Olivier Hoarau plaide en faveur “d’une maison de l’entrepreneuriat au féminin”

3 min de lecture
2

Olivier Hoarau, tête de la liste “Ansanm Alon Réyoné” aux prochaines régionales,  a rencontré, ce jeudi matin 17 juin 2021,  une quinzaine de femmes, lors d’un petit déjeuner-échange. L’objectif de cette rencontre était de rencontrer ces femmes ambitieuses qui souhaitent créer ou faire développer leur entreprise dans le cadre de son projet de « maison de l’entrepreneuriat au féminin ».

« J’en suis convaincu, nous sommes aujourd’hui au début d’une transition sociétale. Les femmes investissent tous les champs de notre société avec brio. Elles doivent être portées et valorisées pour et par leur talent », a précisé Olivier Hoarau.

Les femmes présentes sont toutes unanimes, “le choix de l’entrepreneuriat n’est pas facile, nous faisons face en tant que femmes à de nombreux obstacles”.

Pour Isabelle Ramdiale, maitre de conférence en économie et colistière sur la liste « Ansanm alon réyoné », « la femme réunionnaise d’aujourd’hui et une femme moderne et porteuse d’initiative. Elle doit être écoutée et valorisée. »

Qu’elles soient cheffes d’entreprise dans le secteur de la restauration, de l’automobile, ou encore dans l’aide à la personne, la femme entrepreneur dispose aujourd’hui de toutes les compétences pour lancer son projet, mais il est souvent difficile, pour elle, de trouver sa place dans un monde souvent masculin.

Ainsi, « la maison de l’entrepreneuriat au féminin » que propose Olivier Hoarau aura pour objectif d’aider ces femmes dans leur démarche tout au long du processus de création d’entreprise.

Pour Nora Acaya, cheffe d’entreprise et colistière sur la liste d’Olivier Hoarau, ces problématiques elle les connait car elle a dû y faire face. « Cette maison vous sera utile car nous savons où se situent les difficultés. Nous saurons vous accompagner tout au long de votre parcours de création d’entreprise, nous aurons cette volonté de vous conseiller, d’être à votre écoute et de vous mettre en relation avec les différents organismes pour vous suivre dans votre démarche ».

« L’entrepreneuriat féminin est très important. Et entreprendre, c’est faire preuve de courage et d’audace et je veux féliciter et dire notre fierté de toutes celles qui sont des pionnières dans ce domaine. Des efforts doivent être fait de manière générale, en faveur de la promotion des femmes. Nous saurons aussi valoriser le partenariat entre les institutions publiques et le mouvement associatif féminin afin de mieux répondre aux attentes de ces femmes », conclut Olivier Hoarau.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

2 Commentaires

  1. Et ton bazard fruitier ,c’est pour embauche band femme malgache…
    Bientot le port sera comme tamatave ,tout les coins nana que des bars…M!!!!!!!he

  2. Mr promesse … Mr y fait toute 1 train st benoit st joseph encore un commerage sous table…continué comme ca meme ,ou la vu l’ancien maire de st paul …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

“La réalité de la faisabilité d’une voie ferrée à la Réunion”, selon Patrick Lebreton

Article suivant

Huguette Bello : “les Réunionnais ne veulent plus des arrangements derrière la cuisine et le mangé cochon !”

Free Dom