Manifestation des expropriés de L’Etang-Salé devant la Cour d’Appel (VIDEO/PHOTOS)

3 min de lecture
4
C’est peut-être une des rares histoires du pot de terre contre le pot de fer qui aura un dénouement heureux?
Expropriés par la SODEGIS depuis 2014 d’environ 2ha de terrains constructibles, à proximité immédiate du centre-ville de l’Etang-Salé, la famille Fontaine se débat depuis des années, dans différentes procédures contre un grand groupe, soutenu par les collectivités, la Préfecture, le Ministère de l’Outre-Mer, et le Tribunal.

Octobre 2016: une première reconnaissance par le tribunal administratif

Le tribunal administratif admet le caractère d’utilité publique de l’opération d’aménagement et de résorption d’habitat insalubre dans trois secteurs de la commune de l’Etang‐Salé permettant la mise en oeuvre de la procédure d’expropriation.

Initialement prévue pour la création de logements sociaux, cette opération de RHI a été le prétexte pour la mairie de l’Etang-Salé et la SODEGIS pour acquérir des terrains à bas prix.

Février 2021: un film pour maintenir la lutte

En attendant la réponse du recours pour l’annulation de l’élection avec une voix d’avance devant le Tribunal Administratif :
https://fb.watch/51BKwj7qCa/
« Après quelques courriers restés sans réponse, des manifestations devant la mairie et devant le tribunal, un contexte aux affaires aidant, la SODEGIS a décidé de nous rétrocéder nos parcelles « dans un soucis d’apaisement », pendant la période électorale échue. On tente peut-être de faire oublier les suspicions de détournement de fonds publics accablant les autorités expropriantes révélées dans le rapport de l’ANCOLS* pour la SODEGIS et celui de la CRC** de la Réunion pour la mairie de l’Etang-Salé. »
« Cette audience du 26 avril 2021 devant la Cour d’Appel de Saint-Denis nous permettra de nous exprimer devant les magistrats sur un de ces nombreux dysfonctionnement judiciaire… Pourquoi la procédure d’expropriation est toujours pendante devant la cour d’appel alors que la SODEGIS a renoncé à son projet de nous exproprier depuis plus de dix-huit mois?
Serait-ce là une tentative de chantage de la SODEGIS qui souhaite nous restituer nos terrains à condition que nous renoncions tout recours à venir contre eux? Après environ 7 ans de procédures et environ 50.000,00€ de frais (avocats, huissiers, experts, etc…) et juste pour les expropriations. »

Avril 2021: nouvelle manifestation

Les Révoltés du 974 étaient présents à la Cour d’Appel de Saint-Denis, 166 rue Juliette Dodu ce lundi 26 avril à 9h, aux côtés de la famille Fontaine de L’Etang-Salé expropriée depuis 2014 par la SODEGIS. Nous étions sur place :

4 Commentaires

  1. Il faut se résigné, lacouture et toute sa camaraderie son intouchable. La vie est courte lâché l’affaire la corruption l’emporte toujours a tous les niveaux

    • Vous avez totalement raison, cela ne sert a rien de se battre contre un systeme de coruption bien huilé.
      Profitez de la vie et de vos enfants ainsi va le monde

Répondre à Totor Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Interpellés, roulant à plus de 162 et 165 km/h sur des routes limitées à 90

Article suivant

Protection des consommateurs et loyauté de la concurrence : plus de 2000 contrôles effectués

Free Dom