/

Michel Fontaine/Parc Casabona : « nous n’avons pas de leçons à recevoir des gens venus de l’extérieur ! » (VIDÉOS)

8 min de lecture
15

Juste après le conseil municipal, hier soir, vendredi 12 mars 2021 à Saint-Pierre, le maire Michel Fontaine a tenu une conférence de presse en fin de journée, dans son bureau, au rez-de-chaussée, entouré de quelques élus et de Thierry Payet, DGA à l’aménagement de la ville pour une présentation du projet de réhabilitation du quartier de Casabona. L’occasion pour lui de faire une mise au point sur les 20 arbres coupés (ou arrachés) et de mettre en garde tous « les anarchistes » qui voudraient « empêcher les Saint-Pierrois de développer leur ville ». Sans les nommer, le maire de Saint-Pierre a pointé du doigt les quelques activistes des « Zazalées » et « d’Extinction Rebellion » qui ont le 19 février dernier et, les jours suivants, manifesté contre « l’abattage » de la vingtaine d’arbres.

« Une manifestation n’arrêtera pas l’aménagement de toute une ville. Nous avons eu mandat par la population d’aménager cette ville pour les 6 ans à venir, nous le ferons conformément au souhait des Saint-Pierrois, je dis bien des Saint-Pierrois, c’est-à-dire des gens qui payent des impôts ici. Notre projet est d’aménager le quartier de Casabona, avec la population de Saint-Pierre et avec les habitants de Casabona. Et nous, les Saint-Pierrois, nous ne laisserons pas ces oiseaux migrateurs de mauvaise augure qui essayent d’apporter la révolution un peu partout, nous empêcher de développer notre ville ».

Michel Fontaine et Thierry Payet ont expliqué ce que l’équipe municipale et lui projettent de réaliser dans ce quartier, dans le cadre de l’aménagement du parc Casabona.

 « C’est un vieux projet qui date de l’époque de mon prédécesseur. Nous allons pour près de 20 millions d’euros aménager tout un quartier. La réhabilitation du parc Casabona s’inscrit dans ce projet global. La commune  va complètement transformer ce parc  en réalisant des équipements sportifs, des toilettes publiques, un local associatif, un vrai parcours de santé arboré avec balisage lumineux. Nous avons également planté plus d’une centaine d’arbres. Actuellement sur le site, il y a 250 arbres. Une vingtaine d’arbres, de faux poivriers, ont été coupés. Dans le cadre d’un travail qui se fera en étroite collaboration avec les associations Saint-Pierroises très soucieuses du développement de leur quartier ainsi qu’avec la SPL EDDEN du Département, nous allons, comme cela avait été prévu depuis le début, de reboiser ce secteur qui n’a jamais été une forêt comme j’ai pu l’entendre. Nous allons faire de Casabona, un véritable poumon vert de Saint-Pierre, mais sans pour autant négliger le développement économique, le développement d’autres activités créatrices d’emplois pour les Saint-Pierroises et les Saint-Pierrois. Les administrations (CAF…) qui vont venir s’installer sur l’espace actuellement en cours d’aménagement ainsi que les commerces vont créer pas moins de 200 emplois », a insisté le maire de Saint-Pierre, avant de fustiger « ces spécialistes qui viennent d’ailleurs pour nous provoquer, pour bloquer le développement de notre commune, qui viennent provoquer nos associations qui militent pour le bien-être de leur quartier ». Ecoutez Michel Fontaine, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

 Selon Michel Fontaine, qui n’a pas l’intention de se laisser faire, « il s’agit de quelques agitateurs publics qui sont contre tout et qui passent de ville en ville, aujourd’hui Saint-Pierre, hier Saint-Joseph, le Tampon, l’Etang-Salé, et demain, peut-être d’autres communes, pour bloquer le travail des élus et de la population. Ces gens là sont contre tout », dit-il. Avant de préciser : « j’étais outré, il y a environ deux semaines, lorsque j’ai vu une manifestation sur la place de la mairie avec environ 200 personnes dont des parents, avec leurs enfants, tout ce petit monde sans masque, et dénonçant le port obligatoire du masque. Et je suis persuadé que ce sont les mêmes personnes qui ont manifesté lorsque j’ai ordonné la fermeture d’une crèche à la Ravine des Cabris pour cause de Covid. Il faut arrêter d’avoir un double discours. Cela est véritablement dangereux. Nous avons à la Réunion un problème social majeur, un problème économique majeur, un problème sanitaire majeur, il faut que nous les Réunionnais, nous nous retrouvons, pour arrêter toutes les brûlures qui s’abattent sur notre beau département de la Réunion et notre ville de Saint-Pierre. J’ai besoin d’aménager ma ville, Saint-Pierre a besoin de ce poumon vert qu’est le parc Casabona, j’ai besoin de travailler avec les associations de Saint-Pierre pour Saint-Pierre ».

Et Michel Fontaine de conclure : « le maire de Saint-Pierre ne cèdera devant aucune intimidation quelle qu’elle soit, même si on dépose des arbres devant ma porte ». Rappelons que pour l’instant, le chantier d’aménagement du parc de Casabona est bloqué, que l’entreprise a déjà déposé plainte pour entrave à la liberté de travail et que la mairie a déjà alerté par deux fois les autorités publiques y compris la justice. « Nous appelons à un comportement responsable et citoyen. Les Saint-Pierrois dans leur très grande majorité rejettent toutes celles et tous ceux qui viennent semer le trouble à l’ordre public dans leur commune et dans leur quartier, comme à Casabona. Ils ne se laisseront pas marcher sur les pieds par des gens venus de l’extérieur ! ». A suivre !

Y.M.

([email protected])

15 Commentaires

    • Ce gros ta de beton sui est entrain de se faire ce n’ai sûrement pas pas les gens de Casabona qui vont le dirigé mais bien les gens d’ailleurs, les gens de Casabona vont “peu être”avoir des restants (caissière, agent nettoyage ect..) les gens d’ailleurs seront chef, directeur ect.. Et Monsieur le maire dans votre commune des gens ne mange pas se qui n’ai pas votre cas vu la limite des vos bouton à tenir votre chemise. Comme quasi tout les maire vous êtes vorace et avide de pouvoir des projets pour la population réunionnaise il y en à d’autre que toujours du béton on finira par coulé.

      • Des arbres plantés va jamais remplace une forêt. Michel Fontaine croit c’est le monsieur je-sais-tout ou quoi ? Il devrait faire preuve d’humilité et apprendre des gens de l’extérieur. Surtout que Saint-Pierre lé aménagé comme un ville en Europe et certainement pas comme une belle ville tropicale. 0/20.

  1. « nous n’avons pas de leçons à recevoir des gens venus de l’extérieur ! » dit Michel Fontaine né à Romans sur Isère dans la Drôme

  2. Quand on se marie en pleine pandémie, avec nombre d’invités, sans respect des mesures sanitaires , est-ce que l’on peut encore être crédible en tant qu’élu ??? “Nous avons eu mandat par la population d’aménager cette ville”, pas de détruire ! Il suffisait d’inclure ces arbres dans le plan de rénovation. Vraiment c’est du grand n’importe quoi ! Mais il doit bien y avoir quelques profiteurs dans l’entourage de ce monsieur qui ont “poussé” pour valider ce désastre. “Fontaine , je ne boirai pas de ton eau” polluée par ce genre de discours , alors n’essaie pas de nous faire avaler tes couleuvres…..

  3. Tout à fait.
    Le Maire fait ce qu’il veut de sa ville ( Abattage des arbres en ” misouk ” la nuit ) et les écolos qui n’ont rien à faire dans cette ville ( Voire à la Réunion, ils ne sont peut-être pas chez eux et viennent d’ailleurs ( ? )) n’ont surtout pas de leçons ( Ou d’avis ) à donner.
    Vive le béton, c’est pour votre bien.

    • Les zoreils ne sont pas tous pareils. Ils sont comme tout le monde, y a des bons et y a des cons. Là on se demande bien de quelle frange il s’agit. On ne va pas crier à tous les coins de rue au racisme quand on a des convictions. On n’est pas à Paris. On peut quand même s’interroger sur la destruction de cet espace vert et sur ce qui sera mis à la place. Avez-vous vu le projet ? Savez-vous s’il va réellement profiter aux Saint Pierrois ? Qui se remplit les poches dans cette affaire ? Le Maire ne répond pas à ces questions.

  4. BRAVO m. Le maire i oublie que l activite economique n est dû uniquemenr au gens de st pierre mais de toute l île. Quand ça vi va arrete poste out bande police nationale ou municipal ou bout de la limite stpierre tampon de plus le soir. Comme sa li lé plutot sur taxe le moun Tampon. Alé fais sport dpnc….

  5. Les brailleurs des Zazalées et autres braillent pour quelques arbres de Casabona, mais ils ne braillent pas pour les carrières de la NRL de Didier Robert qui détruit une très riche végétation. Nos brailleurs savent brailler politiquement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Plan de Relance : la région s’arrête à Saint-André , un investissement de 64 millions souhaité(VIDÉOS)

Article suivant

Conseil Syndical de SYDNE, le , Syndicat Intercommunal des Déchets du Nord et de l’Est.

Free Dom