Emplois menacés sur le chantier de la NRL : les ouvriers ont repris le travail

1 min de lecture

Les ouvriers qui travaillent sur les digues de la Nouvelle Route du Littoral (NRL) ont grévé pendant 4 jours la semaine dernière. Ces derniers déplorent des problèmes de ravitaillement sur le chantier, et notamment d’andains. Cela entraînera même des licenciements, d’après les syndicats.

Après avoir été reçus par la Région et le groupement, les grévistes ont rencontré le préfet lundi 27 mai. Autour de la table étaient également présents le président de Région et le directeur-général du groupement BTP GTOI, CFDT et CGTR. Afin de trouver des solutions concrètes pour que plus de 200 personnes ne se retrouvent pas au chômage, une table-ronde entre la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Dieccte) et le groupement GTOI se tiendra la semaine prochaine. En attendant de connaître le sort des 210 emplois menacés par l’arrêt programmé des travaux, les ouvriers ont repris le travail.

NRL : les transporteurs ont obtenu gain de cause

Les transporteurs ont également protesté pendant plusieurs jours mais ont obtenu gain de cause. Ces derniers ont repris la livraison des roches et d’andains sur les chantiers des digues depuis vendredi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox