Municipales : ça devient un peu du n’importe quoi !

Des municipales, en veux-tu, en voilà ! C’est la foire aux municipales. Il n’y en a que ça, hormis quelques faits-divers. Les candidats y sont à fond. Ils pensent politique, causent politique, dorment politique, rêvent politique. Tout est devenu politique. Les candidats, maires sortants y compris, battent la campagne. Ils sont sur le terrain, se retroussent les manches – surtout en raison de la chaleur – mouillent leur chemise (ou leur corsage pour les quelques dames présentes dans cette compétition). Ils passent chez vous, prêts à ouvrir votre portail, quitte à se faire mordre parfois par vos chiens. Ils ne sont pas là ek ça ! Ils jouent la carte de la proximité, sortent leur plus grand sourire « tranche papaye ». Ils viennent chez vous, vous parlent parfois même dans le creux de l’oreille, vous tapent sur les épaules comme s’ils avaient été sur les bancs de l’école avec vous. Et puis, ils vous rabâchent tout un charabia, vous font croire qu’en un coup de baguette de magique ils vont changer votre monde et celui de votre entourage s’ils sont élus. Nous sommes en pleine campagne électorale et ça, vous l’avez compris. Des municipales qui, franchement, ressemblent un peu à du n’importe quoi quand on observe les positionnements ubuesques des uns et des autres, ceux des partis politiques.

Le problème, c’est que, une fois élu, le maire, pour beaucoup d’entre eux en tout cas, disparaît de la circulation, reste la plupart du temps caché dans son bureau climatisé ou circule dans sa voiture de fonction aux vitres teintées avec chauffeur « gros bras », et pour pouvoir l’approcher – ce maire qui s’invitait chez vous à prendre le café durant la campagne électorale – eh bien, il faut prendre un rendez-vous auprès d’au moins trois secrétaires qui sont toutes postées telles des poupées Magenta à l’entrée de son bureau. Ainsi va la vie politique post-municipales. Et toutes les promesses qui vous ont été faites ? « Zéro calbasse, la fumée grand bois ! » En clair, « alé rod un camarade pou ou », en français, ont dit : « va voir ailleurs si j’y suis ».

Tous maires !

Ce qui est assez marrant avec tous les candidats têtes de liste qu’on rencontre durant cette campagne électorale – ils sont près de 158 pour l’instant – c’est qu’ils sont tous persuadés d’être élus le 22 mars prochain. Ils en ont tous la certitude. Oui, ils se voient déjà dans le fauteuil de maire. Or, il n’y a que 24 mairies. Comment parviendra-t-on à caser 158 maires dans 24 fauteuils ? Donc, c’est du n’importe quoi, vous disais-je précédemment.

Ce qui est également comique dans le cadre de cette campagne électorale, et cela nous concerne nous journalistes, ce sont les invitations que reçoivent nos rédactions de la part de nos candidats particulièrement friands de communication ou plutôt de propagande médiatique. La première invitation, c’est pour l’officialisation de leur candidature. La deuxième, c’est pour présenter un ou une partie de leurs colistiers. La troisième, c’est pour le premier meeting. La quatrième, c’est pour l’inauguration de leur permanence électorale. La cinquième invitation, c’est pour la présentation d’une partie de leur programme. La sixième, c’est pour la présentation de la deuxième partie de leurs colistiers. La septième, c’est pour l’annonce de la deuxième partie de leur programme. La huitième, c’est pour présenter un ralliement avec tel ou tel parti politique. La neuvième, c’est pour le deuxième meeting, la dixième c’est pour annoncer que les jeunes sont avec le candidat, la onzième c’est pour signaler que les anciens sont aussi avec la tête de liste etc, etc…

Sans compter les conférences de presses pour réagir sur tel et tel fait d’actualité. Du folklore tout ça ! D’ici à un moi et demi, on en parlera plus, et vous ne verrez plus vos candidats, peut-être futurs maires, en live. Alors, si vous aimez la politique, profitez-en un maximum car d’ici peu, ces mêmes personnes une fois auréolées de leur titre deviendront une denrée rare, quasi inaccessibles, presque des stars, qui se promèneront avec gardes du corps, même quand ils traverseront, pour certains, le couloir de la mairie, de leur bureau jusqu’aux WC pour aller faire pipi. A peine s’il ne faudra pas payer pour pouvoir les rencontrer, leur parler, leur faire part d’une doléance.

Ah, j’allais oublier. Aujourd’hui, ils vous demandent, vous supplient de les appeler par leur prénom et ils vous tapent la bise des deux côtés. Demain, il faudra les appeler « Monsieur le maire »… C’était mon humeur du jour. Je ne vous apprends rien. Vous savez mieux que quiconque que nous vivons dans un monde de faux-culs, rempli d’hypocrites et de menteurs.

Constructions illégales dans le Parc national : faut pas se frotter contre Brosse !

Passons aux choses sérieuses. Je commence par un coup de chapeau à une petite dame de Saint-Louis. Elle s’appelle Josette Brosse. Brosse comme une coupe de cheveux blancs, à la militaire. Non, plus maintenant, n’est-ce pas mon adjudant-cheffe ! Aujourd’hui à la retraite, cette fille d’agriculteurs qui, politiquement se situe plutôt à la droite de la droite – mais ce n’est pas le sujet – fait trembler bien des grands bonhommes. Avec ses propres moyens, c’est-à-dire rien du tout, bien qu’ayant quelques petits soucis de santé, elle mène un combat contre l’injustice sociale et la corruption. Transparency International, Anticor, vous connaissez ? Demandez à Josette Brosse, elle en connaît un rayon. Toute seule, à la tête de son association « Contribuables 974 », cette amoureuse de La Réunion et des Réunionnais fait mieux que des CCAS (centres communaux d’action sociale) de l’île et même mieux que de nombreux maires. Tout récemment, elle a décidé de voler au secours de la famille Técher, du côté de « Tapage » à Saint-Louis, de pauvres gens pris dans le collimateur de la DEAL et dont la petite case a été ni plus, ni moins complètement démolie. Ce qui fait que les Técher se sont retrouvés sous une tente sur un coin de rue. Mme Brosse est passée par là, a pris le dossier en mains tout en lançant un autre gros pavé dans la mare de la DEAL, cette administration qui interpelle à plus d’un titre. Mme Brosse en veut pour preuve la démolition de la case des Técher et même celle d’autres petites familles et des agriculteurs un peu partout dans l’île. En revanche les belles villas d’un élu du Nord dont les constructions illégales dans les champs de salades du côté de la Bretagne dénoncées par freedom.fr en juillet dernier n’ont jamais reçu la visite de la DEAL. Plus récemment encore, et là aussi Mme Brosse a décidé de s’en saisir, freedom.fr a dénoncé la construction de trois jolies maisons (certains diront « cabanes » de luxe) sur le territoire du Parc national des Hauts toujours du côté de la Bretagne dans les hauts de Saint-Denis avec piste de 4X4. Des maisons appartenant au frère du président de la CINOR. Ce dernier, rappelons-le, avait fini par reconnaître, en août dernier, dans le Quotidien de La Réunion, suite aux révélations de freedom.fr, avoir construit « au black ». Alors, question de Mme Brosse à la DEAL et au Parc national des hauts : pourquoi démolir la case des petits malheureux et, dans le même temps fermer les yeux sur d’autres constructions illégales de plus grande envergure ? Faudrait-il appartenir à des réseaux pour être protégés, intouchables, impunis ? Faudrait-il inviter les magistrats et hauts fonctionnaires d’Etat à chasser le cerf en forêt, le week-end, pour bénéficier de la protection de la justice et de l’administration ?

Josette Brosse, droite dans ses bottes, a monté un dossier et a déposé plainte auprès du parquet tout en alertant directement le Procureur général de la Réunion et en apportant un courrier en mains propres au substitut du Proc de Saint-Pierre sur les trois belles baraques illégalement construites dans le Parc national des hauts à la Bretagne. Je ne vous parle pas du coup de fil incendiaire que Mme Brosse a reçu avant-hier matin presqu’à l’aube de la part d’un élu courroucé et vindicatif. Bien évidemment, Mme Brosse n’a pas cillé une seule seconde. L’élu en question a eu beau vociférer dans le combiné en bousculant le réseau cellulaire mais à Mme Brosse, franchement, ça lui en a touché une sans faire bouger l’autre. Oui, on peut le dire comme ça, car Mme Brosse en a dans le pantalon, bien plus que certains hommes de La Réunion, magistrats et hauts fonctionnaires y compris. Dossier à suivre ! L’opinion publique attend toujours une réaction judiciaire concernant les trois cases construites sans permis dans les champs de salade de la Bretagne, à Rivière-des-Pluies. L’opinion attend aussi une réaction politique de la part des grands écologistes péi que sont Jean-Pierre Marchau et Yvette Duchemann, le premier qui caresse toujours dans le sens du poil socialiste pour préserver sa place au chaud aux côtés d’Ericka Bareigts et la deuxième qui va tenter une aventure en solo avant de revenir, sans doute, dans sa team d’origine, après le second tour puisqu’elle est issue de la bande d’Annette. Tout dépend des résultats. Sur ce dossier de constructions illégales en pleine forêt de la Bretagne détruite par la piste de 4X4 et les maisons construites dans l’illégalité, ils sont totalement silencieux.

Nassimah Dindar, Jean-Paul Virapoullé en Correctionnelle : il ne manque personne Mr le Procureur ?

Cela dit, la tâche n’est certes pas évidente pour un Procureur de la République, qui doit, qu’on le veuille ou non, faire des choix face à la multitude de dossiers qu’il reçoit régulièrement sur son bureau. Moi même, à mon humble niveau de journaliste, j’en reçois quelques uns dont certains sans intérêt car ne reposant que sur des ladilafé. Par exemple, ce courrier que j’ai reçu et dont une copie a été adressée à Frédéric Miranville, président de l’Université de La Réunion ainsi qu’à Didier Robert, président de la Région, à Eric Tufféry, Procureur de la République et au ministère de l’Education nationale. Il y est question d’une responsable de service à la Fac de Saint-Denis qui se servirait « des ressources » de l’Université au profit d’une association gérée par sa maman et en faveur également de son frère, policier, basé en métropole. Sans compter que la dame en question aurait ramené à son domicile « plusieurs ordinateurs » de l’administration. On imagine que ce genre de dossier doit atterrir très vite dans les poubelles du Procureur. La justice a bien d’autres chats à fouetter.

Par exemple Nassimah Dindar pour deux embauches au SDIS, deux employés qui auraient également fait « la boniche » chez elle. La justice doit aussi s’occuper d’Ibrahim Patel pour « harcèlement moral » sur une employée de la CCIR. De Gilbert Annette pour « harcèlement moral » sur un policier municipal. De Jean-Paul Virapoullé (voir article par ailleurs) qui, tout comme Nassimah Dindar, seront « correctionnalisés » le 3 avril prochain. Il y a aussi Cyrille Hamilcaro qui a été entendu par les gendarmes de Saint-Pierre. Il n’en manque pas un là Monsieur le Procureur ?

D’autres élus, manifestement, ont le cul bordé de nouilles : ceux qui construisent illégalement sur des terres agricoles ou dans le Parc national, ceux qui embauchent comme pas deux dans des collectivités en érigeant l’emploi fictif comme modèle économique et social en embauchant les directeurs d’écoles à la retraite, profs de danses, joueurs de poker patentés et vendeurs de champagne, élus, cousins, cousines, neveux, nièces… pour en faire une armée mexicaine de militants politiques battant la campagne dans de nombreuses villes de l’île, ceux qui détournent des fonds publics par centaines de milliers d’euros – les affaires en cours depuis des années se sont manifestement perdues dans les méandres de la justice -, ceux qui se sont « trompés » de RIB en orientant l’argent public de la continuité territoriale sur leurs comptes bancaires personnels, les pseudo artistes peintres-fonctionnaires territoriaux qui se servent des moyens et des personnels d’une collectivité locale pour l’organisation de leur exposition … Bizarre, ceux là ne sont guère inquiétés par la justice. Peut-être pas pour l’instant !

La justice a son calendrier, ses dossiers prioritaires. Et ses habituelles têtes de mule aussi ? Y’en a qui arrivent encore à « chaper le maille », comme on dit. Leur réseau mafieux ou occulte serait-il plus puissant que la justice française ?

Bras-Panon : le chef du service Etat-civil a-t-il perçu des « dessous de table » ?

En parlant justice, revenons sur cette descente des gendarmes de la section de recherches de la Brigade financière survenue, vendredi dernier, à la mairie de Bras-Panon qui, jusqu’à présent, avait l’habitude de recevoir les pandores uniquement pour trinquer avec le maire et les élus panonnais lors des grosses « boustifailles » bien arrosées de fin d’année. Avec les militaires de Bras-Panon, les élus de la commune sont copains, pour ne pas dire plus.

Mais ceux de la Brigade financière de Saint-Denis ne jouent pas tout à fait dans la même catégorie. Et certains fonctionnaires de la mairie ont failli choper l’urticaire lorsque les militaires de Saint-Denis ont débarqué puis ont commencé à réclamer des documents administratifs. Comme vous avez pu le lire ici même sur notre site, les gendarmes sont intervenus sur à un dossier « circonstancié » anonymement arrivé sur le bureau du Procureur. D’où les investigations menées au sujet de Jovany Imara, cet agent « très proche» du maire Daniel Gonthier, titularisé en décembre dernier. Or, avant même sa titularisation fin de l’année dernière, alors qu’il n’était même pas encore en catégorie C, il avait été nommé « chef du service Etat-Civil et du bureau électoral », sans qualification, sans concours dans la Territoriale. Les gendarmes cherchent à comprendre pourquoi un chef du service d’Etat-Civil a-t-il pu signer un bon de commande pour les travaux du patio de la mairie, travaux évalués à près de 8000 euros dont le marché a bénéficié à un copain du chef d’Etat-civil, lequel copain a sous-traité avec une autre entreprise. Ce dernier affirme aussi avoir obtenu 4000 €. Où est passé le reste de l’argent ? Une élue de la majorité raconte (mais c’est à prendre au conditionnel) qu’une partie de l’argent manquant « aurait servi à payer un gros bras (au sens propre comme au sens figuré vu la carrure du bonhomme) pour assurer la sécurité de Jovany pendant la foire de Bras-Panon. Le gros bras en question étant déjà agent dans un collège de l’Est, il ne pouvait avoir un contrat de 10 jours pendant la foire. Il aurait été payé en espèces ». Y’a-t-il eu des dessous de table ? Si oui, ont-ils profité au chef du service Etat-Civil ?

Autres questions qui se posent et sur lesquelles vont « gratter » les gendarmes de la Brigade de recherche : comment se fait-il qu’un contractuel, récemment titularisé et bombardé chef de service, dont la compagne travaille au service des marchés de la mairie et le tonton 1er adjoint au maire, puisse-t-il signer des bons de commande ? Combien en a-t-il signé au total ? Pour quelles sommes ? A-t-il signé des bons de commande du temps où il était collaborateur de cabinet du maire, par exemple dans le cadre de la foire de Bras-Panon ? A-t-il eu mise en concurrence avant de retenir l’entreprise ? Les gendarmes vont mener un vrai travail d’investigations sans tenir compte évidemment des multiples « on dit » comme par exemple : « c’est toujours une même société de pub basée sur Bras-Panon qui obtient ces dernières années pas mal de marchés de la mairie ; Laquelle société graisse ensuite la patte de certains agents communaux, y compris employé (es) du service des marchés publics via des nuits dans des grands hôtels ; Que ce sont toujours les mêmes sociétés qui obtiennent des marchés (animation, électrification…) dans le cadre de la foire agricole ; que certains élus sont par la suite récompensés par ces mêmes sociétés en obtenant des voyages à Madagascar où ailleurs… ». Il est dit aussi que depuis la descente de la Financière à l’hôtel de ville, « les fesses commencent à serrer » du côté de certains services décentralisés de la mairie, où des chefs signeraient des bons de commande systématiquement avec la même quincaillerie de la place. Assez « sportif » paraît-il !

Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur le rôle du maire, sur sa posture « bienveillante » vis-à-vis de Jovany Imara, qui est aussi son responsable de campagne. A noter encore que la sœur de Jovany est la secrétaire de la permanence électorale du maire et que le fils du « tonton-1er adjoint » est le mandataire financier de Daniel Gonthier pour cette campagne électorale. Une affaire de famille ? Les opposants du maire sortant mettent aussi en avant le fait que « le maire ne veut rien entendre sur Jovany et sa compagne qui ont des passes droit dans la mairie et font ce qu’ils veulent tant au niveau des congés que des horaires d’arrivée ou de départ en mairie. Personne ne peut rien leur dire, pas même le DGS ! ». Info ou intox ? « Ce sont des gens de Bras-Panon, des fidèles, que le maire connaît depuis très longtemps et qui sont exempts de tout reproche. Tout ce qui se dit en ce moment ne relève que de la jalousie envers Jovany Imara et cela s’inscrit exclusivement dans le cadre de la campagne électorale que certains candidats se plaisent à politiser et à polémiquer à outrance. Ce sont des ladilafé, des inventions, des délires», répond-t-on dans l’entourage du premier magistrat de la commune. Faudrait voir ce qu’en pensent les gendarmes de la Brigade financière. Patience ! Ce qui est sûr, c’est que cette descente des gendarmes à la mairie de Bras-Panon a donné du grain à moudre aux adversaires politiques de Daniel Gonthier et la « tremblade » à de nombreux chefs de service ainsi qu’à certains agents qui se savent aujourd’hui dans le collimateur de la justice et donc surveillés.

“L’agresseur sexuel” présumé, à la Région, placé sous contrôle judiciaire, le 30 janvier dernier

Justice encore, une bonne nouvelle pour l’agent de la Région qui, plus d’une fois, a failli se faire « culbuter » dans les toilettes de la Région car suivi de très par son supérieur hiérarchique, manifestement porté sur la « chose ». Le jeune homme marié et père de famille ne pouvait plus aller faire ses besoins sans protéger ses arrières ; C’est le cas de le dire. Une fois, son supérieur l’a même plaqué contre le mur pour tenter d’abuser de lui. Gendarmes puis policiers de Malartic ont mené l’enquête qui a beaucoup duré. Le jeune homme a apporté les preuves, y compris une vidéo que lui avait envoyée son agresseur sexuel et sur laquelle on voyait se dernier en train de se masturber jusqu’à éjaculation. Localement, l’enquête n’a rien donné. Par peur de représailles et face aux menaces qu’il a reçues au sein de son travail, le père de famille a préféré plier bagages avec femme et enfants pour aller se réfugier dans un coin de métropole, loin de son agresseur et de l’entourage de celui-ci d’autant que le Procureur Eric Tufféry avait « classé sans suite » son dossier. A force de détermination et bien que malade et complètement déprimé, il a tenu bon et a vu Jacques Toubon le défenseur des Droits qui a relancé son dossier. Le 30 janvier dernier, « HC » ou « CH », son agresseur sexuel présumé a été placé sous contrôle judiciaire. L’affaire va donc reprendre. Et le père de famille va lui aussi à n’en pas douter reprendre espoir. Affaire à suivre ?

J’ai commencé avec les municipales, je termine avec les municipales. C’est bizarre, mais de plus en plus de Sainte-Mariens prétendent, sur le marché forain ou dans les rues de la commune, que Jean-Louis Lagourgue – qui est intervenu il y a deux jours en faveur des retraités agricoles au Sénat – soutient Yves Ferrières. Info ou intox ? Impossible de vérifier la rumeur pour l’instant. Il paraît que l’ancien maire de Sainte-Marie a eu vent de l’audition de Richard Nirlo et que ce dernier l’aurait « balancé » face aux gendarmes dans le cadre des enquêtes en cours sur les affaires de Sainte-Marie. Il se dit alors que Lagourgue miserait sur deux « chevaux » à la fois : Ferrières et, un peu Nirlo. Ou vice-versa !

Photos à l’appui, je vous relatais, hier matin, l’aménagement du bâtiment de l’ancienne enseigne « 100 000 chaussures » – dans le bas de la ville de Saint-Denis, la partie « très populaire » – qui devient la permanence électorale du candidat Didier Robert. Aussitôt que l’article a été publié vous avez été très nombreux à réagir surtout par rapport à la photo géante du candidat installée par une entreprise sur le fronton de l’immense bâtiment. Et parmi les réactions, il y a même un internaute qui m’a envoyé un article de loi. Il s’agit de l’Article L51, modifié par LOI n°2013-403 du 17 mai 2013 – art. 19, qui stipule :

« Pendant la durée de la période électorale, dans chaque commune, des emplacements spéciaux sont réservés par l’autorité municipale pour l’apposition des affiches électorales. Dans chacun de ces emplacements, une surface égale est attribuée à chaque candidat, chaque binôme de candidats ou à chaque liste de candidats. Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, tout affichage relatif à l’élection, même par affiches timbrées, est interdit en dehors de cet emplacement ou sur l’emplacement réservé aux autres candidats, ainsi qu’en dehors des panneaux d’affichage d’expression libre lorsqu’il en existe ». La campagne électorale démarre officiellement le 2 mars prochain. Mais bon, nombreux sont les candidats qui inaugurent depuis quelques jours voire semaines déjà leur permanence électorale placardée d’affiches à leur effigie.

Municipales toujours, Jean-Christophe Lagarde, patron de l’UDI, parti localement présidé par Nassimah Dindar, est actuellement en visite dans l’île où il est venu rencontrer les candidats investis par l’UDI, qui peuvent se compter sur les doigts d’une main. Lagarde s’est rendu en premier à Saint-Louis pour voir Cyrille Hamilcaro, qui a passé une bonne partie de sa matinée mercredi matin chez les gendarmes dans une affaire de vol de fichiers de personnels de la mairie. Le soir Hamilcaro devait tenir un grand meeting en présence de Jean-Christophe Lagarde, de Didier Robert, de Cyrille Melchior (le candidat qu’il n’a pas soutenu à la présidence du Département en décembre 2017) et de Michel Fontaine. Sur le carton d’invitation, ne figurait le nom de la sénatrice Dindar. A la conférence de presse tenue, hier à Saint-Denis, par le boss national de l’UDI, ce dernier a dit que « Nassimah Dindar n’est pas contre Didier Robert… ». C’est ce que « lu dit » (pour parler comme les gens des hauts). Et Didier Robert, est-il pour ou contre Nassimah Dindar ? Encore un élu national « hors sol » qui vit sur une autre planète politique et qui n’a rien compris à la situation politique réunionnaise !

A Saint-Paul, la campagne bat son plein. Des élus de Sinimalé sont candidats à la mairie, y compris contre le maire sortant, mais ils n’ont jamais démissionné de leur mandat et continuent à percevoir leurs indemnités. Tout en continuant à fustiger la politique menée par la majorité municipale à laquelle ils appartiennent jusqu’au 15 mars prochain. Comprenne qui pourra !

A Saint-Benoit où se tenait, hier soir le dernier conseil municipal, Henri Chane Tef, adjoint au maire et élu de la majorité municipale a voté tous les dossiers présentés alors que son « dalon » Jean-Luc Julie, de l’opposition, a voté contre. Henri Chane Tef est sur la liste de Julie aux prochaines municipales. C’est fini pour aujourd’hui !

Y.M.

([email protected])

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

71
Poster un Commentaire

avatar
44 Comment threads
27 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
23 Comment authors
AnnetteSecret de polichinellePopolLa bonne questionEn toute objectivité Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Rien à foute
Invité
Rien à foute

Et pour 1500e par mois les personne qui ce présente au municipal seront-ils autant ???

33 Ap. JC
Invité
33 Ap. JC

Le pire c’est que les électeurs éliront ces corrompus qui,je ne le souhaite pas, retireront le riz ,le grain, et le reste de l’assiette de leurs enfants ! Élire encore ces nazes, incompétents, truands, c’est armer un pistolet et se le mettre sur la tempe . Les créoles réunionnais sont-ils les déboussolés de la terre?

Robert didier critiqué par tout le monde
Invité
Robert didier critiqué par tout le monde

Lors du débat à la TV hier soir sur antenne reunion, robert Didier a été critiqué et mis en cause par tous les candidats. En gros, la rien à la region et il se présente à st denis. Tout le monde pense la même chose. Son canard lé noir.

Enfin une presse libre
Invité
Enfin une presse libre

Il n’y a pas que des médias subventionnés qui marchent aux ordres de …. il existe aussi une presse libre qui critique la gauche , la droite et le centre. C’est une bonne nouvelle pour la démocratie.

Koo2gle
Invité
Koo2gle

Oui il y a 2 catégories de journalistes :
– les journalistes-communiquant, relais de propagande;
– et les vrais journalistes indépendants et libres !

Il manque qui ?
Invité
Il manque qui ?

Tout le monde est convoqué devant la justice ou les gendarmes. Tous les Reunionnais sont étonnés qu’il manque effectivement quelqu’un : celui qui a 5 affaires judiciaires ?

Claudine
Invité
Claudine

Il manque J l lagoutgue, Nirlo , Ferriere et les complices de ste Marie. Sans oublier g Maillot.

MôvéLang
Invité
MôvéLang

Et bien d’autres encore !

Invitation à la poubelle jaune
Invité
Invitation à la poubelle jaune

L’invitation d’un candidat qui n’a pas obtenu le soutien des Republicais, invitation glissée dans nos boite aux lettres dans un lotissement privé. Toutes les invitations ont atteri à la poubelle jaune. Les Dionysiens savent recycler.

Pas de programme politique
Invité
Pas de programme politique

D Robert n’a pas de programme ? A tel point il récupère le travail et le programme de Nassimah ?
C’est ce que l’ancienne présidente du CD nous a dit hier soir à la TV.

Qui a tué le Tram train ?
Invité
Qui a tué le Tram train ?

Qui a tué le Tram train de Verges ? Et par conséquence à favorisé le lobby automobile, les 2000 bus et les embouteillages qui vont avec ?

Avec a on a pris 30 ans de retard de développement. Nos cousins mauriciens disent de nous ” zot nana l’argent mais zot lé couillons” .

Okipèr
Invité
Okipèr

Vanessa Pignolet payet n’est elle pas à la com’ de la région? Avant de faire des leçons de clientélisme vous même vous dites et faites le contraire ! Vous dépendez de madame la com’ et vous êtes à sa merci, si vous voulez des preuves on peut vous envoyer freedom! Et ça y ose donne leçon sur plateau Tv, non mais ? Hypocrite!!!!!!!!!!

C'est qui ?
Invité
C'est qui ?

C’est qui ?

Monsieur 10 % a la grippe
Invité
Monsieur 10 % a la grippe

Armand alain fait du slalom politique : gauche droite gauche droite gauche droite.

Ziskakan ?

Mikael
Invité
Mikael

Pas lu lé condamné avec Belle couperet si sa tête ! L’honneur monsieur Armand, l’honneur l’a pu

LadiLafé
Invité
LadiLafé

Tant que ça peut rapporter intite monnaie, tous ces escrocs avanceront, arculeront, couradroite, couragauche, et couront karté, rien ifatiguera pas zot

O’COCO
Invité
O’COCO

SOFÈR oki lé mésié Monrouge pou colle zaffiche, pou donne l’ordre! Pé tète lu la colle zaffiche sur son caravane en France quand lu bat son karé- sin candidat té 0 hiero soir sur antenne reunion, i vo pi rien, nassimah la donne à lu woui ……

Destruction
Invité
Destruction

Il faut effectivement détruire toutes les cases construites illégalement, les cases des petits et des gros.

Une femme maire a st denis
Invité
Une femme maire a st denis

Une femme sera maire à st denis.
Laquelle ? Ericka ou Nassimah.

Un elu qui n’a pas eu de soutien à de forte chance d’être éliminé dès le 1er tour.

Pourquoi ? Alignement des planètes pour.les uns et karma pour.les autres.

Ou est le sofer ?
Invité
Ou est le sofer ?

Ou sa y lé le sofer ?

SINAMA
Invité
SINAMA

I fè campagne à distance lol

Eudoxie Nonge
Invité
Eudoxie Nonge

Kissa i lé sofer là oté. Explique a nou, nous vé compren

Pro no stick
Invité
Pro no stick

Pourquoi ne citez vous pas concrètement les réseaux maçonniques à l’origine de bien des turpitudes et incompréhension du quidam lambda sur l’état de la justice..?

Effectivement
Invité
Effectivement

Pour certains elus, c’est le dernier soutien mais o combien important.

Sinon c’est la prison..

gueenec
Invité
gueenec

et maintenant les francs maçons! une vielle rumeur indigne . et après ça ? en 1932 les responsables c’était déja eux avec une certaine religion monsieur PRO NO STICK je vous souhaite de ne pas penser vos écrits sinon c’est grave et recevable par la justice

DRH
Invité
DRH

Vanessa out nom le si la liste la region reunion et vous venez faire votre intéressante à l’écran! Berk

Enfumage
Invité
Enfumage

C’est se l’enfumage comme le mouvement indépendantiste Parnoumin avec défaut à l’époque.

Fiasco de la campagne
Invité
Fiasco de la campagne

Robert Didiet n’a pas de programme pour st denis. Son seul programme :
la réouverture de 100 000 chaussures ?

Si c’est comme la NRL, il faudra attendre 2060.

Corine ou ne pas croire
Invité
Corine ou ne pas croire

Le mouvement “:Croire et oser ” nous fait penser au mouvement parnoumin. On sait ce qui s’est passé par la suite avec defaut qui a été a gauche, avec les ecolo a droite avec Lacouture et Robert d.
Bref croire ou ne pas croire

Delgard
Invité
Delgard

Croire et faire croire c’est oser non Madame payet PIGNOLET? Je ne vous soutiens pas madame la contractuelle de la pyramide inversée –

Objectif armand c détruire
Invité
Objectif armand c détruire

L’objectif d’Armand est de faire battre la gauche pour laisser.la.mairie a Robert.

Gros oeur.?

Si il a des problèmes avec la justice : 10 ans d inegibilite etc… ce n’est pas de la faute des autres

Gérard
Invité
Gérard

Bougre la i passe pu aupres la population. Alain ARMAND té colle culotte nassimah pour gagne un bon vice présidence, zordi lu courre dand’ culotte robert pour gagne la place 1èr adjoint- population lé vilain mais lé pi couillon monsieu ARMAND, out poche seulement i intéresse à twoiiiiiiiiiii. Ça même meme nous sa mette en place madame nassimah mais pas vous

FATIGUE
Invité
FATIGUE

Ah St louis, mon beau St Louis! Ou fais pitié avec tout ça volèr mentèr y veut être a out commande. St louis, mon beau St Louis, mi na mal dans mon l’être po ou! Si seulement nos chers Saint-Lousiens y remuait un peu zot méninges, et y rapplait a zot que ces élus la même qui présente a zot encore et encore, zot reviens po une seule cause: REMPLI ZOT POCHE ET VOLE A NOUS ENCORE PLUS! Zot lé pas fatigué entendre le même blabla tous les 6ans, tels bande sauveurs y débarque sur un cheval blanc, et y… Lire la suite »

Yohan
Invité
Yohan

À saint Louis un vent nouveau souffle ces politiciens de pacotilles habitués à faire de l’an politique à l’ancienne se verront ramassés leur score!
Voilà une ville qui va montrer l’exemple du grand degagisme car des vieux renards assoiffés et cannibales on en a marre!
Moi je dis pour calmer un peu l’ardeur de tous ces bruts de mecs faut enfin une femme à la tête de de cette ville … je sais je ne vous apprends rien

Maillot
Invité
Maillot

Encore une ancienne militaire qui se bat pour la justice. Merci Mme Brosse, on vous soutien. Plus de corrupteurs chez les élus.

Willow
Invité
Willow

Merde alors! C est vraiment un sacré bazar à BRAS PANON.Avec sa tete de premier de la classe on pensait pas que gonthier avec ses collaborateurs tapaient dans la caisse.une sacrée bande d escrocs les Benalla et compagnie..vivement les élections le 15 mars.

Critiques et respect
Invité
Critiques et respect

On critique le bilan, le passé politique, le passif, le projet politique, les mensonges mais respectons l’homme et la femme politique en tant qu’individu.

Donneur de leçon
Invité
Donneur de leçon

Ces hommes et ces femmes politiques comme vous l’écrivez si bien, nous respectent EUX: non! Ils utilisent la misère des gens pour se faire élire! Fermer le banc camarade ! C’est une INSULTE à la population

Ramier
Invité
Ramier

Je ne suis pas Dionysien mais j’ai suivi « «  Le Débat « «  hier sur Antenne . 1 ) la moitié des présents / présentes ont de Graves soucis avec la justice . 2 ) C’était plutôt guerre des tranchées. Tous ont les mêmes GRANDES idées pour st Denis. Rendre st denis propre , Planter des arbres , S’occuper des marmailles des gramounes, Redynamiser le tissu Économique, Améliorer la mobilité des citoyens etc … Mais qu’ont-ils fait ?Alors qu’ils sont aux Responsabilités depuis des décennies pour certains . 3 ) Les rabibochages d’après 1er tour Transpiraient . 4 ) Désolé Mr… Lire la suite »

Faut oser tout de même
Invité
Faut oser tout de même

Comment peut en faire la leçon a st Denis, quant on a laisser les comptes de la commune du Tampon et de la regionndans le rouge ?

Ça ose tout…

Croire et oser
Invité
Croire et oser

Croire et oser nous fait penser à Parnoumin.
Ça discute et apres ça place ses pions.

La contractuelle attend une titularisation ?

Soleyen
Invité
Soleyen

On diré n’a veillé n’a transmette nou lé pou Huguette Bello # region 2021#

10 ans d'inéligibilité
Invité
10 ans d'inéligibilité

Maintenant tout le monde sait que armand roule pour robert de la region.

bah
Invité
bah

Procureur Eric Tufféry avait « classé sans suite » son dossier. ce mec sert a qui? se sert de qui ? a quoi

Gîte plaine des cafres
Invité
Gîte plaine des cafres

RODE SOFÈR FREEDOM, LE PORTÉ DISPARUT

NCIS
Invité
NCIS

Il faut faire appel à NCIS

Patricia
Invité
Patricia

Ça montre des vidéos, ça ejacule , c’est cela cet individu à la region, en plus directeur de l’antenne EST de cette collectivité ! Ouh drôle de façon d’embaucher … dangereux n’empêche .

RIB
Invité
RIB

Ça change des RIB et des détournements

Bat carré
Invité
Bat carré

Encore la region !
C’est de plus en grave

SUPER-MAILLOT
Invité
SUPER-MAILLOT

M. GÉRALD MAILLOT est un génie !!! Il est capable de vendre un hummer à Greta Thunberg.
Marvel Comics a un nouvel héros : Super Maillot.
Episode 1 : La main Poclain de la CINOR

Pas marrant
Invité
Pas marrant

En fait lé pas marrant.
Il faut juste que la justice soit informée.
La prochaine fois regarde dans bonbon malabar pour les blagues

SUPER MAILLOT
Invité
SUPER MAILLOT

Merci pour le conseil pour les bonbons. La justice a été déjà informé, non ?
Super Maillot a fait son comin’out dans le quotidien en août dernier dans le quotidien pour les constructions illégales dans un champ de salade , et une association a porté plainte pour les constructions au nom de son frère dans le parc national. En fait, effectivement, ce n’est pas trop marrant, pour les proches de Super Maillot…

Jean Philippe DESBY
Invité
Jean Philippe DESBY

Bonsoir à tous ! Je suis un Français et surtout un Réunionnais, je revendique mon insularité, mon identité culturelle ne ressemble pas à celui d’un Guadeloupéen (quand j’étais étudiant : je fréquentais pal mal d’Antillais … d’Africains (Maliens, Mauritaniens dont qui avait été à Bakou (Momo…un petit nom/on en avait presque tous un…à Rangueil!) près de la mer Caspienne…) ou d’un Breton et encore à celui d’un Francilien, je ne suis pas comme un Mauricien : j’adore aller à Maurice, anciennement Île de France…j’ai lu un ouvrage écrit par un sociologue mauricien/chinois), avec une approche politique ! Je suis administré… Lire la suite »

Ziskakan
Invité
Ziskakan

Alain Armand est très inquiet.
Un an de prison avec sursis, 10 ans d’inégibilité et une interdiction d’occuper un poste au sein de la fonction publique pendant 5 ans, la décision de la cour d’appel dans le dossier de la Sodiac,

2 fois 5 égal 10
Invité
2 fois 5 égal 10

Un qui risque 10 d’inéligibilité et l’autre qui a 5 affaires judiciaires.

2× 5 = 10

TYRANNOSAURES
Invité
TYRANNOSAURES

OUI MI CONFIRME LAGOURGUE LA VENI VOIR A MOIN POU DIT QUE NIRLO LA TRAHI A LI ET IL FAUT VOTER POU FERRIERES

Ti Charles
Invité
Ti Charles

Gerald maillot se permet d’augmenter les taxes d’ordures ménagères pendant ce temps il ne paie rien et loue ses cases au « black »

Paul Ocean ?
Invité
Paul Ocean ?

Le pôle océan ? C’est Victoira ,?
La plage invisible du Barachois ? Qui ?

Denis1
Invité
Denis1

Eh bien certains élus ou prétendants veulent la place de robert à la region. Ils n’y arriveront pas. Et pour celui de la cinor à la Bretagne il parle d’honnêteté et il veut aller à sainte marie pour être maire mais il nous prend pour des idiots

Berive
Invité
Berive

Peut-être pour terminer la NRL, peut-être pour faire une voie de contournement au Tampon, peut-être pour qu’il n’y ait plus de détournement d’argent a la continuité territoriale ….

Mauvaise foi
Invité
Mauvaise foi

Comptez le nombre de personnes qui ont été mis en examen qui ont été entedunpar les forces de l’ordre : des personnes proches de la region.

Ils sont nombreux. Vous voyez la paille dans les yeux des autres et la poutre chez qui vous savez, vous êtes aveugle.

A Denis
Invité
A Denis

– Dans quelle collectivité il y a eu des détournements d’argent ?
– Qui est concerné par 5 affaires judiciaires ?
– dans quel état un elu a laissé les comptes de la commune du Tampon?
– etc
– etc

Jean Philippe
Invité
Jean Philippe

la place de qui ? quelle place? Est-ce une place, au fait? Est-ce la sienne ? Ne serait-ce pas plutôt une fonction d’administrateur d’une institution locale (chef de l’exécutif), grâce à une majorité (sans passer sous silence la prime de 25%) vote lors de la constitution de la 1ère réunion d’assemblée à 45?
Assemblée appelée à se renouveler très prochainement …pour cause de…

Encore critiqué
Invité
Encore critiqué

Didix a été encore critiqué par tout le monde lors du débat à la TV.

Dionysiens
Invité
Dionysiens

Non à l’augmentation des impôts à st denis. C’est pour cela qu’il.ne fait pas mettre un incompétent, incapable de gérer et qui met les comptes de la commune dans le rouge.

Jeanneau
Invité
Jeanneau

En affichant sa gigantesque photo à l’extérieur de sa permanence, Didier Robert réalise un affichage sauvage, très malicieux. Il marche à pas de velours sur la loi. Va-t-on ramener le délinquant à la raison ? L’avenir le dira. En tout cas, il aura réussi son coup de com. Et pourtant, à bien réfléchir, on constate que la photo jette un regard sur le trou béant laissé par Gilbert Annette à cause d’âmes zélées qui ont ferraillé pour entraver avec succès tout projet. Et ces âmes zélées sont dans le camp … de Didier Robert. Et ce bon président de la… Lire la suite »

En toute objectivité
Invité
En toute objectivité

Exact. MKNSIEUR

Victoria a lancé le pôle océan !

Comme la plage au Barachois.

Dans les 2 cas : le vide.

La bonne question
Invité
La bonne question

il ne manque personne ?

Tout est dit et bien résumé.

Popol
Invité
Popol

Il y ‘a beaucoup a dire sur Saint André, mais personne n’en parle je ne sait pas s’il sont soudoyer exemple ; Le directeur de cabinet adjoint, le service informatique “bis” crée dernièrement pour le plaisir de certain la titularisation des jeunes fils de chef de service, des responsables syndicaux pour leurs cloués le bec les appels d’offres toujours attribués au même boutiquier de Ste Suzanne

Secret de polichinelle
Invité
Secret de polichinelle

Rien de nouveau à l’Est.

Depuis 50 ans ?

Annette
Invité
Annette

si Monsieur le Procureur, on oublie Christian Annette frère de Gilbert Annette, qui sur ordre de la France a tué beaucoup de rwandais… Qui tape les femmes, en étouffant l’affaire par son Frère. Qui vire toutes les femmes de ménage car il se sent persécuté dans sa tête. Et du Didier Robert qui démissionne de la vie publique, juste en même temps que son père, en investissant comme par hasard dans le Numérique pour correspondre aux appels d’offres. Franchement, quand la vie politique sera débarrassée de Annette, Virapoullée, Robert, Dindar, Bareigt, Maillot, Miranville., on pourra enfin retrouver la bonne gouvernance.… Lire la suite »