Montpellier : l’Eglise protestante bénit le mariage de deux femmes pasteures

1 min de lecture
6

Deux femmes pasteures lesbiennes se sont mariées civilement jeudi 22 juillet à Jacou (Hérault). Leur union a été bénie par l’Eglise protestante samedi 24 juillet 2021, au cours d’une cérémonie au temple Maguelone, à Montpellier.

Emeline Daudé, 33 ans, et sa compagne Agnès Kauffmann, 31 ans, sont toutes les deux pasteures «proposantes» (c’est-à-dire dans les deux premières années du ministère pastoral). Elles ont reçu la bénédiction de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF). Il s’agit d’une première en France pour un couple de pasteures homosexuelles. Depuis 2015, L’EPUdF et le synode de Sète (Hérault) à Montpellier, autorisent les pasteurs à bénir des couples de même sexe, pour des unions d’abord célébrées en mairie. Les protestants ne considèrent pas le mariage comme un sacrement.

La cérémonie du mariage, au sein du temple protestant Maguelone, à Montpellier, s’est déroulée sous l’égide de deux pasteurs proches du couple, dont une femme, Marie-Pierre Cournot. Les deux trentenaires ont opté pour un mariage moderne, en portant notamment des costumes bleu marine. Elle se sont également rendues seules à l’autel, et non accompagnées au bras de leur père, comme le veut la tradition.

6 Commentaires

  1. Hélas, On ne sait pas encore combien de temps ils pourront résister, je crois que ça va être de plus en plus difficile
    On ne sait pas pour son retour est programmé, ni s’il viendra vraiment un jour et sous quelle forme.

  2. C’est où dans la Bible que les lesbiennes ne feront plus qu’un pour peupler la Terre ? La Bible n’a plus de valeur tout d’un coup ?

  3. La Bible parle pour le coup avec une limpide clarté du mariage et il parle bien d’un homme et d’une femme. A la mairie je suis d’accord. À l’église je dénonce ce rejet des écritures pour plaire à des histoires personnelles.

  4. Félicitation à ce couple ! L’amour n’a pas de sexe , de couleurs … c’est une volonté de vivre et de partager le bonheur !
    Jésus a dit : ” J’ai jeté un feu sur l’univers, et voici : je veille sur lui jusqu’à ce qu’il embrase. ” (ÉVANGILE APOCRYPHE DE THOMAS)

  5. Ah ben oui. Thomas. Té pas lo boug’ lavait dit que tank li wa pas, li crois pas là? Si na un romance y dit “avec le temps va tout s’en va” en 2021 “avec le temps tout arrive…”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Paul : un exercice de brûlage en cours

Article suivant

Dégradation des conditions météorologiques ces trois prochains jours

Free Dom