Désaccord du groupement GRTS sur le marché de remblaiement : un référé du groupement NRL rendu aujourd’hui

2 min de lecture
41

Depuis lundi 15 février, le groupement réunionnais des transporteurs du sud (GRTS) a décidé de bloquer l’accès au chantier de la NRL car celui-ci réclame une répartition plus juste d’un marché de remblaiement. Le groupement a reçu le soutien de plusieurs autres syndicats et a été reçu par Ibrahim Patel, président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Une réunion qui n’a rien donnée.

Ce lundi 22 février, le groupement GRTS a décidé de lever son barrage mais ne baisse pas pour autant les bras. Un référé du groupement NRL sera rendu mardi après-midi.

Répartition du marché de remblaiement

Des membres du groupement réunionnais des transporteurs du sud (GRTS) dénoncent la répartition inéquitable d’un marché de remblaiement et veulent en parler avec des responsables du groupement. “Ils ont obtenu 55% des travaux et les autres entreprises doivent se contenter chacune de 10%”, déplore Hubert Poinapin, dirigeant de la SRTT, syndicat qui soutient le GRTS. Ce dernier dénonce une instrumentalisation des autres syndicats et accuse Jean-Bernard Caroupaye d’être à la manoeuvre.

Pendant plusieurs jours, les transporteurs de la FNTR n’ont pas pu accéder au chantier à cause de ce blocage. Ils ont fait dresser un procès-verbal par un huissier indiquant qu’ils étaient dans l’impossibilité de travailler.

Au micro de notre journaliste Elodie Hoarau, Jean-Gaël Rivière président de la FNTR confie ne pas comprendre ce mouvement. Nous étions en direct sur notre page Facebook  :

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




41 Commentaires



  1. Caroupaye et Mongin i prends à zot pour ki les rois de la reunion……faut foutre ces bougres là au trou la loi trop gentil avec deux gars la ….la reunion ta zot

  2. Il est comique le Mongin qui critique quand un autre transporteur bloque la route, par contre si c’est lui c’est normal « on fait pas ça que pour nous, c’est pour tous les Réunionnais ».
    Vous vous prenez trop pour des Parrains.

  3. ou la la comment ca se fait un bougre né na un bracelet électronique i controle encore le marché de la RNL…C’est une mafia…ce sont des bandits tout le peu…cette route qui est devenue moche…noré pu trouve autre chose à faire seulement la Région la voulu engraisse les transporteurs malvaillants…toute facon quand i batail comme ça c’est que né na pou gagné

  4. Mario mdr
    le syndicat est là pour soutenir et il est aussi le porte parole de son groupement, chaque groupement on leur propre syndicat qui revendique leur droit et leur mécontentement, un peu de logique
    le syndicat comme le groupement demande des parts équitable entre tous…

  5. Mario mdr
    le syndicat est là pour soutenir et il est aussi le porte parole de son groupement, chaque groupement on leur propre syndicat qui revendique leur droit et leur mécontentement, un peu de logique
    le syndicat comme le groupement demande des parts équitable entre tous…

  6. Mario mdr
    le syndicat est là pour soutenir et il est aussi le porte parole de son groupement, chaque groupement on leur propre syndicat qui revendique leur droit et leur mécontentement, de la logique…
    le syndicat comme le groupement demande des parts équitable entre tous…

  7. les gras du bide peuvent bloquer leur chantier et meme l abandonné ,projet inutile couteux qui ne sera jamais finis,deja des fissures et des erreurs de construction,un gros procés et une demolition couteuse pour les 20 ans à venir,merci didier!

  8. Et voilà PATEL qui va recevoir à la CCIR . Attention messieurs et dames il parait qu’il y a que des mauvais ondes depuis que MONGIN, CAROUPAYE ET PATEL dirige la chambre ensemble.

  9. si la décision état une NRL , c était fini
    Piles et route
    zot la voulu Digue? a h oui les politiks, la région, les zozos transporteurs
    Nous va gain rien du toute 2023

Free Dom
WordPress Video Lightbox