NxSE 2019 : très bon bilan pour le secteur Réunionnais de l’innovation

7 min de lecture
2

Organisé par Digital Réunion, la 4ème édition du Forum NxSE a réuni 1800 personnes en deux jours. Il a accueilli en préouverture le Président de la République dans le cadre du Forum Choose La Réunion.

Un signal fort pour le numérique  réunionnais puisque la vision stratégique présidentielle « avoir une ambition numérique et climatique » correspond aux impulsions et aux développements locaux de cette filière. Avec pour objectif principal pour Digital Réunion : « créer de  l’emploi, aider les entreprises à grandir et former les talents réunionnais ».

Une ambition numérique et climatique

2016, la filière organisait un Forum de transformation numérique, à la fois pour initier une ouverture vers les marchés de la  zone et monter en expertise sur les sujets stratégiques. En 2017, le Forum a été élargi aux autres filières (tourisme,  industrie, santé..) rassemblant 700 participants. En 2018, l’ambition était de donner plus de visibilité externe aux acteurs de la filière en faisant 10 fonds d’investissement à La Réunion et d’emmener une délégation de 90 acteurs privés et publics de  la filière à Paris pour lui donner de la visibilité.

Cette année, 600 personnes (en plus des 1800 visiteurs qui ont suivi) ont assisté au discours du Président de la République lors la pré-ouverture du Forum et dans le Cadre de Choose La Réunion. Un discours qui a conforté la stratégie d’ouverture de la filière vers la zone indo-pacifique. « Les territoires d’outre-mer français peuvent (…) devenir de véritables hubs  numériques. C’est une perspective très claire pour La Réunion qui a investi depuis plusieurs années sur le numérique, et qui  bénéficie avec Maurice, de liens très particuliers avec l’Inde et le continent Indien», a encouragé Emmanuel Macron tout en  rappelant également l’enjeu de l’accès aux datas et à leurs sécurisations. Quant à l’ambition climatique ; La Réunion est le
département produisant le plus d’électricité à partir des énergies renouvelables (plus de 35%) et a pour objectif d’être  100% énergies renouvelables d’ici 2030. Avec à sa disposition le photovoltaïque, l’hydroélectrique et l’énergie marine, La Réunion est déjà un laboratoire des technologies tropicales et insulaires et est déjà à la pointe de la green tech.

Les Communautés French Tech de la zone au Rendez-vous

10 Communautés French Tech (Tunisie, Kenya, Bengalore, Singapour, Maurice, Madagascar, Afrique du Sud, Côte d’Ivoire, La Réunion et le Sénégal) étaient réunies pendant ces deux jours et dressent bilan très positif, comme l’explique le  Président de la French Tech Réunion, Manuel Warlop « Nous avons tous eu cette envie de mieux nous connaître, de nous  inspirer les uns des autres et de partager les forces de nos écosystèmes ». 4 axes de travail ont été définis : l’accès aux  marchés, (partager les connaissances de les marchés de chacun), aux compétences (faciliter la circulation des talents), aux financements (mutualiser sur les financements en fédérant des réseaux de business angels sur chacun des territoires et  imaginer des co-investissements pour avoir une enveloppe plus grosse d’une part, et pour pouvoir soutenir des projet plus  importants tout en diminuant le risque d’autre part) et la mise en réseau des communautés French Tech de la Zone indopacifique (Annuaire des FT Afrique , Asie et Océan Indien.)

Et la suite…

La filière de l’innovation réunionnaise va maintenant dérouler la suite de sa stratégie de développement grâce au PIA3 dont  le financement de 600.000 euros à été confirmé en clôture de cette 4ème édition. « Cela va nous permettre de renforcer notre ancrage territorial en investissant 600.000 euros sur les compétences (Observatoire des métiers, et Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences), sur la compétitivité avec une plateforme d’échange business et enfin sur  l’export », explique Isabelle Albert, Vice-présidente de Digital Réunion.

« Notre objectif est d’accompagner la consolidation de la filière pour créer de l’emploi à la Réunion, favoriser le  développement des entreprises du territoire et former les jeunes Réunionnais aux métiers de demain » ajoute Isabelle  Albert. Une session de Job Dating en partenariat avec le Pôle Emploi a d’ailleurs eu lieu au sein du forum et le Hackathon Etourisme a réuni 48 étudiants de 3 écoles. Les rendez-vous commerciaux entre les entreprises ont été particulièrement  intenses sur cette édition 2019, avec plus de 100 rendez-vous au compteur. Enfin, le Barcamp a réuni 90 participants .

Après 4 années à se construire et se consolider, le Forum NxSE est envisagé en Afrique pour sa prochaine édition en 2020. L’objectif étant d’aller conquérir de nouveaux marchés pour nos entreprises réunionnaises qui pourront alors développer  des emplois sur le territoire.


2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
palaeksaFrancophobie Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox