Mobilité étudiante : deux Réunionnaises nous racontent leur expérience à l’étranger !

dans Jeunes

Plusieurs jeunes Réunionnais ont fait l’expérience de la mobilité dans le cadre de leurs études supérieures. Il faut savoir qu’il y a maintenant beaucoup de moyens mis en oeuvre pour permettre à la jeunesse Réunionnaise de s’ouvrir au monde.

Quels sont les avantages de partir ? Bien évidement, partir étudier à l’étranger vous permettra, dans un premier temps, de vous améliorer dans la langue choisie. Mais pas que ! Il s’agit d’un processus de développement personnel. Sortir de sa zone de confort, découvrir de nouvelles cultures et rencontrer de nouvelles personnes contribuent à un processus d’ouverture d’esprit. D’un point de vue professionnel également, effectuer une mobilité peut permettre de se démarquer face à un employeur. Une expérience à l’étranger est un bonus sur un CV.

Individuellement, chaque personne semble tirer ses propres avantages de cette expérience, c’est pourquoi nous avons décidé de nous intéresser à ces étudiantes qui ont sauté le pas.

Maéva Renou, étudiante en Master LLCER Anglais : sa mobilité en Irlande

« Je m’appelle Maéva, et pour ma troisième année d’études d’anglais, j’ai fait le choix de partir étudier en Irlande. J’avoue ne pas trop y avoir réfléchi sur le coup, j’ai plutôt décidé de tenter ma chance avec le programme Erasmus. Tout d’abord, parce que ça me paraissait être une idée formidable de partir, vivre sur une terre étrangère telle que l’Irlande et deuxièmement, parce c’était une opportunité à ne pas rater. Le programme Erasmus et les responsables de l’échange étudiant m’ont encadrée tout au long de mon cursus depuis la recherche de mon logement jusqu’à mon retour à la Réunion. En tant que boursière, j’ai eu énormément d’aide au niveau financer, que ce soit pour le billet d’avion ou bien pour la bourse d’étude étrangère applicable à l’échange Erasmus. Il y a même des aides financières pour les étudiants non boursiers ! L’une des premières choses à laquelle j’ai pensé, c’est l’honneur d’étudier à la University College Cork, qui est l’une des meilleures universités d’Irlande. Le simple fait de penser que je serai sur une terre Celte, imprégnée d’histoire pendant une année ne m’a pas fait hésiter un seul instant. Alors c’est sûr, c’est loin de La Réunion, monmon lé pa là ! Mais ça vaut vraiment le coup parce que j’ai sûrement passé la plus belle année de ma vie dans le cadre de mes études, grâce aux personnes que j’ai rencontrées et aux lieux que j’ai visité. Cette expérience m’a permise de m’ouvrir au monde, et si c’était à refaire, je le referai sans hésiter. »

Maëva Dinnaram, étudiante en Master LLCER Anglais : son expérience à l’Université du Vermont

« Je m’appelle Maëva Dinnaram, je suis actuellement en Master 2 LLCER parcours Monde Anglophone à l’Université de la Réunion. Durant ma dernière année de licence, grâce au programme d’échange ISEP, j’ai pu effectuer un semestre à l’Université du Vermont à Burlington de décembre 2017 à mai 2018. Après la fin de mon semestre, j’ai passé 3 mois dans le Massachussets entre Boston et West Springfield. Burlington se situe dans le nord-est des Etats-Unis, à une quarantaine de minutes de la frontière Canadienne. Ce semestre m’a permis de découvrir un nouvel environnement, une autre méthode de travail sachant que le système scolaire américain est très différent de celui que l’on a ici à La Réunion. Particulièrement en ce qui concerne le choix des cours, les examens, la notation et la vie universitaire en général. Être en immersion dans un pays anglophone m’a permis d’améliorer mon anglais tant à l’écrit qu’à l’oral. Le moment le plus mémorable de cette expérience restera le 31 décembre à Times Squares avec -10 degrés, mon corps n’avait jamais subi un tel changement. Même avec de nombreux pulls et une grosse couverture, je ne pouvais me déplacer dans les rues tellement il faisait froid. Je recommande cette expérience aux Etats-Unis à tous les étudiants et je conseille aux frileux comme moi de choisir le sud ou l’ouest du pays avec des températures beaucoup plus agréables ! Ce séjour fut toutefois une révélation pour moi, je me suis rendue compte de ma passion pour les voyages, lors d’un week-end au Québec. »

 

Marine Robert

Poster un Commentaire

avatar