Maurice Gironcel interpelle la Ministre des Outre-mer

dans Actualités/Infos Réunion

“Depuis maintenant 18 mois, la politique du Gouvernement a clairement favorisé les plus riches. La suppression de l’Impôt Sur la Fortune est un exemple révélateur et dans le même temps un ensemble de mesures fiscales et sociétales est venue impacter les classes moyennes et les classes laborieuses. Comment répondre aux besoins quotidiens de la population avec une telle politique gouvernementale ? Alors que les élus de proximité sont ceux vers qui se tournent en priorité la population, les gouvernements successifs depuis des années n’ont eu de cesse d’affaiblir l’action des collectivités locales, dont principalement les communes. Ce sont ces mêmes élus vers qui nos citoyens se tournent pour exprimer leurs préoccupations. Ces décisions gouvernementales impactent directement les communes :

• Les dotations des collectivités baissent alors que dans le même temps on demande aux communes de faire toujours plus avec moins. Les collectivités territoriales qui étaient les principaux porteurs de l’investissement public ne peuvent plus le faire. Cela vient directement impacter le secteur du BTP déjà en difficulté. Moins de marchés publics, c’est moins d’activités pour le BTP et donc moins d’emplois. Moins de dotations c’est aussi moins d’accompagnement pour les associations culturelles et sportives. Cela porte atteinte à notre cohésion sociale et à notre bien vivre ensemble Réunionnais.

• Le volume des contrats aidés ainsi que leur prise en charge par l’État ont drastiquement diminué (de 85 % de prise en charge à 50 % aujourd’hui). Malgré les efforts de mutualisation des services, nous avons été contraint de réduire l’accompagnement de la population (moins d’activités périscolaires, moins d’animations sportives et culturelles, moins d’entretien des espaces verts, …) Comment répondre aux attentes de la population quand celle-ci augmente à La Réunion de 10 000 personnes/an ? De 240 000 habitants en 1946, date de la départementalisation, nous serons 1 million dans une génération. Les problèmes d’aujourd’hui sont totalement différents de ceux d’hier et les défis à relever sur tous les sujets sont encore plus difficiles.

Rencontre avec la Ministre des Outre-Mer – 28/11/2018

Comment répondre aux besoins quotidiens de la population ?

Pour cela, l’État doit faire l’inverse de ce qu’il fait jusqu’à présent. D’une part, il doit redonner les moyens et l’autonomie aux communes pour mener à bien leurs missions, d’autre part, il doit prendre en compte la situation particulière des communes de La Réunion (population qui augmente, retard en équipements de proximité, …). Un fonds de développement spécial pour les communes de La Réunion (Rénovation des écoles, activités périscolaires, équipements de proximité, …) permettrait de répondre aux besoins de la population et contribuerait à la relance de l’économie. Les mesures prises par les gouvernements jusquà ce jour, basées sur la situation de la France Hexagonale (baisse des dotations, des contrats aidés, continuité territoriale…) n’ont fait qu’aggraver la situation économique et sociale à La Réunion. Comment expliquer que l’État attribue 616 euros par habitant en Corse pour assurer la continuité territoriale alors qu’il n’octroie que 11,5 euros par habitant pour La Réunion. La situation de crise sociale que connaît notre île depuis le 17 novembre est venue rappeler l’urgence de réunir une conférence territoriale avec l’ensemble des élus, des forces vives et des représentants des gilets jaunes pour définir ensemble un projet global, cohérent, durable et solidaire et définir les périmètres d’action de chacun. Pour prendre un exemple, on gagnerait en efficacité en mettant en place un office des routes unique pour la gestion de l’ensemble du réseau routier réunionnais (comme il existe un office de l’eau ou encore le Sidélec). Enfin, c’est toute la question de l’accompagnement de l’État aux collectivités locales face aux grands défis de notre temps : l’augmentation de la population, la transition énergétique, la révolution technologique ou encore l’adaptation aux changements climatiques. Ces défis concernent directement notre île et exigent des réponses urgentes. ” conclut Maurice Gironcel, Maire et Conseiller Départemental Sainte-Suzanne

23
Poster un Commentaire

avatar
17 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
20 Comment authors
gilet jauneRANDRIANASOLOMariagCumulardMarie Gillette Hoareau Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Yvon
Invité
Yvon

Sainte-Suzanne est un exemple de développement et de politique sociale, culturelle et économique pour la Réunion. La ville est belle, très développée et bien aménagée, dynamique. Les jeunes ne trainent pas dans la rue avec zamal et alcool. Les gens ont tous un travail. Votre parole est donc très écoutée aujourd’hui.

Ramalagasy
Invité
Ramalagasy

Yvon : Maurice, c’est vous ?

Dis mon coco
Invité
Dis mon coco

Tout a fait d’accord . Sa parole est très écoutée au point de dire aux électeurs communistes et de gauche de voter pour une candidate de droite . C’est la ville de cochons volent .

jean claude
Invité
jean claude

MOI : Jean Claude leader des gilet Jaunes dans mon quartier : JE DECLARE OUVERT TOUS LES BARRAGES A PARTIR DE CE JEUDI MATIN – C’est fait de mon coté.

Mariag
Membre
Mariag

Vous êtes situé ou… merci

franck
Invité
franck

On voit qu’il n’a pas de feuille de paye… entre ca et ma taxe d’habitation en baisse je trouve que POUR UNE FOIS on a enfin un gouvernement qui s’intéresse à nous les petits salaires…

Si les gilets jaunes pouvaient s’en inspirer, parce que eux leur RSA va être versé, moi je suis au chômage technique et la feuille de paye va faire grise mine ce mois ci…

Ewa
Invité
Ewa

Mr Gironcel ou conseil ki
Ou fait parti des maires repris de justice
Out parti politiques est most
Oule comme un dynosore en voie de disparition
Arret a ou dont

jmj
Invité
jmj

Tous ces politiques qui ont été complètement dépassé par le mouvement en marche ont une rancoeur énorme contre celui qui les as déboulonné et sont prêt à mettre le pays par terre pour se venger. Ne tombons pas dans ce piège, ils ne servent que leurs intérêts et préfèrent régner sur un pays en ruine que sur rien du tout…

Kreol
Invité
Kreol

Eh, les Gilets Jaunes : avant de demander à Mère Noël des cadeaux, FAITES TOMBER les RAVATE et HAYOT qui ont des monopoles depuis plus de 20 ans.
FAITES LE MENAGE ICI !!

Dallas974
Invité
Dallas974

Les GJ ont demandé que les politiques ayant été condamnés ne soit plus aux responsabilités. Le PCR est mort.

Dis mon coco
Invité
Dis mon coco

Dans quelle catégorie tu te places . Quelqu’un de très riche qui brasse de l’air pour enfumer les plus pauvres qui ont fait ta fortune depuis trop d’années. Cumulard de surcroît pour ramasser un max .

Blokezotmomon
Invité
Blokezotmomon

Le barrage de bel-air sainte-suzanne avec 30% d’employé communaux rémunéré par Mr le maire
Ns ns ft la grève pcke n’a pwin syndicats zot labas…pcke papa la envoye a zot
Allez marcher dont
In bamd de moutons rode ft le loup

Aaccablé 974
Invité
Aaccablé 974

Mr Gironcel,nous ,le peuple en a Ras le Bol de votre gestion du budget de la commune .Cessez déjà à vos politiques de clientèlisme parce l’argent profite plus à vous et à votre entourage qu’ au plus démunis. Le taux d’abstentionnisme s’explique et sanctionne ce genre de pratique. Le pire,c’est général dans toutes les communes. Les budgets ne sont pas utilisés à bon escient toujours à votre profit.

ingérable
Invité
ingérable

justement électeurs il ne faut pas s’abstenir votons pour mettre dehors tous ces repris de justice. 2020 arrive.

TYRANNOSAURES
Invité
TYRANNOSAURES

MOMO OU LA PAS HONTE DE CE QUE OU LA FAIT, ALLEZ CACHIETTE DONC, OU LE EN PARTIE RESPONSABLE DE CE CHAOS EN FAISANT VOTER POUR LES RICHES DIDIX POUR LA REGION ET NADIA POUR DEPUTEE.

blablateur
Invité
blablateur

Monsieur le maire,
Ca fait 11 jours que la population est bloquée et zot i ouvre sa bouche pour parler encore des contrats aidés ?????
DEHORS

Aaccablé 974
Invité
Aaccablé 974

Mr Gironcel,vous proposez de créer une office des routes mais où le bas blesse c’est pour le recrutement :vous avez des noms en tête ,toujours la famille,des amis etc
Vous êtes la source même de la délinquance.

Cumulard
Invité
Cumulard

Il postule déjà pour la place de président . Il ne manque pas de présidents et de vices présidents à la Réunion . Il y en a qui doivent avoir 10 casquettes de présidents. Comme si cela ne suffit pas .,ils ont inventé des postes de présidents des présidents comme président des présidents de maires , de région Trop fort ces élus…..-

thierry.araye
Invité
thierry.araye

Aucune pudeur

maxence
Invité
maxence

Monsieur le Maire nous fait un coucou pour montrer qu’il existe ?
Un repris de justice, Sainte Suzane une commune gérée depuis des décennies par unclan de profiteur, un maire repris de justice.
Avant de vous occupez du travail de nos ministres, commencez par faire votre travail de maire avec equité, probité, des mots qui ne vous sont pas familiers

Marie Gillette Hoareau
Invité
Marie Gillette Hoareau

Bjrs je voudrais savoir si a les ecoles sur saint suzanne stp

RANDRIANASOLO
Invité
RANDRIANASOLO

Que de belles paroles mais on ne voit aucune évolution sur la ville de Sainte Suzanne…On sollicite un rendez-vous avec vous, pas de réponse, on vous adresse un courrier, une réponse au bout de 6 mois…etc…alors, je crois bien que c’est un peu tard pour essayer de se rattraper, dommage!!

gilet jaune
Invité
gilet jaune

Ou té la avants ou la rien fait a part la corruption, tous jour comme tangue, ou y a proche ou sent na les sous pou capturé, mafieux