Maya Kamaty et Sskyron en concert au Téat Plein Air ce samedi 27 novembre

3 min de lecture

D’un côté, Sskyron, auteur, compositeur et interprète depuis de nombreuses années. Il a collaboré avec des artistes locaux, tels que Mickaël Pouvin, Isnel, Tine Poppy ou encore New Generation, ou même Dj Sebb mais travaille sur ses propres musiques en parallèle. Récemment, il a sorti 5 albums, ou plutôt 5 EP, en hommage à la lune (Red Moon, Purple Moon, Blue Moon, Pink Mood et le petit dernier sorti le 20 octobre 2021, Black Moon) sorte de balise dans sa vie lorsqu’il écrit ses chansons. « C’est la seule chose qui me suit, toujours. La journée, na soleil, mais la nuite na point soleil. Par contre la lune, elle, lé toujours là ! Pour moi, c’est un miroir de l’humanité, qui te dit que l’imaginaire est bien réel. Ce n’est pas juste une lune, une étoile ou une planète, c’est un repère. »

Celui qui ne s’est jamais produit sur scène auparavant ne pouvait pas rêver mieux comme lieu pour partager son univers. « Le Téat Plein Air, c’est un peu comme l’Olympia d’ici. C’est une vraie fierté de pouvoir jouer sur scène demain, c’est une consécration pour moi. »

De l’autre côté, Maya Kamaty, fille de l’incontournable Gilbert Pounia, autodidacte comme son père mais avec évidemment un univers bien à elle, longtemps qualifié par de l’électro pop maloya. Pour la jeune femme, « les étiquettes évoluent toujours avec l’avancée de l’âge » et elle se considère à l’heure actuelle plutôt comme une artiste de Kréol urban pop.

Après presque 10 ans de carrière, elle a sorti deux albums, Santié Papang en 2014, suivi par Pandiyé en 2019 et nous prépare à la restitution de son dernier projet Sovaz. Son prochain single, Alibi, programmé le 30 novembre prochain, sera dévoilé en exclusivité lors du concert. « Il y aura majoritairement des nouveaux morceaux, qui sont évidemment des clins d’oeil à mes deux précédents albums. Ça sera la première fois que je présente Sovaz à la Réunion, on l’a monté en France au mois d’octobre et on a fait trois concerts de chauffe, maintenant c’est parti ! C’est le milieu d’une nouvelle aventure ! » nous a-t-elle confié.

Et à la question, pourquoi Sskyron, Maya répond simplement, comme si c’était une évidence, en reprenant les phrases de son confrère et ami « On est sur deux planètes différentes qui appartiennent au même univers. »

Ensemble, ils se dévoileront sur la scène du Téat Plein Air de Saint-Gilles, ce samedi 27 novembre, à partir de 20h.

Infos billetterie : https://www.teat.re/programmation/musique/sskyron/maya-kamaty,234.htm

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Médérice sort son nouveau clip « Roule su mon séga »

Article suivant

Séga’El se met au kompa avec son nouveau titre : « Ensamb mwin »

Free Dom