/

Natation : Elisa Mont-Rouge, 3 fois championne de France en 4 jours de compétition à Rennes

8 min de lecture
6

Le triplé pour la Réunionnaise Elisa Mont-Rouge, 12 ans, nageuse au sein du club dionysien « NSDR ». Rien que ça ! La jeune Saint-Andréenne a raflé les trois titres nationaux en 50, 100 et 200 mètres brasse dans sa catégorie des 12/13 ans, au nez et à la barbe de tous les clubs français présents à Rennes entre le 18 et 22 décembre derniers lors du championnat de France. Elle fait certes la fierté de la Réunion dans sa discipline et dans sa catégorie, mais également celle de son club et, bien entendu, celle de ses parents Jismy et Valérie Mont-Rouge. Sans oublier sa grande sœur Mathilde et sa petite sœur Rachel, ainsi que toute la famille.

Ses parents : Jismy Mont-Rouge et Valérie Moutien-Mont-Rouge. « Depuis toute petite, Elisa est une battante ! »

Elisa Mont-Rouge est une collégienne comme toutes ses petites camarades avec une particularité tout de même : elle est fan de sport depuis son plus jeune âge. D’abord le Tae-kwon-Do qu’elle a pratiqué durant près de deux ans en ramenant évidemment pas mal de trophées (coupes et médailles) à la maison familiale à Champ-Borne (Saint-André). Puis, toujours avec sa sœur Mathilde, elle se lance dans la natation où elle est aussi à l’aise qu’avec les arts martiaux. Elle a le don de s’adapter tant qu’il s’agit de sport. Parce que la jeune fille au physique qui ne paye pas de mine en apparence (assez frêle) a un mental d’acier. C’est une warrior. Elle aime l’effort, elle aime la gagne.

En quittant l’île le 14 décembre dernier pour les championnats de Rennes où elle a été accompagnée par sa maman Valérie, son père Jismy lui a tout simplement et malicieusement glissé à l’oreille, juste avant de s’embarquer : « essaye de nous ramener une petite médaille ! ». Elisa l’a regardé et a esquissé un sourire discret, du genre : « je ferai ce que je peux ». Et elle a fait comme d’habitude, si on peut dire. Elle a gagné. Elle a remporté trois titres de championne de France.

Le quart de cet exploit en football aurait déjà fait les grands titres de la presse locale voire même fait l’objet de direct à la télévision. Mais en natation, tout se fait dans la simplicité et la discrétion. Il n’empêche qu’Henri Fontaine, le président de la Ligue réunionnaise de natation, est un homme heureux de voir les résultats collectionnés par les nageuses et nageurs des clubs de l’île. Lesquels, lors de ces récents championnats à Rennes, ont fait honneur à la Réunion et à la France.

Il y a évidemment Elisa Mont-Rouge, la plus titrée à l’occasion de cette compétition, mais ses petits camarades des autres clubs se sont tout aussi distingués à l’instar de Nans Mazellier (ASEC Natation Saint-Paul), champion de France du 50 m NL à Massy, chez les 17-18 ans et vice-champion de France en 100 NL ; Alexandre Ferrere (CNSJ), champion de France du 200 m papillon chez les jeunes ; Anthony Thiriot (NSDR), vice-champion du 200 m papillon chez les jeunes, Sarah Tsia-King-Fung (NSDR), vice-championne de France en 200 m papillon chez les jeunes et bien d’autres encore.

Revenons à notre championne Elisa Mont-Rouge (notre photo ci-dessus) qui voit son travail ainsi que le sacrifice de ses parents récompensés. Comme vous pouvez l’imaginer, il n’y a rien sans rien dans la vie. Il faut donner pour se recevoir. Il faut savoir en effet qu’Elisa s’entraîne trois heures par jour, du lundi au samedi dans son club « NSDR » à Saint-Denis. Ses parents aidés des amis ont mis en place une véritable organisation afin de pouvoir permettre aux marmailles de s’adonner à leur sport qui est aussi leur passion, à savoir la natation. Elisa a commencé au sein du club « CNP » à Bras-Panon, puis elle a nagé au club de Saint-André avant de s’inscrire à Saint-Denis. Elle pratique ce sport depuis maintenant 4 ans et a ramené déjà tout un « tacon » de médailles et de coupes à la case. Après la courte trêve de Noël, elle se jettera de nouveau à l’eau. Rendez-vous est déjà pris pour les 28, 29 et 30 décembre au meeting de natation du Port.

Rappelons que suite à ses performances réalisées à Rennes du 18 au 22 décembre derniers, Elisa Mont-Rouge s’est qualifiée d’office pour le prochain championnat de France qui se déroulera à Pau l’été prochain. Juste après les fêtes, elle va de nouveau se mettre au « boulot » afin de ramener des titres et faire briller la Réunion au niveau national. En espérant la faire encore plus briller dans des occasions plus grandioses. Pourquoi pas un jour les Jeux Olympiques ? Si les pouvoirs publics (les collectivités notamment qui sont pour la promotion des jeunes sportifs) mettent la main à la pâte (car tout a un prix, et ses parents qui ne gagnent pas des mille et des cents pourront témoigner), la «petite étoile » (filante dans l’eau) pourrait à coup sûr décrocher la lune. Comme dirait l’autre « ensemble tout devient possible ». A suivre ! En tout cas, en attendant les autres records à venir, le tonton que je suis s’associe à la joie de ses parents, et n’est pas peu fier de rédiger cet article en cette veille de la fête de la Nativité. Une véritable championne est née…

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

6 Commentaires

  1. Félicitations à cette jeune fille juste une petite parenthèse je connais d autres jeunes avec beaucoup de mérites dont les parents essaient tant bien que mal d accompagner leurs enfants (physique, financier, psycho etc..) après il est plus aisé d avoir la pêche et la hargne quand les parents les accompagnent jusqu au bout comme c est son cas car elle a pas à gérer le jour le jour du quotidien de leur séjour a’ors que d autres sont tributaires à des accompagnateurs ou leur entraîneur et ç est pas la même ambiance

  2. Félicitations Élisa. Mais le reste de ton équipe c’est du caca ? Pas un mot au moins pour eux ou même citer leur classement ? C’est quoi cette mentalité de championne ?

      • les noms des autres pourtant certains médaillés ne font pas assez bien, ce ne sont pas des Mont-Rouge comme l’auteur de l’article !!!
        un paragraphe pour chacun d’entre eux aurait été bien car ils n’ont pas démérités et cela les encouragera à continuer et allez plus loin et remporter encore des médailles

        • Bonjour, il y’a dans l’article le nom d’autres champion, là c’est juste que c’est une triple championne de France. Un ti cadeau de Noël, merci tonton d’avoir partagé ça avec nous. Félicitations et joyeuses fêtes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Quel temps pour le réveillon et le jour de Noël ?

Article suivant

Réveillon de Noël: comment éviter les conflits familiaux?

Free Dom