//

La canne à sucre au menu de Marie Guévenoux, la ministre des Outre-mer (Vidéos-Photos)

6 min de lecture
26

Un déplacement qui n’est pas de tout repos en effet. C’est sa première visite dans l’île depuis qu’elle a pris ses fonctions en janvier dernier. La ministre est à la Réunion pour deux jours de visite au pas de charge. Elle est arrivée ce mardi 14 mai et elle y séjournera jusqu’à ce mercredi 15 mai.

La ministre sur une exploitation agricole à Ste-Suzanne ce mercredi 15 mai

Marie Guévenoux a démarré sa deuxième et dernière journée de visite réunionnaise par Sainte-Suzanne où elle s’est rendue sur l’exploitation agricole de la famille Marencourt située au chemin éponyme. La ministre a été accueillie par Marcel Pony, l’adjoint au maire de la commune, Maurice Gironcel. Ce dernier étant actuellement hors du département.

Cette séquence agricole a été l’occasion pour divers représentants de la profession de faire part de leurs préoccupations à la représentante du gouvernement.

A tour de rôle, les syndicalistes ont pris la parole pour expliquer à Marie Guévenoux, leurs inquiétudes, leurs attentes notamment concernant la canne à sucre, mais aussi leur satisfaction sur certains points. Ecoutez Stéphane Sornon, président de la FDSEA Réunion. Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Idem pour Dominique Clain de l’UPNA qui a remis un courrier à la ministre :

Pierre-Emmanuel Thonon, vice-président du CPCS (Centre Professionnel de la Canne et du Sucre) a beaucoup insisté sur la menace que constitue pour les producteurs de canne ultramarins la commercialisation du sucre ukrainien en France. Ecoutez-le !

Rencontre avec Huguette Bello, mardi 14 mai

Marie Guévenoux a débuté sa première journée par une rencontre protocolaire avec Huguette Bello. Conditions d’attribution du RSA, Air Austral, Octroi de mer, pouvoir d’achat… sont autant de sujets qui ont été abordés par la présidente de la Région durant cet entretien.

Signature de deux conventions au Département

Après la Région, la ministre déléguée aux Outremer s’est rendue au palais de la Source pour rencontrer Cyrille Melchior, le président du Département où a eu lieu la signature de deux conventions : la première porte sur la poursuite de l’aménagement hydro-agricole structurant de la Réunion avec le projet Mobilisation des ressources en eau des microregions est et nord (MEREN).

Le projet permettra le développement de l’irrigation et donc la préservation d’un foncier agricole sur près de 5250 ha de terres cultivées. Il représente également un outil efficace de sécurisation, au plan quantitatif comme au plan qualitatif, de l’approvisionnement en eau des populations sur ces microrégions. L’opération se décline en deux tranches et concerne au total 7 communes (Bras-Panon, Saint-Benoit, La Plaine des-Palmistes, Saint-André, Sainte-Suzanne, Sainte-Marie et Saint-Denis).

Par la signature de la ministre chargée des Outre-mer, le gouvernement confirme l’engagement pris par Elisabeth Borne, alors Première ministre, d’apporter 30 millions d’euros au projet, qui en coutera près de 500 millions au total. « Nous souhaitons bien évidemment que ce partenariat puisse s’inscrire dans la durée pour permettre un aménagement durable et cohérent du territoire dans un souci de solidarité pour les micro-régions qui en ont le plus besoin »commentait Cyrille Melchior.

La seconde convention signée est le Pacte local des solidarités 2024, qui remplace la Convention d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi. Ce nouveau partenariat Etat-Département permettra de consolider les dispositifs existants en matière d’action sociale, tout en intégrant de nouvelles actions correspondant aux besoins de la population, pour un montant prévisionnel global de plus de 16 millions d’euros.

« A travers ces deux actes fort, l’Etat réaffirme avec force et détermination son engagement pour La Réunion et les Réunionnais, aux côtés du Département, concluait Cyrille Melchior. Nous serons à la hauteur des enjeux présents et à venir, pour un territoire résilient, solidaire et bienveillant. »

Ce mardi après-midi, la ministre a inauguré la résidence Corossol à Bras-Panon et la brigade de gendarmerie de proximité à Bras-Fusil (Saint-Benoit)

A Bras-Panon, Marie Guévenoux a été accueillie par le maire Jeannick Atchapa, le président du Département Cyrille Melchior, le directeur de la DEAL Philippe Gramont et la directrice de la SHLMR Valérie Lenormand.

Valérie Lenormand, directrice de la SHLMR (à droite) explique à la ministre la particularité de la résidence « Corossol » qui allie logements sociaux et logements adaptés aux personnes âgées.

Interview de la ministre, du maire de Bras-Panon et du président du Département sur la séquence logement à Bras-Panon

Marie Guévenoux, Jeannick Atchapa et Cyrille Melchior sont au micro d’Yves Mont-Rouge :

 

Inauguration de la brigade de gendarmerie de jour à Bras-Fusil (Saint-Benoit) par la ministre Marie Guévenoux

Assistez à l’inauguration de la brigade de gendarmerie de proximité à Bras-Fusil par la ministre déléguée aux Outre-mer. Discours de Marie Guévenoux et du maire de Saint-Benoit, Patrice Selly :

Patrice Selly, maire de Saint-Benoit : « je suis très heureux d’avoir été entendu par l’Etat »

Il répond aux questions d’Yves Mont-Rouge en expliquant le rôle de cette brigade et les mesures prises également par la municipalité pour lutter contre la violence et la délinquance dans ce quartier de Saint-Benoit.

A Bras-Fusil, juste avant de couper le ruban tricolore de la nouvelle brigade de proximité, un bilan des opérations « place nette » démarrées en janvier dernier dans notre île a été dressé par les forces de l’ordre en présence de la ministre.

La ministre et la procureure de la République ont échangé avec les associations de Bras-Fusil dans le cadre du CLSPD.

 

Voici le programme qui l’attend, en plus des annonces qui devraient être faites :

10h00

 

 

 

11h15

 

 

 

 

12h15

 

 

 

 

14h30

 

 

 

15h55

 

 

Entretien avec la présidente du conseil régional, Huguette BELLO

Hôtel de région, avenue René Cassin, Saint-Denis

 

 

Entretien avec le président du conseil départemental, Cyrille MELCHIOR

Hôtel du département, rue de la Source, Saint-Denis 

 

Signature du Pacte local des solidarités et de la déclaration d’intention commune pour la sécurisation de la ressource en eau des microrégions Est et Nord

Hôtel du département, rue de la Source, Saint-Denis 

 

Inauguration de la brigade de gendarmerie de Bras-Fusil

8 Rue André Ducheman, Saint-Benoît 

 

Présentation des trois types d’opérations logement livrées dans le quartier de Bras-Panon et inauguration de la résidence pour les personnes âgées Corossol

Résidence Corossol, 2 allée des Bois Noirs, Bras-Panon

 

Mercredi 15 mai

8h00

 

 

 

 

9h35

Échanges avec les services de l’Agence de l’Outre-mer pour la mobilité (LADOM) et des bénéficiaires de l’aide à la continuité territoriale

Le Quartz, 216 Boulevard Jean Jaurès, Saint-Denis

 

 

Visite d’une exploitation agricole touchée par le cyclone Belal

19 Chemin de Marencourt, Sainte Suzanne 

 

12h30 Visite du Grand port maritime de La Réunion, accompagnée de la secrétaire d’État chargée du développement, de la francophonie et des partenariats internationaux, Chrysoula ZACHAROPOULOU

–        Visite de la capitainerie du Port pour la présentation des projets de modernisation du Grand Port maritime (France 2030) et de coopération régionale  

–        Visite de la darse de pêche pour évoquer les enjeux de renouvellement de la flotte de pêche T

–        À bord du Marion Dufresne pour une présentation de l’année de la mer  

Grand port maritime, Le Port

 

15h20

 

 

 

 

Séquence sur la vie chère

–        Déambulation sur le marché au Gros 

–        Réunion sur la formation des prix  

Zone industrielle, avenue Charles Isautier, Saint-Pierre

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

26 Commentaires

    • Et le scandale du détournement de l’eau d’Est en Ouest ? Elle en a dit quoi ??? Pénurie d’eau dans l’Est et abondance d’eau dans l’Ouest où il tombe 3 gouttes tous les 200 ans !!! Détourner l’eau d’Est en Ouest pour remplir les pusucunes et assoiffer les gens de l’Est, Nou la fé ! Félicitations créole et élus surtout.

      • Nous sommes fiers de faire plaisir aux zoreils. Ils remplissent leur piscine dans l’Ouest, on se félicite! Les créoles subissent la sècheresse dans l’Est! Ils viennent nous faire croire qu’ils s’occupent de nous et bien, nous déroulons le tapis rouge! Les Mahorais fuient leur département, sans eau et sans conditions de vie acceptables et viennent chez nous et nous acquieçons (c’est à la France de gérer Mayotte et non pas à la Réunion)! Pendant ce temps, les Antillais et les Kanaks se battent pour se faire respecter! Mêmes les Mahorais dressent des barrages pour signifier leur mécontentement! Nous, les Réunionnais, nous avons toujours été serviables à souhait et avons toujours tout accepté sans broncher. C’est dommage parce que nous avalons des couleuvres…
        Tout le monde est le bien venu ici mais il faut nous respecter!

    • 30 milliards pour basculer l’eau d’Est en Ouest. 2 millards la NRL jamais finie. Le premier chantier, celui de la honte a té fait dans le plus grand secret. Le second, a été politisé à mort.

  1. Mince comment il va faire Melchior puisqu’il paraît qu’il est remonté après que Bijoux ait été éjecté de la liste des Européennes et que S Hoareau qui voulait en être, appuyé par ses soins, n’a pas été retenu? Alors, il fera la tronche ou comme d’hab l’opération mille sourire ce monsieur mi aime zot tôt?
    Des ti places bordaz sont déjà prêts certainement. Un ti place sous ministre pour essayer de cajoler la Réunion mais les quelques macro compatibles c’est pas la Réunion. Ils ne représentent qu’eux même et leur ego dans la course aux postes et indemnités qui vont avec.

  2. ils veulent detruire la Nation France

     » #Notre_projet–«Transfert de compétences, fin de droit de veto»: les macronistes annoncent la destruction de la France au sein d’une UE «fédérale»

    «Le mot fédéral est un gros mot en France parfois», en rigole la tête de liste Renaissance Valérie Hayer au micro de Sud Radio.

    La question, c’est comment on fait pour que l’Europe soit mieux protectrices des Français et des Européens. Ca veut dire de l’intégration, évidemment

    «Si le fédéralisme, c’est transférer davantage de compétences à l’Union européenne alors oui, je suis fédéraliste.»

    Et d’expliquer en toute franchise ce qui attend ses concitoyens en s’appuyant sur l’exemple de la gestion de la crise sanitaire, où l’UE s’est accaparée des compétences qu’elle n’avait pas.

    Ce qui laisse rêveur tant par l’opacité qui entoure toujours les contrats Pfizer-von der Leyen…

    …que par la mise en place des «pass» anticonstitutionnels, des confinements inutiles aux obligations vaccinales avec un produit désormais officiellement reconnu )comme dangereux.

    Mais rien ne semble plus pouvoir arrêter un projet déjà bien mis en marche

    Certainement pas un vote où les principales oppositions sont fantoches et qui n’est de toute façon plus que cosmétique (cf Constitution). »

  3. Jul pour réceptionner la flamme olympique, avec son interpellation récente pour conduite sous l’emprise de stupéfiants, avec un passager armé. Un chanteur, Naestro, repris de justice pour la Marseillaise. Aya Nakamura pour la cérémonie d’ouverture, dont les paroles de chansons sont autant de blessures à la langue de Molière. Des Français systématiquement issus de la « diversité » pour représenter la France à l’Eurovision, lesquels ne gagnent jamais, quand ils ne déclenchent pas de polémique glauque. Fred Chichin, le défunt guitariste des Rita-Mitsuko, parlant du rap, n’y allait pas de main morte : « Le rap fait énormément de mal à la scène musicale française, c’est une véritable catastrophe, un gouffre culturel. La pauvreté de l’idéologie que ça véhicule : la violence, le racisme anti-blancs, anti-occidental, anti-femmes… c’est affreux ». Au delà du constat, on se pose la question du choix délibéré de ce type « d’artistes » pour exprimer la voix de la France et représenter la nation ? Le tout sous la haute main du président, dont on se souvient qu’il avait fait venir à l’Élysée une « troupe » de musiciens danseurs qu’on n’aurait pu voir sous aucune autre présidence. Rappelons que, selon un sondage récent, près de la moitié de la population est indifférente à ces jeux et à leur décorum.

  4. pourquoi elle s’occupe pas du choléra il y en a tellement à Mayotte, bientôt il y en aura ici aussi, tout ça c’est de la figuration politique pour nous faire croire n’importe quoi , en attendant on continue à nous serrer la ceinture, et tout cet argent dépensé à faire venir du beau monde ici pour la politique qui paiera tout ça, c’est encore les petits comme d’habitude.

  5. Punaise un délinquants en col blanc qui naugure un nouveau poste de gendarmerie…….
    Quel belle exemple pour notre société.
    Lo gars vienne faire la une des faits divers…….et la ce lui ki n augurer…
    Et bientôt sera la dedans même que vous serez en garde à vue…. .

    • Demoune comme sa, na point sentiment.
      Li la mette délinquant au trou et zordi, c’est li qui contourne la loi, tous les jours!
      Li inaugure in brigade pou la gendarmerie et i détourne en bande organisé.
      I propose son femme le mariage mais il bifurque dès qui gain.
      I lave plus blanc que blanc et il roule dan la boue juste après.
      Li lé noir mais li crois que li lé blanc.
      Li fé croire li lé de gauche mais li fé in politique de droite.
      Allez comprendre, in boug comme sa!
      In jour quand li va attérir, que li sera tout seul; li va repense tout ça…

  6. Selly té habite pas loin quand li té jeune. Mais li la oublié oussa li sorte! Bras Fusil!
    Quand on lit le pré-rapport de la CRC et quand on le voit parader et inaugurer une brigade de gendarmerie, on se dit, soit il est schizophrène, soit c’est un bon comédien.

  7. Quand on voit se qui se passe en Nouvelle-Calédonie et le vote à l’Assemblée Nationale, malgré la contestation du peuple Kanak, on comprend que les DOM sont redevenus des colonies où la métropole (et non pas l’héxagone) décide!
    Bientôt, on nous demandera nos fils pour faire la guerre en Ukraine, comme au temps des colonies, où nous étions de la chair à canon!
    Ce gouvernement n’a aucun respect pour les domiens que nous sommes! Nous avons eu le chikungunia, nous avons eu le covid et les masques moisis, nous avons le choléra, la dengue! Nous n’avons que des pansements sur des jambes de bois!
    J’ai lu que Total énergie voulait s’implanter au Mozambique pour le pétrole et comptait utiliser Mayotte et la réunion comme base arrière! Voilà à quoi nous servons et nos élus paradent et font des courbettes pour l’inauguration d’une brigade! Le peuple réunionnais a régressé et nous ne parvenons pas à nous faire respecter! Nos élus ne sont là que pour se remplir les poches. Honte à eux!

  8. « Le plan de la Grande Réinitialisation est que vous mourrez sans rien. »

    Le sénateur australien Malcolm Roberts expose le programme de la Grande Réinitialisation du WEF au Parlement australien.

    « La ‘vie par abonnement’ de Klaus Schwab est en réalité du servage. C’est de l’esclavage. Les sociétés milliardaires et mondialistes seront propriétaires de tout – maisons, usines, fermes, voitures, meubles – et les citoyens ordinaires loueront ce dont ils ont besoin, si leur score de crédit social le permet. »

  9. Le Nebraska met fin à l’impôt sur les revenus de l’or et de l’argent et déclare que les CBDC ne sont pas de la monnaie légale

    Avec la récente signature du gouverneur Jim Pillen, le Nebraska est devenu le 12e État à mettre fin à l’imposition des plus-values sur les ventes d’or et d’argent.

    La loi LB 1317 est la quatrième loi importante sur la monnaie saine à être adoptée cette année, alors que les législateurs des États du pays s’efforcent de protéger le public des ravages de l’inflation et de la dette fédérale galopante.

    En vertu de la nouvelle loi du Nebraska, les « gains » ou « pertes » sur les ventes de métaux précieux déclarés dans les déclarations d’impôt fédéral sur le revenu sont annulés, ce qui les exclut du calcul du revenu brut ajusté (AGI) d’un contribuable du Nebraska.

    Soutenue par la Sound Money Defense League, le Money Metals Exchange et des défenseurs de l’État, la mesure du Nebraska en faveur de l’argent sain a été adoptée à l’unanimité par la commission des revenus de l’assemblée législative monocamérale avant d’être amendée en un projet de loi plus important.

    Le sénateur Ben Hansen, qui est à l’origine de cette mesure, a déclaré à l’annonce de l’adoption officielle de son projet de loi :

    L’or et l’argent sont les seules formes de monnaie mentionnées dans notre Constitution et, par conséquent, le peuple a le droit de les utiliser comme telles sans être sanctionné par le gouvernement. L’épargne et l’utilisation de l’or et de l’argent sont notre droit et l’un des seuls freins et contrepoids à la dévaluation incessante de notre monnaie papier par le gouvernement fédéral.

  10. réyoné lé soumis devant zot maître zorey,le réyoné y préfère y remette a li la chaîne et être esclave du système raciste oligarchique de la France et de l’UE,au lieu bataye pou noute patrimoine,noute kiltir,noute richesse naturelle,noute z’histoire, la majorité réyoné y préfère l’esclavage moderne et colonialiste ke conserve noute liberté ke noute ancêtres la durement gagné par le prix de zot sang

  11. Je suis heureux d’avoir été entendu par l’Etat! Il pourra être heureux de quelque chose quand la violence cessera à Bras Fusil et quand les habitants pourront dormir sur leurs deux oreilles! Il pourra être heureux quand il fera ce qu’il dit : « je suis pour la préférence régionale » et après j’embauche des goyaves de France! Il pourra être heureux quand il sera honnête envers ses citoyens!
    A Saint Benoît, pour la fête des Mères, on peut avoir un cadeau si on a moins de 11000 euros annuels, sur pièces justificatives! Etre une maman, c’est seulement si on chôme ou on touche moins que le SMIC?
    Le mépris des élus envers les habitants!
    Eux s’enrichissent, grossissent leur patrimoine, font la une des faits divers pour leurs abus et sont heureux que le Gouvernement leur donne des miettes! Le peuple subit!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Département et l’Etat signent deux conventions décisives pour La Réunion

Article suivant

Nouvelle-Calédonie : Incendies, pillages et affrontements persistent, les autorités mobilisées (Vidéos)

Free Dom