Mme Aude va demander à la ministre des Outre-mers une prime de Noël pour nos gramounes

3 min de lecture
10

Aurélien Centon, président de l’association “Ti Cœur” avait déjà, lui aussi, interpellé ministres et parlementaires à ce sujet. En  tout cas, l’annonce très appréciée et très applaudie faite par Aude Palant-Vergoz (dit Mme Aude), hier matin, lors de l’inauguration de la Maison des accueillants familiaux (MAF) à Saint-André. Choisie par la municipalité de Saint-André (CCAS) et le Département pour être la marraine de cette première MAF installée à La Réunion, Mme Aude, toujours aussi dynamique et souriante, n’a pas laissé insensibles les nombreuses personnes âgées invitées à cette occasion, au chemin Jeanson à Saint-André.

Prenant la parole juste après le maire Jean-Paul Virapoullé, Vivianne Payet-Ben Hamida, conseillère départementale et Jean-Marie Virapoullé, 1er vice-président du Département, Mme Aude a demandé aux politiques présents et, de façon générale, aux parlementaires de La Réunion de “jouer de leur charme” afin d’obtenir du gouvernement “une prime de Noël pour nos gramounes” a-t-elle insisté estimant que “si les bénéficiaires du RSA ont droit à une prime, nos aînés méritent eux aussi une prime de fin d’année, eux qui ont travaillé si dur pour bâtir La Réunion”.

Mme Aude qui devrait recevoir Annick Girardin, ministre des Outre-mers, à radio Free Dom, à l’occasion de la visite de cette dernière aujourd’hui dans l’île, a promis à l’assistance de formuler de vive voix cette demande à la ministre. Juste avant elle, les autres politiques qui s’étaient relayés au micro avaient regretté que “nos gramounes aient été pénalisés par le gouvernement qui a augmenté la CSG sur les petites retraites”. Mme Aude connue pour son franc-parler a bien l’intention de défendre cette idée de “prime de fin d’année”. Personnalité locale incontournable, Mme Aude espère de tout cœur que la ministre des Outre-mers entendra cette doléance et que, surtout, tous les élus locaux parleront d’une même voix quant à cette “légitime” revendication pour que la solidarité ne soit pas un vain mot. Jean-Paul Virapoullé a déclaré, juste après l’intervention de Mme Aude : “on va tous se faire les avocats de cette juste cause”.

Aurélien Centon qui avait écrit à la ministre des Outre-mers avait appelé cela “une prime de reconnaissance”. Le jeune militant social affirme avoir déjà eu l’appui des députés Ratenon, Lorion, Poudroux, Bareigts et de la sénatrice Dindar sur ce dossier. Il va inviter Mme Aude à mener ce combat ensemble “car l’union fait la force”, dit-il.

(Crédit Photo : Yves Mont-Rouge)


10
Poster un Commentaire

avatar
9 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
10 Auteurs du commentaire
SPARTACUS974rousseau josieAvatarBegueLAMAISONDELHORREUR. Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox