs et culturels à la Réunion et à l’international.

Roulé mon z’avirons attache une importance particulière et dans la mesure du possible à accompagner les jeunes dans leurs projets. Cet accompagnement ne sera pas financier mais permettra une mise en relation avec des partenaires, une mise en réseau qui contribue à l’émergence des projets. Lors de la rencontre avec ce jeune réunionnais, il nous raconte : “je suis né le 12 septembre 1998 dans le village de l’Entre-Deux et je suis sportif depuis mon enfance. A 8 ans je suis monté au sommet du Piton des Neiges et j’ai pratiqué le tennis pendant 7 ans en compétition et hors compétition. Ce sport m’a inculqué la persévérance, se battre pour chaque balle et cela jusqu’à la fin du match. Je n’étais pas le meilleur au niveau technique, mais je battais des joueurs meilleurs que moi grâce à mon endurance et mon mental qui me permettaient de faire des matchs de plus de 2 heures à l’âge de 13 ans.”

Malo qui habite désormais Genève en Suisse près de la frontière française a l’habitude des eaux froides puisqu’il nous dit se baigner régulièrement dans le Lac Léman notamment en hiver par 7 degrés.

Il a déjà relevé en septembre 2020 le défi de relier Dijon à la mer en vélo. Il nous raconte cete aventure : “j’ai fait Dijon-Montpellier en une semaine en passant par la diagonale du vide. J’ai donc évité la vallée du Rhône qui m’aurait permis des routes plus plates, et je suis passé par la montagne.”

Pour ce nouveau défi sportif qui aura lieu le 20 juillet 2022, il traversera dans le sens Angleterre-France et nagera pendant 16h dans une eau entre 14 et 18 degrés celsius. Il ne doit recevoir aucune aide et ne doit être touché par personne. Il recevra de la nourriture et des boissons via une perche (3 minutes toutes les heures pendant les 4 premières heures, puis 3 minutes toutes les 1⁄2 heures). Il sera accompagné d’un bateau-pilote et d’un ami tout au long de la traversée. A l’issue de sa course, Malo souhaite déployer le drapeau réunionnais.

Jusqu’à aujourd’hui, seuls 45 français ont traversé La Manche à la nage. La raison des abandons est le froid car la plupart le fond vêtu d’un simple maillot de bain. Pour résister au froid, le meilleur isolant est la graisse, c’est pourquoi les sportifs sont généralement en surpoids. Son métabolisme ne le permettant pas et étant lucide sur ce que représente cet exploit aussi appelé L’Everest de la nage libre, il va l’effectuer en combinaison.

 

 

Ce sera aussi l’occasion de sensibiliser la population à la pollution marine qui dévaste nos océans et nos mers. Ce sera aussi l’occasion de démontrer aux jeunes qu’il faut croire en soi et que rienavocatn  n’est impossible.

Afin de réaliser son projet, Malo a besoin de soutien financier afin de régler les différents prestataires (bateau, achat de la combi, frais de traversées…etc). Il souhaite que ses sponsors soient des structures réunionnaises.Ce projet a un coût non négligeable de 7 500 €. L’association Roulé mon z’avirons sera l’intermédiaire pour la coordination des partenaires.

Dès aujourd’hui, une cagnotte leetchi est ouverte via ce lien : https://urlz.fr/ijAe. Elle permettra de récolter des fonds pour aider Malo à réaliser son projet. L’association se tient à disposition des entreprises qui souhaitent proposer leur soutien au projet.

Roulé mon Z’avirons centralise les dons et les propositions de soutien : 0262 45 49 38 ou au 0693 20 86 53 / Mail : [email protected] / Site internet : rmz.re

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Des jumeaux nés… à deux endroits distincts !

Article suivant

Crash au Népal : L’avion a été localisé, pas de survivant parmi les 22 personnes à bord

Free Dom