Nouvelle mobilisation du collectif des usagers de Manapany ce dimanche

3 min de lecture
1
Ce dimanche 4 juillet, le Collectif des Usagers des Jardins de Manapany était à Grand Anse pour informer la population des projets d’ampleurs prévus dans la baie voisine: Manapany les Bains.
Pour rappel, depuis août 2020, ce collectif de citoyens se mobilise et interpelle la mairie de St Joseph pour avoir qu’on leur explique:
– pourquoi les jardins de Manapany, situé au dessus du bassin de baignade, sont fermés au public depuis plus d’un an.
– pourquoi le projet d’hôtel 4 étoiles annoncé “à taille humaine” par l’édile de St Joseph, s’avère pouvoir accueillir jusqu’à 400 personnes en grande partie dans le fameux ‘Monolithe de béton”.
– combien de routes seront construites et combien seront élargies, combien de rond-points et quelle surface de parking seront réalisés par la mairie (donc aux frais du contribuable) pour assortir à notre petit quartier tranquille à l’hotel 4*.
– combien de ces routes fractionneront encore plus la libre circulation des geckos vert de Manapany, espèce en voie d’extinction critique.
Le site de Grand-Anse a été délibérément choisi parce qu’en 2007, la plage de Grande Anse a évité sa privatisation au profit d’un autre hôtel de standing, “le Palm” grâce à une autre mobilisation citoyenne et une action en justice contre la CIVIS, menée par l’Association Citoyenne de St Pierre.
14 ans après, l’histoire ce répète à Manapany!
14 ans après, il est temps ce type de projet de tourisme de luxe, qui bétonne et privatise des espaces publics soit définitivement abandonnés!
14 ans après, à l’aube d’une crise climatique sans précédent et qui démarre bien plus tôt que prévu selon l’extrait du rapport du GIEC 2022 publié récemment, il est temps de promouvoir des projets alternatifs, de plus plus petite envergure, plus respectueux de l’environnement et de la culture et de la biodiversité réunionnaise et tenus par des entreprises au format plus familial afin que les retombées économiques se fassent sur le plus grand nombre!
Ce dimanche, une centaine de citoyens ont pu consulter les plans de l’hotel et du projet routier pharaonique qui en découle, ajouter leur signature à la lettre de demande à M. Le Maire de St Joseph d’une réunion publique déjà signé par plus de 8000 personnes et écrire au Préfet et au procureur pour leur demander d’intervenir auprès M. le 1er vice-président de Région afin qu’il réponde à nos interrogations légitimes.
Le Collectif des Usagers des Jardins de Manapany est certain que la mobilisation citoyenne permettra à Manapany les Bains de rester “Ti Coin” pour qu’il reste “charmant” et le “sud” reste “sauvage”.

1 Commentaire

  1. Fou moine la paix collectif inutile deux trois zoreil et.deux trois rastas zazales laisse la.reunion développee et aller vous faire voir ailleurs

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Recrutement de 60 policiers adjoints réservé aux candidats de La Réunion

Article suivant

St-Louis : un homme fait un malaise cardiaque dans la Caisse d’Epargne

Free Dom