Mayotte : 4 « kwassa-kwassa » interceptés, un total de 117 personnes interpellées (5 passeurs et 112 passagers)

1 min de lecture
2

L’unité nautique du STPAF de Mayotte obtenait en ce lundi 14 mars 2022 des résultats exceptionnels en interceptant, en moins de 24h00, 4 embarcations type kwassa-kwassa soit un total de 117 personnes interpellées (5 passeurs et 112 passagers) :

  • le 14/03/2022 à 06h30, secteur sud de Mayotte, à proximité de la Plage de Sazilé Sud, au large de la commune de BANDRELE, 1 passeur et 55 ESI de nationalité malgache
  • le 14/03/2022 à 15h40, secteur sud de Mayotte, à proximité de la baie de Dapani, au large de la commune de BANDRELE, 1 passeur et 23 ESI de nationalité comorienne.
  • le 14/03/2022 à 21h25, secteur est de Mayotte, à proximité de Petite Terre, 2 passeurs et 22 ESI de nationalité comorienne.
  • le 15/03/2022 à 02h00, secteur nord est de Mayotte, au large de l’ilôt MTSAMBORO, commune de MTSAMBORO, 1 passeur et 12 ESI de nationalité comorienne.

Même si ces résultats entraînaient un remplissage maximal du centre de rétention administratif et provoquaient une certaine embolie de ce dernier, il faut noter l’efficacité optimale des fonctionnaires de cette unité et leur inlassable quête de passeurs en kwassa.

Des éloignements des ressortissants malgaches et comoriens sont d’ores et déjà prévus, par avion, pour les premiers, et par voie maritime pour les seconds dans les jours qui viennent.

©Police Nationale Mayotte

2 Commentaires

Répondre à Zod Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Le comité départemental de services aux familles : bilan 2021 et orientations 2022

Article suivant

Le Marion Dufresne a quitté La Réunion direction Tromelin

Free Dom