NRL : les transporteurs reçus hier par le Préfet et des représentants de la Région

dans Actualités/Infos Réunion

Vendredi dernier, au siège de la FNTR à Bois-Rouge (Saint-André), les transporteurs de la plateforme syndicale avaient tenu une conférence de presse en présence de plusieurs dizaines de chauffeurs travaillant sur le chantier de la NRL (Nouvelle Route du Littoral).

A la table officielle se trouvaient Johnny Lagarrigue (secrétaire général de la CFDT), Joël Mongin (président de la FTOI), Jean-Bernard Caroupaye (vice-président de la FNTR), Jean-Gaël Rivière (président de la FNTR), Didier Hoarau (président de OTI), Sandarsen Ritou (président du CTTR) et Bruno Robert (président du CDJA et 1er vice-président de la Chambre d’Agriculture).

Unis comme un seul homme, les transporteurs ont demandé d’une même voix la tenue d’une table ronde avec tous les acteurs de la NRL à savoir le groupement éponyme, la Région, l’Etat, la DEAL, le Département… Ils étaient unanimes pour dire que cette table ronde devait se tenir « en urgence » car il n’était pas question que le chantier de la route digue s’arrête. « Ce serait une catastrophe pour l’économie de l’île », déclaraient alors les transporteurs à la fois inquiets et en colère.

Dès lundi matin, Cyrille Melchior, président du Département, a été le premier à entendre leur signal d’alerte. Il les a conviés à une rencontre au palais de la Source à Saint-Denis. Le Département n’est certes pas le premier concerné par ce chantier, mais les transporteurs estiment que cette collectivité pourrait avoir son mot à dire, par exemple, pour le prélèvement des andins et la valorisation des terres agricoles. D’autant que les transporteurs ne cessent de le marteler : « les galets ne manquent pas à La Réunion pour terminer la NRL ! ». Au terme de cette première rencontre avec le président du Département a promis de jouer au médiateur.

Avant hier lundi, dans un communiqué tombé dans la soirée, Didier Robert, président de Région, faisait savoir qu’en raison de son absence du département, il ne pourrait recevoir les transporteurs de la plateforme syndicale que lundi prochain, 14 octobre. Une rencontre a d’ores et déjà été programmée pour le 14 octobre, à 15 heures, à la pyramide inversée.

Hier mardi, c’est le préfet Jacques Billant qui a fait savoir aux transporteurs qu’il était prêt à les recevoir, ce mercredi matin. Le rendez-vous est fixé aujourd’hui à 8 heures. A l’issue de cette rencontre avec le représentant de l’Etat, les transporteurs se rendront juste en face de la préfecture, à la Maison des Grands Travaux où une réunion est prévue aux alentours de 10 heures avec Olivier Rivière et Dominique Fournel, respectivement 1er et 9è vice-présidents de la Région. Le but étant de déminer le terrain avant la rencontre, lundi prochain, avec le président Robert.


Communiqué de la Préfecture suite à l’entretien de ce matin :

Ce mercredi 9 octobre, le préfet de La Réunion a reçu, à leur demande, les représentants des fédérations professionnelles et syndicats du transport routier et de l’agriculture au sujet du chantier de construction de la Nouvelle route du littoral.

Les membres de cette plateforme syndicale ont fait part de leur inquiétude au sujet des difficultés d’approvisionnement du chantier en matériaux et de leurs conséquences sur les entreprises de transport routier.

Le préfet a rappelé le soutien constant de l’État à la construction de la Nouvelle route du littoral. Les services de l’État ont accompagné et continuent d’accompagner l’approvisionnement du chantier en matériaux de construction, notamment sur le plan réglementaire.

En réponse à la demande de la relance des prélèvements d’andains sur des terres agricoles, le préfet a affirmé la pleine mobilisation des services de l’État pour instruire dans les meilleurs délais tout dossier permettant de mobiliser des matériaux sur le territoire réunionnais.

Le préfet a donné son accord à l’organisation prochaine d’une réunion de l’ensemble des acteurs concernés par le chantier de la nouvelle route du littoral.


Après tous ces entretiens individuels cette semaine et lundi prochain, les transporteurs espèrent que toutes les parties concernées pourront enfin se mettre autour d’une même table le plus rapidement possible afin de trouver une solution pour éviter l’arrêt du chantier de la route digue. « Si cette table ronde se tient et qu’une solution est trouvée, cela voudrait dire que le travail pourrait reprendre. En revanche, s’il n’y a pas de solution, nous descendrons dans la rue. Nous ne voulons pas en arriver à là, nous redoutons bien sûr une pagaille générale car nous savons qu’il y en a qui n’attendent que ça pour se greffer sur un mouvement de colère, sur une manifestation, mais les autorités, groupement NRL y compris, devraient aussi comprendre que l’arrêt de ce chantier inachevé entrainerait des licenciements massifs dans le domaine du BTP et les chauffeurs », explique un transporteur de la plateforme syndicale. Lequel rappelle que les agriculteurs ainsi que les syndicats du BTP (CFDT et bientôt la CGTR) sont solidaires avec les transporteurs. A suivre !

Yves Mont-Rouge

25
Poster un Commentaire

avatar
24 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
RedManOui a la route NRLKoo2gleMoiseDépité Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Joseph
Invité
Joseph

Les mendiants arrogants en col blanc !

Fiasco total
Invité
Fiasco total

La NRL est l’exemple d’un veritable fiasco à tous point de vue :
– budget largement dépassé : plus de 2 milliards d’euros contre 1,6 à l’origine.
– ouverture retardée
– projet non finalisé, projet ” gros doigt ”
– Reunionnais endettés sur plusieurs générations
– Tram train annulé pour le triste fiasco de la NRL
– plusieurs affaires judiciaires en cours

Bref c’est la Bérézina la NRL.

Propagande et réalité
Invité
Propagande et réalité

La technique est connue mais ne marche plus pour manipuler les adversaires de la majorité du conseil régional. On critique à tout va ces adversaires par l’intermédiaire des petites mains qui ne seront pas titularisés (cf CRC) et les médias subventionnés.

Une façon de ne pas regarder que le projet de la NRL qui présente de gros problèmes et dysfonctionnements. On répare même en missouk les piliers défectueux et la consigne a ere donnée de ne plus parler des problèmes de sécurité sur ce chantier à problèmes.

Gaspillage argent public
Invité
Gaspillage argent public

Peut on parler de gaspillage de l’argent public ?

Catastrophe
Invité
Catastrophe

Le passage a la commune du Tampon a laissé les comptes de la commune dans le rouge.

A la region, la chambre régionale des comptes a mis le doigt sur un fonctionnement problématique, des recrutements des proches inquiétants…

Et la justice enquête sur pas moins de 4 affaires judiciaires.

Le lobby politique et le lobby …. ne seront peut plus suffisants cette fois ci si la justice fait son travail.

Justice et vérité.

La loose en marche
Invité
La loose en marche

Mettre fin au Tram train et faire une.moitie la NRL, c’est la LOOSE.

Les petites mains de la Région
Invité
Les petites mains de la Région

Une pensée pour les petites mains de la région qui ne seront pas titularisés alors qu’elles sont le sale boulot de propagande et du SAV.

Ces petites mains qui ne sont jamais invités aux cocktail mondain réservés aux VIP.

Inconnues
Invité
Inconnues

Que des bandits en col blanc

Didier commence par paye tes facture avant de faire tout sa ….
Les gars ouvre zot yeux arrête donne voleur la force
Pffff le Ritou s’est pas un rassemblement gay pride la Retour sur ton taxi
Mais plus sérieusement vous savez tous se que DIdier a fais dans le passé avec les transporteurs
Aujourd’hui comment vous lui faites confiance encore
Créole ouvre zot yeux

Les smicards millionnaires
Invité
Les smicards millionnaires

Les smicards millionnaires en.marche contre leur ” patron ” qui leur a promis une part du gâteau et qui retrouve avec des miettes.

Galets Ocean Indien
Invité
Galets Ocean Indien

Apres les galets malgaches,
Apres les galets mauriciens

Il reste les galets seychellois
Les galets mahorais …..

Au lieu d’avancer à la Reunion, on recule.

RedMan
Invité
RedMan

Il y a aussi la galette des rois ??

Intifada 974
Invité
Intifada 974

Onncherche des pierres un peu partout, il.ne fait que cette catastrophe NRL se termine en INTIFADA.

Je dis ça je dis rien

Karma
Invité
Karma

On appele cela le Karma

RÉUNIONNAIS
Invité
RÉUNIONNAIS

Ne barrez surtout pas les routes. Les Reunionnais ne doivent pas payer les grosses erreurs des élus qui touchent des indemnités et qui passent leur temps à voyager en 1ere classe pour un oui.ounpour un non.

Madame Soleil
Invité
Madame Soleil

Ceux qui ont triché vont payer très très cher. C’est écrit.

Alerte enlèvement
Invité
Alerte enlèvement

Alerte disparition, on recherche activement nos
elus :
– Fantomas (fraîchement élu qui cherche une carrière d’andains)
– Beccassine (qui continue à TRACER sa route dans le vide)
– la région (fermée pour cause de voyage ?)
– etc …

Réunion- Maurice
Invité
Réunion- Maurice

Maurice inaugure un tram train : excellent

La Reunion quia du.mal a faire une.moitie la NRL pour les ……. embouteillages (sic).

Y a comme une logique développement durable.

Maurice : 1
Reunion 0

noe
Invité
noe

Qu’on cesse d’emmerder notre Préfet des choses dont il n’est pas responsable ! Ces personnes se trompent de cibles … Le Préfet a du pain sur la planche pour organiser la venue de notre Président de la République ! Les cibles boucheuses de la construction de la NRL ne sont pas les automobilistes , Didier Robert , le manque de galets (plein de carrières qui ne demandent qu’à exploiter) mais les esprits tordus sans cerveau qui prônent en longueur de journée l’écologie et sans vraiment connaître le sens exact de ce mot ! Ces esprits tordus ne veulent pas le… Lire la suite »

mi koz bon pé
Invité
mi koz bon pé

“Le but étant de déminer le terrain avant la rencontre, lundi prochain, avec le président Robert.” non le but est de déminer le terrain avant la venue de sa majesté Manu 1er, pour qu’il passe de bonnes vacances pendant son séjour à la Réunion!

Léocadie
Invité
Léocadie

Cette route bien sûr que tous les réunionnais sont pour. Mais il y avait d’autres façons de la faire et terminer.
Nous sommes 850 000 sur ce caillou et vouloir faire les fameuses carrières pour la portion manquante c’est détruire nous et nos enfants, détruire notre superbe île pour le plus beau plaisir de certains c’est un bon sens.
N’a pas avoir fait le tram train qui aurait été fonctionnel aujourd’hui voilà la plus grosse erreur tout ça pour que certains puissent se remplir les poches impunément.

Dépité
Invité
Dépité

Quand les GJ vont dans la rue parcequ’il n’y a pas de travaille tout le monde se plaint, devient menaçant, etc… Par contre cela ne dérange personne que les transporteurs (dont certains représentants sont régulièrement condamnés pour fraude) menacent de bloquer les routes dès que leur chiffre d’affaire risque une baisse. Le chantier NRL se terminera bien un jour, et que feront les transporteurs à ce moment là ? Bloquer les routes pour que la région ou le département invente un nouveau chantier pour alimenter leurs poches? Ce qui est dommage en effet c’est l’impact pour l’emploi, mais quand M.CAROUPAYE… Lire la suite »

Moise
Invité
Moise

Donc Lo pti coq st leu l avais raison alors Didier kossa ou pou fait ek nout l’argent

Koo2gle
Invité
Koo2gle

Enfin, nous aussi nous avons notre Grand Blabla régionale !
Merci Monsieur le Préfet…

Oui a la route NRL
Invité
Oui a la route NRL

(Touche pas nout roche) ce sont eux les fouteurs merde,le reunionnais y comprend pas meme,arret écoute band envahisseur pou parle l’ècologie,les juste ici pour les avantages index ect..pou pas dire toute,le reunionnais travailleur zot y ecoute pas…un jour va arreter tout ça, peut etre que moin mi sera pu la,l’avenir dira…

RedMan
Invité
RedMan

“S’il n’y a pas de solution, nous descendrons dans la rue”. Pourquoi n’allez-vous pas boucher les instances concernées ? Parcke les flics y défonce zot monmon là-bas band’ la m..4. Kan zot ventre lé plein (& mêm’ y déborde) zot y fé le fier (notamment Mr mi mort pou le transport), mé kan na 1 hic cé la population ki en casque : nou , la population, nou lé là pou payer tout’ les conneries de la Région & kan néna 1 problème (nou paye toujours) nou lé pris en otage par pas plus d’une dizaines de transporteurs & en… Lire la suite »