Motifs impérieux : des passagers d’un vol Paris-Réunion écopent d’une amende de 135 euros

1 min de lecture
10
Depuis le 28 janvier, les voyageurs à destination de l’île de la Réunion doivent justifier d’un motif impérieux afin de protéger le département de l’introduction du variant britannique du COVID-19.
Vendredi 29 janvier les policiers de la Police aux Frontières de la Réunion ont contrôlé l’ensemble des passagers d’un vol en provenance de Paris.
Plusieurs passagers ont écopé d’une amende de 135 euros pour non respect de l’arrêté préfectoral.
Cette opération sera renouvelée dans les prochains jours.
Les modalités de circulation sont disponibles sur le site internet de la Préfecture de la Réunion

 

Qu’est-ce qu’un motif familial impérieux ?
Un motif familial impérieux correspond à une situation manifestement nourrie d’urgence ou de gravité qui nécessite de se déplacer sans délai pour y répondre. Il peut s’agir par exemple du décès ou d’une maladie grave d’un parent proche ou d’une obligation de déménagement familial pour raisons professionnelles. La preuve du motif familial impérieux doit être apportée par tout document, en format papier ou numérique, qui permet de justifier la situation invoquée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




10 Commentaires



  1. Le prix du billet est au plus bas, donc 135 euros de plus c’est rien! on peut prendre des vacances. Non on devrait obliger la case départ le jour même sans quitter l’aéroport.

    0
    0
  2. Une amende n est pas assez dissuasive il faut les renvoyez d où ils viennent illico presto ça leurs apprendront de frauder la prochaine fois ils respectetont les règles de bonnes conduite 135€ ce n est rien ce n est pas assez dissuasive .

    0
    0
Free Dom
WordPress Video Lightbox