Paillotes de l’Ermitage : Le Collectif de Défense du Domaine Public Maritime interpelle la mairie

2 min de lecture
2

Bientôt 1 an où les Réunionnais s’adressent à vous pour le respect des LOIS sur le DPM. Depuis le 1er juillet 2018, les Réunionnais ont fait preuve de patience face à la provocation des Paillotes de maintenir leur activité malgré le constat de grande voirie. Le constat est le même, rien ne bouge pour l’application des lois sur nos plages de l’Ermitage.

Tous les dossiers qui ont été portés à votre connaissance n’ont été suivis d’effet, aucun changement dans l’intérêt du DPM, du lagon, de nos plages et de la Biodiversité. Aucune action, aucune application des lois pour la sauvegarde du patrimoine vivant. Cette nécessité environnementale est bafouée par vos services. La gestion du DPM est toujours mise sous cloche, rien ne se fait en faveur du lagon, des récifs coralliens, contre l’érosion côtière.

Messieurs les responsables, les Réunionnais deviennent impatients et souhaitent la totale transparence sur la gestion du DPM et attendent que des actions fortes soient mises en place pour la sauvegarde de notre patrimoine. Nous disons STOP, les vacances sont terminés, la cloche a sonné nous ne pouvons accepter que la situation perdure plus longtemps.

Ce courrier est plutôt un courrier de relance sympathique mais vous comprenez bien que depuis le 1er juillet 2018, l’incompréhension s’est installée et que l’inaction laisse place à la colère. Dans l’attente de signes forts de votre part, veuillez accepter Messieurs les Dirigeants à l’expression de nos sentiments respectueux.

Pour le Collectif de « DEFENSE DU DOMAINE PUBLIC MARITIME » Karl Bellon (mandaté).


2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Grondinzorro Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox