Mission Patrimoine en péril : la sélection réunionnaise 2019

dans Actualités/Infos Réunion

Franck Riester, ministre de la Culture, a présenté le mardi 11 juin la liste des 103 projets 2019 de la Mission Patrimoine en péril confiée à Stéphane Bern par le Président de la République.

Avec les 18 sites emblématiques annoncés en mars dernier, ces 103 nouveaux sites constituent la deuxième édition de la Mission Patrimoine en péril qui pourra bénéficier de la part revenant à l’État, des fonds issus du Loto du Patrimoine.

Cette sélection, parmi 3 500 projets signalés par le grand public depuis 2018, se caractérise par sa très grande diversité. Tous les types de patrimoine y sont représentés : édifices religieux, industriels et techniques, habitations, châteaux, maisons d’artistes, bibliothèques, moulins, jardins. Sa répartition est harmonieuse et concerne l’ensemble du territoire de la France métropolitaine (un édifice par département) et des collectivités d’outre-mer, dont La Réunion.

Mission Patrimoine en péril : la sélection réunionnaise 2019

A La Réunion, le comité de sélection a retenu pour la liste emblématique deux édifices religieux inscrits au titre des monuments historiques. Il s’agit du Temple tamoul des Casernes situé sur la commune de Saint-Pierre, inscrit MH par arrêté du 17 septembre 2010 et du Temple tamoul du Gol, situé sur la commune de Saint-Louis, inscrit monument historique par arrêté du 29 mars 1996. Le comité de sélection pour le loto du patrimoine a également retenu sur la liste de maillage, les Ruines de la façade de la chapelle néo-gothique du Domaine de Bel-Air situé sur la commune de Sainte Suzanne (propriété privée, non protégée au titre des MH). Cette Chapelle a été érigée par Camille Jurien de la Gravière au cours du XIX ème siècle.

Dès le 15 juin, la grille du Super Loto du Patrimoine sera mise en vente au prix de 3 € avec un tirage exceptionnel le 14 juillet. À partir du 2 septembre, deux offres de tickets de grattage à 3 € et 15 € seront proposées.

Pour rappel, en 2018, 4 monuments ont bénéficié de la mission pour le patrimoine en péril à La Réunion, pour un montant de crédits de 410 000€.

Pour accompagner cet élan populaire, le ministère de la Culture a déployé cette année des moyens supplémentaires. Il a notamment augmenté les plafonds des taux de subvention des monuments soutenus dans le cadre de la Mission Patrimoine en péril : jusqu’à 40% pour les édifices inscrits au titre des monuments historiques (20% habituellement) et jusqu’à 60% pour les édifices classés au titre des monuments historiques (40% habituellement).

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
noe Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
noe
Invité
noe

Beaucoup de vieilleries devraient être détruites pour construire du neuf ! L’histoire du “patrimoine” c’est des conneries pour brebis galeuses …