Ouverture inscription compétition Webcup 2022

2 min de lecture

Une compétition bien connue des développeurs de l’océan Indien

Depuis 2010, l’association Webcup, reconnue pour son engagement dans le paysage tech et entrepreneurial réunionnais et dont l’objectif est de promouvoir le développement numérique et économique de La Réunion, organise un concours annuel de développement web entre les îles des Comores, Madagascar, Maurice, Rodrigues, Mayotte et les Seychelles.

Le but ? Réaliser en 24h chrono un site internet le plus abouti possible à partir d’un seul et même sujet pour tous les participants !

Au terme du concours, un jury d’experts sélectionne l’équipe, gagnante sur chacune des îles, équipe qui représentera dans un second temps son territoire lors de la finale internationale de l’océan Indien.

Un événement incontournable du développement Web

Devenue LA référence dans l’océan Indien, ce concours a pour ambition de donner un coup de projecteur sur les talents de la zone dans le domaine de la conception et la création de site internet. Pas moins de 240 participants des îles sont attendus ! Différentes compétences sont alors mises en lumière : programmeur, designer, créateur de contenu, chef de projet, etc.

Chaque équipe (composée de 1 à 4 personnes) peut s’inscrire jusqu’au 09 mai sur le site : reunion.webcup.fr et tenter d’être celle qui représentera La Réunion à la finale internationale.

Le retour de la compétition en physique

Après 2 années marquées par la crise sanitaire, cette année, la compétition fait son retour en présentiel pour le plus grand plaisir des participants et des organisateurs.

La Webcup : 24 heures pour développer un site internet, aura lieu les 14 et 15 mai 2022 simultanément sur tous les territoires de la zone océan Indien, et plus particulièrement pour La Réunion dans les locaux de l’école d’informatique EPITECH à Saint André, partenaire de cette 12ème édition.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Russie : un homme tire sur des enfants dans une école maternelle

Article suivant

Opération séduction pour le secteur de la restauration

Free Dom