Olivier Hoarau préconise un « train express régional » entre Saint-Benoit et Saint-Joseph

7 min de lecture
7

Le candidat de la liste « Alon Réyoné » aux prochaines régionales des 20 et 27 juin a tenu une conférence de presse tout récemment au restaurant « Le Bocage » à Sainte-Suzanne en présence de quelques colistiers : Herwine Boyer, Pierre Techer, Daniel Amouny, Naren Mayandi, Michel Moissenet et Oumarani Hautbois.

« Notre volonté est avant tout de trouver une harmonie de territoire, un équilibre entre aménagement et protection des terres agricoles et des espaces naturels », a-t-il déclaré en préambule de cette rencontre avec la presse. Au menu de cette conférence : aménagement du territoire et mobilité.

Le candidat a annoncé qu’il s’engagera dans une révision du Schéma d’Aménagement Régional (SAR) pour un nouvel équilibre de territoire « tout en préservant nos terroirs, notre biodiversité et notre patrimoine naturel. ».

Pour une meilleure prise en compte des problématiques des hauts, un conseil régional de la ruralité (CRR) sera installé afin de définir les grandes orientations d’aménagement de la 5ème micro-région. « Nous aurons à créer des zones d’activités agricoles et artisanales ».

Olivier Hoarau compte poursuivre le développement des micro-régions notamment à travers des projets structurants tels que l’implantation d’une nouvelle offre de formations et d’entreprises dans l’Est. Pour un territoire accessible et moderne, il s’agira aussi de prévoir des espaces pour les logements, le foncier économique et préparer le territoire à accueillir 1,1 million d’habitants d’ici 2030.

« Un train express régional qui transportera jusqu’à 700 personnes entre Saint-Benoit et Saint-Joseph »

« Le Plan Réunionnais de l’Habitat, un grand projet, un projet utile qui permettra de redonner de la dignité au plus grand nombre » a-t-il insisté.  La Région doit pouvoir intervenir en soutien aux autres collectivités sur la question du logement. Il propose de développer ce plan avec pour objectif de rénover, jusqu’à 4 000 logements par an.

Il a rappelé « qu’un logement réhabilité, c’est 1,5 emploi créé et que ce projet permettra d’améliorer le quotidien des Réunionnais, d’anticiper l’avenir du territoire et de soutenir les petites entreprises locales du BTP à travers :

– La construction de nouveaux logements sociaux et intermédiaires en faisant baisser le coût des loyers et améliorer le pouvoir d’achat des familles.

– L’élargissement du prêt à taux zéro dans le cadre de l’accession à la propriété. Objectif : 3 000 bénéficiaires supplémentaires par an.

– Promouvoir l’exigence écologique dans la construction durable ».

Concernant la problématique du transport et de la mobilité, Olivier Hoarau veut « mettre fin au tout-voiture ». Sa priorité : lancer un Train Express Régional (TER) pour le transport de personnes et de marchandises de Saint-Benoît à Saint – Joseph afin de :

– Désengorger les principaux axes routiers ;

– Permettre une circulation de marchandises aux heures creuses et ainsi, diminuer le nombre de poids-lourd en circulation sur nos routes ;

– Garantir aux Réunionnais un temps de trajet, une régularité et un mode de déplacement fiable, confortable et sécurisé

« C’est avec un train qui transportera jusqu’à 700 personnes pour un temps de trajet de 30 minutes maximum avec des arrêts à Bras-Panon, Saint André, Quartier Français, La Confiance Sainte-Marie et le terminal à Duparc, là où le Tram de la Cinor et les bus Citalis prendront le relais pour le transport urbain, De quoi soulager les 95 000 automobilistes journaliers de l’Est », a souligné le candidat.

Ce projet s’accompagne d’une meilleure gestion des autres modes de transports. Elle passe par le développement de nouvelles gares en site intermédiaire et le déploiement d’une offre de services performants, innovants et attrayants (espace co-working, centre d’affaires).

Selon Olivier Hoarau, « il faut profiter de l’aménagement du territoire afin de mettre La Réunion dans la modernité, pour faire un bond extraordinaire dans la mobilité et dans la façon de travailler. » A plus court terme, pour amener les Réunionnais à préférer le transport collectif place à des bus à Haute Qualité de Services (plus confortables, plus sécurisés et plus propres) et des pôles d’échanges intermédiaires facilitant les transversalités et des gares sécurisées.

La liste « Ansamn » prévoit aussi la construction de plusieurs établissements scolaires et de formation : lycée de la Mer, lycée de l’agroforesterie et du tourisme de pleine nature à Cilaos, de nouveaux lycées de filières générales.

Pour donner les moyens aux élèves de réussir, elle propose d’introduire une prime d’équipements pour les lycéens. Elle prendra la forme d’une carte « prépayée » de la Réussite Éducative avec des dépenses fléchées, identifiées chez des acteurs locaux. »Nous devons nous donner les moyens de la réussite, de mieux de cohésion sociale et de préservation de notre patrimoine naturel », a conclu le candidat d’Ansam.

 

 

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

7 Commentaires

    • Tout a fait(nono) ,malin ce boug …ce sera encore moin chère 1kg acheté =1 balot
      Quoi y invente pas en politique ? Pour les interrrés personel ,bientot va dit a nous il faut une station spatial ,nous veut nout fusé pour la population reunionnaise nous peut monte ds l’espace nous les capable nous na toute ici
      Heureusement na portois pour croire ca …

  1. Déjà occup a ou de out comune, aven garde sa out camarade !!…( A oui mi la oublié , ou la arive dan labondence, Pépé lavé déja fé toute )..profite mounoir…mé promet pas sak ou poura pas fé… » rêt ou même « 

  2. Y parait aujourdhui y vend fleur pour la fete des meres
    Ex ; 1 bouquet acheté y gagne 1 plant anturium ,un peu comme les fruits…

  3. Comment li fait sa.quand ou voit que le tracé du tram train les a revoir.dit ali donne à nous le tracé les comme son bassin baignade olivier hoarau la promis band portois.tire un feuille.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Canton 23 (Ste-Marie) : Rémy Lagourgue-Valérie Rivière, « le binôme de l’union de la droite et du centre ».

Article suivant

Les candidats soutenus par Vanessa Miranville (CREA) aux départementales

Free Dom