/

Opération 1ères pages, un livre pour la vie

8 min de lecture

Le livre comme support pour se mettre debout et avancer dans une vie de découvertes et de curiosités… Le livre comme outil d’éveil et de développement du langage. Le livre pour renforcer le lien de parentalité. Depuis 2015, le Département de La Réunion a permis le partage local de l’opération 1ères pages. Pour 2022, ce sont plus de 26 000 familles qui recevront un exemplaire du livre de Teddy Iafare-Gangama et Claire Beauval « Terla/Ici il y a », une balade au cœur de La Réunion.

« Dann la foré un papa tang pou rod manzé… dans la forêt un papa tang cherche à manger », l’histoire écrite en kréol et en français est lue par l’auteur pendant que les parents feuillettent le livre offert à leurs nouveau-nés. Un moment d’échange, une première approche de la lecture. A l’occasion de l’opération nationale 1ères pages, la Villa du Département a accueilli ce mercredi 29 juin, les parents et leurs bébés nés en 2020 et 2021.

Sensibiliser les familles les plus fragiles et les plus éloignées du livre et leur montrer l’importance de la lecture dès le plus jeune âge, ce sont les objectifs de l’opération 1ères pages. Initiée par le ministère de la Culture, cette opération est relayée à La Réunion par la Bibliothèque Départementale en partenariat avec la DAC-Réunion, la PMI et la CAF. Faire du bébé un futur lecteur et surtout permettre que ce moment de lecture devienne un moment d’échange entre les enfants et leurs parents. Frédéric Turblin, directeur de la CAF, Marie Josée Lo Thong, directrice des affaires culturelles et Béatrice Sigismeau, vice-Présidente du Département en charge de la culture étaient présents pour ce moment symbolique.

« Lire dès le plus jeune âge favorise le développement de l’imaginaire et de la pensée, la construction de l’être, l’enrichissement de la langue ; mais aussi l’enrichissement des multitudes de possibilités de représentation du monde puisque l’on parle d’albums avec des mots et des images », a précisé en préambule Béatrice Sigismeau.

Un album écrit en français et en kréol qui a fait l’objet d’un concours. Depuis 2015, le Département souhaite mettre en avant la création locale et la production éditoriale réunionnaise. D’années en années, la distribution des livres n’a cessé d’évoluer. En 2019, ce sont près de 4 000 livres qui ont été offerts aux familles.

Crédit photos : Alexandre Rivière Com CD

Une opération qui mobilise les bibliothèques du territoire et les PMI.

« A travers ses services – les PMI, la Bibliothèque Départementale, la direction de l’Éducation – le Département entend poursuivre pleinement son rôle d’accompagnant des familles dans la recherche de l’éveil de leur enfant », précise encore Béatrice Sigismeau.

Cette sensibilisation des parents au développement du langage par le biais du livre, c’est aussi offrir symboliquement son premier beau livre à l’enfant.

Pour Teddy Iafare Gangama « Lé gayar nou la gaing le prix. I fé lontan mi écrit, mi milite pou que la langue kréol i rent dan les quartiers, dan les familles »  L’illustratrice qui signe les dessins de l’ouvrage, Claire Beauval rajoute pour sa part, « C’est une reconnaissance. J’espère que vous allez apprécier la passion que j’ai mis dans ces dessins. Je suis touchée que ces futurs lecteurs commencent leur initiation avec notre livre ». 

Les familles ayant eu un bébé en 2020 et 2021 recevront un courrier les invitant à venir retirer le livre dans la bibliothèque ou le centre de PMI proche de chez eux.

Crédit photos : Alexandre Rivière Com CD

« Terla Néna/Ici il y a » de Teddy Iafare-Gangama et Claire Beauval

« Parcourir La Réunion dans ses sentiers entre pastels et images, à savourer quelques comptines en réunionnais, en français pour grandir en poésie et s’émerveiller » voilà le résumé de la belle collaboration entre Teddy Iafare-Ganagama et Claire Beauval. Une première pour l’illustratrice contrairement à l’auteur qui a déjà publié des albums pour la jeunesse.  « Terla Néna/Ici il y a », mêle poésie des mots  et des couleurs magiques pour s’ouvrir au monde de l’imaginaire.

Après consultation, l’édition à 4 500 exemplaires a été confiée aux Editions Cyclone.

Les actions de la BDR autour de la petite enfance :

–       Coordination générale de l’opération Premières pages

–       En partenariat avec les maisons départementales, ateliers créatifs parents-enfants afin de redonner du lien à la famille

–       Formation des agents mobilisés aux techniques innovantes d’animation autour du livre (tapis de lecture, kamishibaï, contes et lectures à voix haute, abécédaires…)

–       Mise en place de bibliothèques éphémères spécialisées dans l’édition locale pour les professionnels de la petite enfance ou des bibliothèques du réseau de lecture publique lors de salons jeunesse, foire aux livres, manifestations culturelles…

–       Prêt d’expositions itinérantes issues de son catalogue

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

TCO : « La nouvelle gouvernance politique a permis de donner une nouvelle impulsion à notre intercommunalité »

Article suivant

Les dispositifs R+ et PEC Marchand présentés aux chefs d’entreprises de l’Est

Free Dom