/

Nouvelle-Calédonie : “ici les gens sont responsables, à la Réunion vous faites un peu n’importe quoi”

2 min de lecture
9

Jean, l’un de nos fidèles auditeurs, résidant en Nouvelle-Calédonie, nous a appelés en direct ce matin pour nous donner des nouvelles “de l’autre côté de la terre”.

Nous, on est en confinement. Il y a eu une semaine, il y a eu 2 ou 3 personnes qui étaient malades donc le gouvernement a mis tout le monde en confinement. On devait sortir aujourd’hui mais le gouvernement a décidé de remettre une semaine de plus. Apparemment c’est la faute d’une personne qui travaille dans une école, il a fait ses papiers pour pouvoir partir en vacances en métropole et d’après ce que j’ai compris, c’est lui qui a ramené. Les gens qui viennent de métropole, ils atterrissent pas à Wallis, ils atterrissent en Nouvelle-Calédonie d’abord, ils font une quatorzaine obligatoire ici et là ils font un test pour savoir s’ils sont positifs ou négatifs. Lui, il a fait un test qui été négatif donc il est reparti sur les îles et ils se sont aperçus qu’il était positif plus tard. Le protocole a été respecté, mais le problème c’est qu’il y a une petite embrouille au niveau du test. Apparemment il est dans le coma actuellement.

Jean nous explique également que le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a, selon lui, très bien géré la crise sanitaire, contrairement à la Réunion. “Ici les gens sont responsables. Il faudrait qu’à la Réunion vous faites la même choses. Y’a un peu trop d’avions qui arrivent sur votre territoire, vous à la Réunion vous faites un peu n’importe quoi.

Réécoutez son intervention complète :

Pour rappel, la Nouvelle-Calédonie était “covid-free” depuis plusieurs mois, avant l’apparition de 9 nouveaux cas au début du mois de mars.

9 Commentaires

  1. Je propose le confinement pour ceux et celles qui vivent des aides en se tournant les pouces … pour les bosseurs, pas de confinement ….

  2. la Réunion a été la destination privilégiée du monde pour les fêtes de fin d’année, tous les hôtels affichaient complet, et plus aucune voiture de location disponible.
    Maurice fermée, voilà une des explications.
    En plus les septaines de principe, sans obligation, voilà où on en est à présent…

    • grande fête, repas de famille à plus de 6, les pic niques, les bises au gramoune, ….. tout ce que les touristes adorent faire en venant ici, ce qui a propagé le virus
      On aurait dû fermer l’aéroport aux touristes et le laissé ouvert juste pour nos enfants vivant en métropole. On en serait pas là

  3. Les motifs impérieux tuent La Réunion et les autres pays de l’Outre-Mer français.
    Réponse à toute particulière à Max dont le seuil de bêtise semble au moins comparable à la hauteur de nout volcan.
    La circulation virale n’est pas le fait des touristes extérieurs qui n’ont pas d’interactions sociales et physiques avec la population mais bien des Réunionnais eux-mêmes qui de baptême en mariage se font des bisous baveux et dansent le séga frotté frotté alors que cela n’est évidemment pas conseillé en ce moment. Pourtant, couvre-feu ou pas, c’est toujours la nouba chez le voisin dès le vendredi et jusqu’au dimanche après-midi. Là-dessus, il est clair que les Réunionnais ne sont pas sérieux. Ce sont les mêmes qui mettent un masque pour conduire leur gras SUV puant tout seul dans le chemin et font ensuite la teuf chez tonton avec 30 personnes parce qu’il y a du boudin piment tout frais. Ce sont les mêmes abrutis qui demandent la fermeture de l’aéroport et pleurent ensuite parce que le cousin Grondin ou Payet n’aura pas pu faire valoir un motif valable pour venir au mariage de la nièce Carla …
    Il faut arrêter de déconner là.

Répondre à Hubert Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Des associations demandent une loi climat ambitieuse pour les Outre-mer

Article suivant

St-Gilles : une parapentiste blessée, elle a fait une chute d’environ 30 mètres

Free Dom