Suivi des baleines à bosse : les objectifs visés par MIROMEN II n’ont pas été atteints

3 min de lecture

Depuis le 31 août 2019, l’équipe scientifique de Globice Réunion, accompagnée des agents de la BNOI et de la biologiste Amy Kennedy de la NOAA, prospecte les eaux territoriales réunionnaises dans le cadre de la campagne scientifique MIROMEN II, afin d’équiper quinze baleines à bosse de balises satellitaires Argos. L’enjeu : identifier les trajets retours des cétacés entre l’océan Indien et leurs sites de nourrissage en Antarctique. La campagne de pose de balise s’est terminée ce week-end.

Les objectifs visés par MIROMEN II n’ont pas été atteints

Après 14 jours d’effort en mer, les objectifs visés par MIROMEN II n’ont malheureusement pas été atteints. Cause principale de cette déception : la très faible présence de baleines en septembre cette année, contrairement aux années précédentes. Ce constat d’un nombre restreint d’individus se vérifie également sur toute la zone, à Madagascar, à Mayotte, au Kenya, au Mozambique…

Au peu de présences sur le plan d’eau s’est par ailleurs ajoutée la forte pression d’observation sur les rares cétacés visibles, ne permettant pas l’approche et la pose des balises, la priorité ayant été donnée aux bateaux en observation.

Malgré ce contexte peu favorable, une baleine accompagnée de son baleineau a pu être équipée le 3 septembre 2019. La balise Argos émet régulièrement un signal aux satellites et permet un suivi de sa migration depuis maintenant 17 jours. La baleine, baptisée « Ousanousava », se trouve actuellement sur la côte Est de Madagascar, au Sud de Tamatave, et devrait emprunter dans les semaines qui suivent une trajectoire vers l’Antarctique.

Ces données sont accessibles et actualisées au jour le jour sur le site de Globice et permettront des premières analyses de la migration :
https://www.globice.org/espace-scientifique/programme-de-recherche/suivis-satellitaires/

Globice prévoit de reconduire cette campagne l’année prochaine, afin de déployer les balises restantes. Un point d’étape sera rapidement organisé avec les partenaires de l’opération MIROMEN II, que Globice remercie de leur soutien, afin de planifier son organisation lors de la prochaine saison baleines.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox