Meurtre d’une ado dans la Seine : ses deux camarades de classe risquent 20 ans de prison

1 min de lecture
3

Lundi, une adolescente, âgée de 14 ans, a été retrouvée morte, noyée, dans la Seine. Au lendemain de cette découverte macabre, deux autres adolescents, ses camarades de classe, ont été arrêtés et enquêtés par les forces de l’ordre. Lors d’une conférence de presse donnée mercredi 10 mars, le procureur de Pontoise a laissé entendre qu’il s’agit d’un meurtre prémédité.

Le meurtre se serait produit dans un contexte tendu de triangle amoureux qui se serait transformé en harcèlement. Après plusieurs jours de tension, ses deux camarades de classe lui auraient tendu un guet-apens. Ils auraient donné un rendez-vous à la gare d’Argenteuil. C’est là que l’un d’entre eux aurait frappé par surprise la victime. Puis, l’adolescente a été jetée dans la Seine. L’autopsie a prouvé qu’elle est morte noyée.

Mercredi, les deux adolescents ont été déférés devant le tribunal et mis en examen pour assassinat. Ces deux suspects étant mineurs, ils encourent au maximum 20 ans de prison.

3 Commentaires

  1. Un gros maximum de 10, mais beaucoup moins d’effectué réellement.
    Il ne faut pas oublier qu’ils sont mineurs et entre les peines encourues et la réalité, il y a l’Himalaya

  2. Marmaille comelà y fait pu dans la dentelle. Y grandi trop vite et cerveau pas près pou encaisse toute zaffaire y faut pas war su le net et après y fait pareille. Jeux vidéo violent. Sauf que ds le jeu les personnages na plusieur vie et d’un clic y gagne ramène a zot. Ds le réel qd ou la déconné, la case prison, lé pas fictive. Reveil brutal. Trop tard. Comelà na pu marmailles….

Répondre à Kiki Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : le Brésil pour la première fois 2 286 morts en 24 heures

Article suivant

Casud : la première conférence intercommunale du logement (CIL) s’est tenue au Tampon

Free Dom