/

Motion du conseil municipal : “maintenir le CIEP à La Réunion !”

8 min de lecture

Motion relative à l’avenir du Centre local du CIEP ( Centre international d’études pédagogiques – France Education international)

Considérant l’existence depuis près de 20 ans d’un centre local du CIEP à La Réunion, seul centre local dans toute La France ;

Considérant que la création en 2000 d’une antenne locale du CIEP à La Réunion répondait à des enjeux stratégiques majeurs : le développement de la coopération éducative et le rayonnement de la francophonie dans l’Océan indien ;

Considérant que des pays de l’Afrique australe, de l’Afrique orientale, nos îles voisines de l’Océan indien et également l’Australie et l’Inde, ont bénéficié des programmes mis en œuvre par le Centre local du CIEP ;

Considérant que le  Centre local du CIEP à La Réunion a fait la preuve de sa pertinence et de son utilité :

  • facilitation des échanges avec les pays appartenant à l’environnement géographique de La Réunion,
  • accueil en résidence sur le campus universitaire de la ville du Tampon, de stagiaires étrangers et de cadres d’organisations internationales de l’Afrique ( COMESA, SADC..) pour leur formation en français,
  • appui linguistique et pédagogique offerts  à des étudiants des pays de la zone suivant des études à l’Université de La Réunion,
  • actions de coopération sur le plan éducatif avec les pays concernés par le programme européen de coopération régionale INTERREG,
  • contribution au rayonnement international du campus universitaire du Tampon ;

Considérant également la contribution du CIEP à la formation des Réunionnais en matière de coopération internationale ;

Considérant qu’une véritable dynamique a ainsi été insufflée par l’antenne locale du CIEP, à partir de la position unique de La Réunion, région française ultrapériphérique de l’Union européenne située au cœur du bassin indo-océanique ;

Considérant ainsi la contribution de l’antenne locale du CIEP à la valorisation des pôles d’excellence et d’expertise de La Réunion,  au rayonnement de la France  dans l’Océan indien et  à l’insertion régionale de La Réunion ;

Considérant que le renforcement de la francophonie et du co-développement représente un enjeu stratégique majeur pour la France dans l’océan indien, dans un environnement géographique majoritairement anglophone ;

Considérant que des arbitrages de nature budgétaire actuellement en cours menacent directement l’existence et l’avenir du centre local du CIEP à La Réunion ;

Considérant que le fonctionnement actuel du Centre local placé sous l’égide de l’Education Nationale repose sur un partenariat financier entre le Rectorat de La Réunion (221 143,20 euros en 2018 soit 40% ) et le CIEP (330 795,65 soit 60%) ;

Considérant la remise en cause des moyens mis à disposition du Centre local par le Rectorat de La Réunion pour le financement de 2 postes ;

Considérant, en l’état actuel, la suppression d’un poste de chargé de programme et un poste de chargé de gestion au sein du CIEP ;

Considérant que la direction nationale du CIEP remettrait également en cause sa contribution, en l’absence d’engagement du Rectorat de La Réunion ;

Considérant que la suppression de ces postes, place le centre local dans  l’impossibilité de fonctionner et d’assumer normalement ces missions ;

Considérant le courrier du maire du Tampon en date du 7 août 2019 alertant le Ministre de l’Education nationale sur l’urgence de la situation ;

Considérant la motion adoptée le 28 août 2019 par le Conseil Départemental ;

Considérant l’absence, à l’heure actuelle, de réponse des autorités concernées ;

Considérant le risque imminent de fermeture du Centre local du CIEP ;

Considérant l’affirmation de la présence française sur tous les océans et notamment l’océan Indien, par M. Le Président de la République lui-même dans son discours lors de la signature du contrat de convergence territoriale en juillet 2019 ;

Considérant l’importance du lien et des échanges entre les différents pays d’Afrique et notre commune ;

Le Conseil Municipal du Tampon, réuni le 31 août 2019 :

  1. souligne que la fermeture du Centre local du CIEP constituerait :
  • une régression pour l’attractivité de notre territoire et pour le développement du campus universitaire du Tampon.
  • un recul historique pour La Réunion et  une négation de la vocation de notre île, comme acteur de la politique de coopération française dans l’Océan indien.
  1. Regrette l’absence d’une réelle concertation avec l’ensemble des partenaires concernés sur ce dossier
  1. Demande au Ministre de l’Education nationale
  • de réaffirmer la volonté politique de maintenir un Centre local du CIEP à La Réunion
  • d’ouvrir une concertation avec l’ensemble des acteurs concernés – Etat, Direction nationale du CIEP, Rectorat, Conseil Régional, Conseil Départemental, Commune du Tampon, Université de La Réunion) afin  d’assurer au centre local du CIEP-France Education international, dans un  cadre partenarial, les moyens budgétaires nécessaires à son fonctionnement et à son développement,
  • dans l’attente, de prendre les décisions budgétaires impératives permettant de garantir le fonctionnement du centre local du CIEP pour l’année scolaire 2019-2020, afin d’éviter une situation de non retour


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox