Muni d’un sabre et très alcoolisé, il menace les videurs du Mahé

1 min de lecture
6

Ce samedi 20 août 2022, un résidant de Saint Denis, âgé de 38 ans s’apprêtait à passer une agréable soirée au Mahé. Mais c’était sans compter sur les videurs, des agents qu’il connaît d’ailleurs depuis l’enfance.

Il ne supporte pas qu’on lui refuse l’entrée du Mahé

En effet, tous ont grandi ensemble à la cité des Camélias. Mais ces derniers lui refusent l’accès à cause de sa tenue. C’est en tout cas ce qu’ils affirment dans un premier temps, mais en réalité, ils avoueront plus tard avoir remarqué qu’il était alcoolisé. Bien décidé à s’amuser, l’homme retourne chez lui, enfile ses plus beaux vêtements, puis revient se présenter devant l’établissement.

Mais ce dernier essuie un second refus, cette fois de la part du gérant. Vexé, l’homme soulève alors son t-shirt et révèle un sabre. Dès ce moment, les menaces fusent :

« Je n’hésiterai pas à vous couper, je n’ai pas peur d’aller en taule »

Lors de sa comparution immédiate ce lundi 22 août 2022, le prévenu ne parvient pas à expliquer l’enchaînement des événements.

« Pourtant, la violence, ça vous connaît », souligne le magistrat.

Il faut savoir que l’accusé a, en effet, un casier judiciaire chargé : 18 condamnations au total, dont sept pour violences. Fort heureusement, lors de l’incident, il n’a aucunement brandi ou planté son sabre. Le juge a donc décidé d’une peine de six mois ferme, assortis d’une révocation de trois mois de sursis. Ainsi que d’un mandat de dépôt.

6 Commentaires

  1. Kossa y change pou li ? Li va renir à la charge. Juska temps li dormira la zole pou de bon. Et puis le bande videur là heu saoul y veut pas dire couillon. Fallait (avec tact) dire lo boug que li fine boire deux canon ou 10 tiens ! et bien cet lé éméché y laisse pas rentrer. Li fine rempli son ki la rak et endans y paye pas dont ? Té n’aurait évite toussa la paperasse là et laisse tribunal continuer fait zot sieste.

    • Mais non. C’est pas le mouton noir à la Reunion quante même ! A chacun son mérite. Si ou lé un pure créole et que ou déconne sar pas accuse un z’allemand. Idem pou le mahorais. Non. Non. A chacun son coup d’ bâton.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Pouvoir d’achat : ces étudiants réunionnais bénéficient de déplacements gratuits en voiture

Article suivant

Accès à la mer : le conseiller municipal de l’opposition Karl Bellon interpelle le maire de St-Paul

Free Dom