Accusé de prise illégale d’intérêts, Marco Boyer relaxé

1 min de lecture
4

Marco Boyer a été relaxé aujourd’hui au tribunal correctionnel.

Défendu par Me Jean Jacques Morel, l’ancien maire de la Plaine des Palmistes était accusé de prise illégale d’intérêts. On lui reprochait d’avoir tenu le conseil municipal, où un terrain a été acheté par une famille au prix des domaines, par les parents d’une jeune élue, la benjamine du Conseil Municipal à l’époque.

Cette jeune élue a aussi votée, elle a donc été condamnée mais dispensée de peine.

Quant au maire Marco Boyer, estimé complice de cette prise illégale d’intérêt, il a estimé qu’il n’en était rien, qu’il n’y avait aucun élément matériel qui prouvait la complicité.

« C’est la deuxième fois qu’il passe en correctionnel, et que j’obtiens sa relaxe » indique son conseil Me Morel.

4 Commentaires

  1. Il n’y a pas de quoi en être fière monsieur morel, Parfois je me demande si un avocat peut être le défenseur d’un administré et d’une collectivité ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Accident à St-Pierre : la bretelle de sortie de l’échangeur Ravine Blanche rouverte à la circulation

Article suivant

St-Pierre : une collégienne de 13 ans agressée sexuellement dans un bus

Free Dom