Crédit Photo Téat de la Réunion

Les hommages au chanteur de maloya Tiloun, décédé à 53 ans, se poursuivent

Sa mort a été annoncée pendant notre heure de dédicaces à l’antenne, ce dimanche.

C’est ainsi que vous avez pu entendre la voix du chanteur si emblématique de notre culture, qui a pourtant mis du temps avant de se lancer en 2008.

Originaire du quartier de la Source à Saint-Denis, Tiloun, de son vrai nom Jean-Michel Ramoune, a intégré le foyer des jeunes en 1978. À l’époque, avec d’autres dalons, il pouvait passer des nuits entières à jouer et chanter. Le déclic est arrivé bien des années plus tard quand Gilbert POUNIA, leader de Ziskakan, lui demande d’assurer la première partie du concert qu’il donne pour célébrer ses 15 ans de carrière.

“Maloya la pa nou la fé et la pa nou va fé maloya pour la relève”

Depuis, le maloya traditionnel de Tiloun résonnait partout. Il n’était cependant pas réfractaire au mélange du maloya avec d’autres genres “la vie évolue, le monde évolue, c’est normal qu’on en arrive à faire des mélanges. Par contre, ce n’est pas parce que quelqu’un ajoute des sonorités jazz dans sa musique qu’il fait du maloya traditionnel!”

Elus et célébrités rendent hommage à Tiloun

Jean Hugues RATENON, député de la Réunion 

“C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le départ de ce monde de Tiloun. Un ami, un frère qui nous quitte. Un vrai Réunionnais qui appréciait la vie artistique, culinaire ; qui appréciait la vie tout simplement.
Il m’a souvent donné des conseils. Des mots qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire et qui me guideront pour les combats futurs. Il n’hésitait pas non plus à pousser ses coups de gueule mais c’était toujours avec justesse.
La Réunion perd un grand artiste. Sa femme, Corinne, perd un mari adorable. Son enfant et petit enfant, perdent un père et un grand père exemplaire qui aimait câliner.
Un artiste engagé dans la lutte contre le diabète, l’obésité, l’hypertension et l’insuffisance rénale chronique.
Merci pour tout Tiloun. Repose en paix.
A Corinne, à son enfant et petit enfant, à ses proches, à ses très nombreux amis, au monde artistique, je présente mes sincères condoléances.”

MISSTY, chanteuse réunionnaise

“Ce monsieur la ❤️c’est celui que la contribuer à mon l’éducation pour grandit, à moin Ek mes deux ti frère et mon Ti ser.. meme té misère te mank pas rien, L’AMOUR té prime🙏 sa la Toujours été la plus grande richesse du foyer familial. Dans son yeux même grand mi va reste son Ti marmaille, sa princesse, son gâtée…
Aime zot papa, aime zot momon même n’a des hauts des bas n’a 1 même ☝️nou connais pas demain.
Profite de chak instant… mon l’inspiration la fait écrire à moin morceau la🎶
BONNE ÉCOUTE mi aime à zot le peuple 🔥
Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis
“C’est avec étonnement et tristesse que je viens d’apprendre le décès de Jean-Michel Ramoune, connu de tous les Réunionnais sous le nom de Tiloun.
A la mairie de Saint-Denis, Jean-Michel Ramoune exerçait ses fonctions au sein de la Direction Centrale des Mairies Annexes. Il assumait ses missions avec rigueur, sérieux et était très apprécié de ses collègues.
Mais pour tous les Réunionnais, Jean-Michel Ramoune était avant tout Tiloun, maloyèr de talent, posant ses pas dans le chemin tracé de Firmin Viry, son inspiration et son modèle.
De ce maloya traditionnel de la kour Viry à la Ligne Paradis jusqu’aux podiums les plus prestigieux, Tiloun avait lui-même fondé sa propre personnalité qui le distingue aujourd’hui des autres musiciens de la scène Réunionnaise.
Il inspirait de jeunes talents à travers l’île et en particulier dans son quartier de La Source dont il était une figure emblématique.
La communauté du maloya a perdu l’un de ses tenants et la culture Réunionnaise l’un de ses fils.
A toute la famille, à ses proches, à ses amis musiciens et artistes, à ses collègues de travail, je présente mes plus sincères condoléances.”

Aline Murin Hoarau, élue 

Adié Tiloun

Zordi, nout Maloya lé tris  Tiloun
Ou lé un potomitan nout kiltir
La douceur de tes mots, ta voix suave nous manqueront ainsi que ta grande générosité et ton militantisme culturel.
Avec ta disparition, La Réunion perd un grand artiste, un grand homme.
Toi Maloyer de la Source, tu resteras une source d’inspiration pour les artistes à venir.
Tras out somin Dalon, somin Maloya , somin ek Alain Peters.
À soir nana Kabar, kabar pour Tiloun
Tu vas nous manquer.
Sincères condoléances à toute la famille et tes proches.

Didier Robert, président de la Région Réunion 

«La musique réunionnaise vient de perdre un de ses plus fervents défenseurs. Chanteur et musicien de grand talent, Tiloun laisse une empreinte solide et indélébile dans l’histoire culturelle et musicale de La Réunion. Que ce soit sur les scènes du Sakifo ou d’ailleurs, chacune de ses prestations était un moment unique de générosité. Son charisme et sa présence scénique resteront dans les mémoires au même titre que celles d’autres chanteurs dionysiens disparus, comme Maxime Laope ou Jules Arlanda. J’adresse mes sincères condoléances à ses proches, mais également à toute la grande famille musicale réunionnaise».

Huguette Bello, maire de Saint-Paul 

La Réunion perd un Grand Coeur, le Maloya perd une grande et belle voix généreuse. Nous perdons un poète, un musicien qui aimait plus que tout notre terre réunionnaise, notre langue créole. Nous perdons un frère de lutte, exemplaire dans ses engagements. La mort de Tiloun me touche profondément. Tiloun était un ami, un compagnon sur le chemin de l’émancipation, un combattant de la
liberté qui portait haut l’Homme réunionnais. Il s’en est allé mais la musique est vie et tant qu’elle résonne, rien ne meurt. Le souffle poétique de Tiloun est inscrit dans l’âme réunionnaise. Au nom des Saint-Paulois et en mon nom propre, je présente à sa femme Corine, leur enfant, à ses proches, mes condoléances attristées.

Olivier Hoarau, maire du Port 

Tiloun s’en est allé comme une romance s’éteint, comme toutes celles qu’il a su si bien composer. Artiste reconnu, il a été également un talentueux médiateur socio culturel. Grand-frère de nombreux jeunes dionysiens il aura lutté inlassablement contre l’exclusion, le décrochage scolaire et social. Pétri de la fibre de notre maloya, il en a été un passeur émérite, et nous lui en serons toujours reconnaissants. La Réunion perd trop tôt l’un de ses acteurs culturels majeurs. À ses proches et à tous ses amis artistes, j’adresse mes condoléances les plus sincères et les plus attristées.

Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne 

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Jean-Michel Ramoune dit « Tiloun ». Fondkézèr, maloyèr, fervent défenseur de notre Culture Réunionnaise, il était une figure incontournable de notre patrimoine musical. La Réunion perd un grand artiste, un poète, un musicien, qui a su teinter notre héritage Maloya de douceur et de délicatesse. Grâce à lui et à tous les artistes engagés, notre histoire et notre langue créole a été portée, avec fierté, sur scène et dans les médias. Merci Tiloun pour ta poésie. Mes plus sincères condoléances à sa famille et à toute la communauté artistique. Adieu Tiloun. Pou ou, nou va kontinué nout Maloya.

Cyrille Melchior, President du Conseil départemental

Le monde de la musique, la famille des musiciens, son quartier de la Source et avec eux toute La Réunion, ont appris avec stupeur le décès ce jour de Tiloun. Au nom du Conseil départemental, je tiens à saluer sa mémoire et à présenter à ses proches nos condoléances les plus sincères. Notre île gardera la trace de cet artiste attachant, inspiré et nourri par son compagnonnage avec les éminents aînés connus pendant sa jeunesse autant que par les rencontres et l’amitié partagée avec tant d’artistes de sa génération. Dans ses textes, dans sa musique, avec sa voix, Tiloun a exprimé avec talent son attachement viscéral au maloya traditionnel de La Réunion – Ô Maloya ! – et sa recherche constante d’ouverture et de mélanges. Ce message était au cœur même de la mission d’éducateur, que Tiloun a exercé toute sa vie, et qui mérite elle aussi d’être saluée aujourd’hui.

Philippe Naillet, Secrétaire fédéral du Parti Socialiste de La Réunion

C’est avec tristesse que nous apprenons la disparition de Jean-Michel RAMOUNE, fervent défenseur de l’identité créole et de la culture réunionnaise.

Ce dionysien a grandi au cœur du berceau de créativité, dans le quartier de La Source. Il y a eu ses attaches mais c’est aussi là où sa carrière musicale a pris son envol. Chanteur, musicien, poète…
Son engagement prenait vie dans ses prises de paroles et ses textes conscients et politisés. Homme de progrès, Tiloun, de son ti nom gaté, a toujours fait de sa vie un partage. Plus qu’un médiateur socio-culturel, beaucoup le considérait comme un grand frère. Il emmenait dans son parcours de vie d’innombrables jeunes vers l’épanouissement et la fierté de l’identité créole.
Aujourd’hui, nous pleurons l’homme et l’artiste qui s’en est allé en marquant profondément notre patrimoine culturel. Nous apportons notre soutien à sa famille, son entourage, aux dalons et artistes qui perdent un mari, un père, un ami, un mentor. A tous ceux qui le pleurent, nous présentons nos sincères condoléances.

Georges Gauvin et Dreneau Alain, président et secrétaire du Comité Solidarité Chagos La Réunion:

Ce dimanche 5 juillet 2020, le Comité Solidarité Chagos La Réunion a perdu un ami très cher doublé d’un grand du maloya réunionnais. Notre ami Tiloun Ramoune  a quitté cette vie.

Nous voyons en lui un ami sincère de la cause du peuple des Chagos si malmené par l’histoire.
Par deux fois, Tiloun a organisé au Théâtre sous les arbres au Port la Nuit du maloya avec le concours des artistes de La Réunion concourant ainsi à la solidarité agissante envers le peuple des Chagos. En tant que maloyèr, poète et chanteur, il a composé un maloya intitulé “Shagos” qui est paru dans son premier CD « Dé pat atèr. »
Le Comité Solidarité Chagos La Réunion exprime à cette occasion à sa famille  toute la tristesse qu’il ressent à la disparition d’un ami très cher et ne doute pas que les représentants du peuple chagossien seront eux-aussi attristés par cette nouvelle.

Tiloun, tu as su reconnaître dans la cause du peuple des Chagos une cause digne de ton attention et de ta solidarité agissante : notre Comité t’en sait gré et te remercie pour ce que tu as fait pour nos frères et sœurs.
Le CSCR  adresse ses plus sincères condoléances à la famille de Tiloun à l’occasion du deuil cruel qui les frappe  et remercie ce grand artiste de nous avoir aidés dans nos actions.

 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

12
Poster un Commentaire

avatar
10 Comment threads
2 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
PitcheSandra PothinRené MourouvinBoxeurKABARÉ Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mirella Mirela
Invité
Mirella Mirela

RIP a toi Tiloun.ou restera gravée dans ma mamoire

Louloute
Invité
Louloute

“Mon main té gommé dé sic, out kèr té gommé sirop, oh nous la colle anou nou la aim anou… oté mon cafrine amène amoin coté ou v’allé mi va suiv aou…”
Repose en paix

Dalleau
Invité
Dalleau

Rio mon ami denfance beaucoup d’humour tu me faisait rire une soirée que je noublierais jamais toi moi gislaine et Daniel hoareau

Gado
Invité
Gado

Oit kozé, out l’engagement po la Réunion va fais un mank, aou minm va fai un mank ek out bann zoli parole. Rip Tiloun

Pitche
Invité
Pitche

a chak fois nouté croise a nous en ville, nouté casse lécuit le temps un instant !! à chak fois nouté dit ..nouar trouv le frére !!! là..mi croisera pu ou en ville le frére ! mais nouar trouv ..donne le bonjour grand Luc !!! “Pino” condoléance à ta famille !!! bann’a i aime aou fort …milé triste !!!

Bassin la paix
Invité
Bassin la paix

Lo zour mwin lé dann mon grand somèy plér pa dési mon li mouy pa mon zoryé ôté ta kass mon somey
Fé kui kari bonér moin va guign lodér zoué maloya sou mon fènét va bèrss mon somey

Pierrot
Invité
Pierrot

Sincères condoléances a la famille et au monde la musique.
Beaucoup de souvenirs et beaux souvenirs de nos années au foyer de la source.
Un gars la source , un gars la cour, un gars la réunion.
Paix a ton âme.
Heureux de t’avoir connu.
Triste jour.

KABARÉ
Invité
KABARÉ

Tiloun un vrai défenseur de la musique de nos Anciens , ou restera dans nout’ mémwar et à travers out bann texte ou Sora toujours vivant .

Que ton Âme repose en Paix

Boxeur
Invité
Boxeur

Condoléances à la familles, ou t grand

Boxeur
Invité
Boxeur

Ou t un grand chanteur très apprécié

René Mourouvin
Invité
René Mourouvin

Nous nous sommes connus à la montagne au Orphelin apprentis d’ Auteuil jeune il incarnait déjà le respect il n’aimait pas l’injustice c’était le grand frère pour les autres jeunes nous les éducateurs on avaient un regard bienveillant sur lui c’ Un sportif repose paix Tiloun nos pensées à sa famille sa femme et ses enfants et petits-enfants

Sandra Pothin
Invité
Sandra Pothin

Ou la dessot la vi. … mon ker fé mal ….
Ou la trouv ban gayar la ho mé ou va mank anou Tiloun.