Mayotte : un gendarme saute sur le capot d’une voiture qui continue sa route

2 min de lecture
5

Le 17 janvier dernier, un homme a roulé sur plusieurs mètres avec le gendarme sur le capot. Jugé en comparution immédiate, il a été condamné à quatre ans de prison ferme. Des passagers du véhicule affirment qu’il était déterminé à tuer.

Un simple contrôle routier dans le cadre du couvre-feu a dégénéré. Dans le sud de Mayotte, cinq policiers se positionnent sur la route de Tsimkoura vers 20h20. Une voiture transportant des Comoriens en situation irrégulière et une cinquantaine de cartouches de cigarettes de contrebande, tente d’échapper au contrôle.

La voiture accélère en direction d’un gendarme mobile. Celui-ci saute sur le capot. Pourtant, la voiture continue son chemin, bien que les passagers demandent au conducteur de s’arrêter. Ils affirment qu’il a refusé dans l’optique de tuer le représentant des forces de l’ordre. Les gendarmes ont donc tiré afin qu’il termine sa course.

Le procureur requiert cinq ans de prison ferme avec mandat de dépôt. La défense affirme que le prévenu a perdu ses moyens dans le stress de la situation. Le tribunal prononce finalement une peine de quatre ans ferme avec incarcération immédiate, cinq ans d’interdiction de territoire français et une provision de 800€ pour le gendarme blessé. Une autre audience aura lieu prochainement sur les intérêts civils.

5 Commentaires

  1. En même temps le gendarme té peux pas faire autrement. L’auto la fonce su li. Ca doit pas être une sinécure de travailler la bas. Sérieux bande comorien là, demande l’indépendance après zot ça va emm. les autres.

    • C’était pas des Mahorais (Francais), c’était des Comoriens, de plus en situation irrégulière, comme 50% de la population locale.
      La France a fait une énorme erreur en détachant cette ïle de son Archipel, spoliation que même l’ONU dénonce depuis des années.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Inondations à Madagascar : 11 morts et 23 428 sinistrés

Article suivant

Sainte-Rose : Une chambre de pousse, du zamal et deux personnes en garde à vue

Free Dom