Naïma Ramalingom, de la maternelle de Terre Sainte au poste de sous-préfète en Bourgogne

5 min de lecture
16

« Trente ans séparent ces photos. Le premier jour d’école de Naïma, mon marmaye, à Terre Sainte… et aujourd’hui, elle a été nommée hier (mercredi 20 avril 2022) sous-préfète en Bourgogne. Moin lé content » : un message oh combien touchant, émouvant. C’est celui d’un parent, d’un papa plus précisément, celui de Aloïs (plus souvent appelé Al) Ramalingom. Il parle de sa fille dans un post sur son compte Facebook qu’il a publié jeudi dernier.

Naïma lorsqu’elle avait 4 ans, dans les bras de son père Al : c’était son premier jour d’école à la maternelle de Terre Sainte. Depuis, elle a fait du chemin. Et quel chemin !

Quand j’ai vu le post,  j’ai appelé via Facebook son père(que je ne connais pas)  pour en savoir plus car le parcours de cette jeune Réunionnaise est exemplaire. Naïma Ramalingom fêtera ses 34 ans le 30 avril prochain. Les Ramalingom (Al et Marjolaine) ont deux filles. Naïma vient donc d’être nommée sous-préfète d’Avallon, l’une des deux sous-préfectures de la région de Bourgogne-Franche-Comté. La jeune femme réunionnaise de Terre Sainte (Saint-Pierre) a un parcours scolaire et universitaire tout simplement impressionnant. Jugez-en vous mêmes :

Scolarité (maternelle, primaire) à Terre Sainte d’où sont originaires ses parents, grands-parents et arrière-grands-parents. Pour la petite histoire, rappelons que son grand-père paternel (le papa d’Al) était fossoyeur au cimetière de Saint-Pierre. Mais il est décédé jeune. Al Ramalingom n’avait que 6 ans quand sa mère est morte et 10 ans quand il a perdu son père.

Naïma diplômée des grandes écoles de France : Sciences-Po, HEC, INALCO, ENA.

Après la maternelle et l’école primaire à Terre Sainte, Naïma a été  au collège puis au  lycée Saint-Charles à St Pierre oú elle obtient Bac S. Les années ont passé. Elle collectionne les diplômes et non des moindres : Sciences-Po Paris, affaires publiques; HEC Jouy-en-Josas;  INALCO : langues orientales: Hindi, Chinois;  Master Droit des Affaires à Assas;  University of Pune en Inde pendant un an (« le sang y koz »). Elle est nommée Directrice déléguée administrative et financière de la Saphir. Elle s’inscrit à l’ENA. Formation pratique ENA : Ambassade de France à Séoul, Ambassade de France à Madrid, Préfecture de région Bordeaux, Port de Marseille… Banque de Frankfort. Direction de l’Architecture au Ministère,Cheffe des Affaires budgétaires au ministère de la Culture. Enseignant éditeur à la prépa ENA à la Sorbonne Bénévole de soutien scolaire pour les enfants du primaire à Paris. A noter que son travail avait également été récompensé par le prix des Jeunes Talents des Outre-mers organisé  par la Sainte-Marienne Yola Minatchy, avocate internationale qui travaille entre l’Europe et New-York.

Naïma est aussi une passionnée de voyages. Elle a déjà posés ses valises aux quatre coins de la planète : Transsibérien, Népal, Tibet, Annapurna, Japon… Elle habitait jusqu’à présent à Paris mais, en raison de sa nouvelle affectation dans le corps préfectoral, elle est actuellement en plein déménagement pour la Bourgogne. Naïma est un exemple pour de nombreux  Réunionnais. Elle fait évidemment la fierté de ses parents (son père Al, qui travaille à la mission Ruralité à la mairie de Saint-Joseph et sa mère Marjolaine, ancienne secrétaire, à la retraite). Sans oublier sa petite sœur.  Toutes nos félicitations à la nouvelle sous-préfète d’Avallon ainsi qu’à ses parents, qui habitent toujours dans le Sud de l’île. Montrer la Réunion qui gagne, la Réunion qui réussit, ça fait du bien !

Y.M.

([email protected])

 

 

 

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

16 Commentaires

  1. félicitations, cela fait chaud au cœur de voir la réussite de cette jeune femme. un bel exemple pour les autres jeunes. quand on veut on peut, et surtout lorsqu’on n’hésite pas à sauter la mer…. Il y en a d’autres qui réussissent loin de chez eux et dont on n’en parle pas…

      • oui se serait bien mais il faudrait peut être que nos jeunes s’en donnent les moyens en parlant et écrivant correctement le français.
        Je ne suis pas sûre que la créole lui a été très utile lorsqu’elle a fait Sciences Po, HEC, l’ENA, lors de ses missions à l’Ambassade de France à Séoul, Ambassade de France à Madrid, Préfecture de région Bordeaux, Port de Marseille… Banque de Frankfort. Direction de l’Architecture au Ministère,Cheffe des Affaires budgétaires au ministère de la Culture. Enseignant éditeur à la prépa ENA à la Sorbonne Bénévole de soutien scolaire pour les enfants du primaire à Paris, ….

  2. bravo aux parents et félicitations pour cette nomination à ce poste et quel parcours édifiant je partage la joie de Al et de sa femme .

  3. La préférence régionale ne doit pas marcher seulement que dans le sens métropole Réunion…. Personne ne se félicite quand un métro est promu à la Réunion. Alors arrêtez votre cinéma bande raciste sauf pour les aides nationales

    • Oui inculte on ne félicite pas un métropolitains quant il est promu a la réunion pourquoi ? Parcequ’on sé très bien que ils ont été pistoné par d’autres métropolitains la preuve combien de souspref ou pref réunionnais et combien ont été nommé a la réunion…l’esclavage est fini vous etes incapable de vous fair respecté en France dans vos cités et vous fuyez com dé laches a la réunion…mdr…le peti fa..cho

  4. Tout à fait d accord avec chantal tte lé possible pou cet i veut réussir ,beau parcours jeune dame très fière de vous bel exemple pour nos jeunes
    Félicitations aussi aux parents

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Madagascar : la forte tempête Jasmine touchera la terre ferme à Toliara ce soir

Article suivant

Tour de l’île à vélo : 45 élèves du lycée professionnel l’horizon participeront à « Incanella tour »

Free Dom