Nathalie Bassire : « Mieux promouvoir les arts et la culture réunionnaise »

4 min de lecture
4

Dans un communiqué, la députée de La Réunion, Nathalie Bassire a évoqué de la culture réunion réunionnaise, métissée par excellence, qui « doit rayonner dans le monde entier, car nous sommes le monde réuni en un seul lieu et un seul peuple. »

« Nous devons être fiers de notre identité réunionnaise, et pour cela il faut notamment préserver notre patrimoine matériel et immatériel, et soutenir la création de nos artistes locaux, pour toutes les formes d’art (musique, danse, théâtre, littérature, peinture, sculpture, cinéma, …) sur notre territoire et au profit de notre population.

Tout d’abord, pourquoi ne pas instituer chaque année dans nos écoles une « Journée des personnalités réunionnaises » pour célébrer nos héros locaux : Anne Mousse, Evariste de Parny, Léon Dierx, Sarda Garriga, Hubert Delisle, Leconte de Lisle, Edmond Albius, Blanche Pierson, Roland Garros, Juliette Dodu, Luc Donat, Henri Madoré, Jean Albany, Michel Debré, Marie-Thérèse de Chateauvieux, Raymond Barre, Isnelle Amelin, Paul Vergès, … ?

Ensuite, il est nécessaire de donner à nos enfants, dès leur plus jeune âge, l’accès gratuit et le goût de la culture notamment réunionnaise : il faut plus de sorties scolaires à caractère culturel, permettre le jumelage de chaque établissement scolaire du premier degré avec un musée local, renforcer les liens avec le monde associatif, afin d’améliorer l’éducation artistique et culturelle.

Les partenariats avec les conservatoires régionaux doivent être noués dès le collège, pour que chaque enfant puisse s’initier à un instrument de musique réunionnais, et ainsi perpétuer notre patrimoine immatériel (Maloya, Séga).

Dans nos lycées, des séminaires avec nos écrivains et poètes réunionnais actuels doivent être multipliés et tenus régulièrement. S’agissant notamment de notre
patrimoine bâti, il conviendrait de renforcer les lois sur le mécénat pour permettre aux  entreprises et aux particuliers qui ont les moyens de participer au financement et à la préservation de notre patrimoine matériel.

Enfin, en ce qui concerne la création artistique, l’État pourrait accorder des enveloppes spécifiques à nos collectivités locales pour leur permettre de commander un plus grand nombre d’oeuvres auprès de nos artistes locaux, et notamment nos jeunes talents, pour toutes les formes d’art, et les exposer en contrepartie dans nos lieux publics au sein de nos quartiers, y compris dans les écarts et les Hauts de La Réunion (hôtels de ville, mairies annexes, maisons de quartier, écoles, …). La Réunion, terre de métissage, fruit d’un mélange exceptionnel, possède une histoire riche et une diversité de cultures africaines, européennes, indiennes et asiatiques qui cohabitent de manière harmonieuse, reconnue dans le monde entier : il faut défendre, protéger et valoriser notre « vivre ensemble » réunionnais ! »

4 Commentaires

  1. quand on voit qui fait votre campagne : le imrhan moullan , la clique de la region , vous avez aucune chance pour les prochaines législatives ! enfin du nettoyage

  2. bien tout aux oubliettes cette femme! qu’à t’elle fait à la region en tant que VP? à l’éducation c’était le bordel!!!!!! vivement BELLO et son équipe

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Antenne Réunion, rachetée par Cirano mais bien indépendante

Article suivant

Tennis de Table : Antoine Razafinarivo en l’air !

Free Dom