Pass Animation : St-Denis récompense l’engagement citoyen de sa jeunesse ambitieuse

6 min de lecture
2

Avec son dispositif expérimental Pass’ Animation, la ville de Saint-Denis concrétise l’harmonisation de ses axes majeurs. Les démarches d’hyper-proximité, initiées en convergence avec la promotion de l’engagement citoyen, pavent actuellement le chemin de 26 jeunes Dionysiennes et Dionysiens vers l’emploi. Cette expérimentation inédite résulte d’un partenariat structurant : encadrés par le CRAJEP, les jeunes en formation sont rémunérés par le Pôle Emploi, et la SPL OPÉ les recrutera après obtention de leur diplôme.

Pass’Animation marque le coup d’envoi de la mise en œuvre du Plan Ambition Jeunesse et a vocation à être élargi prochainement.

Bénévoles exemplaires âgés de 17 à 25 ans, 26 jeunes ont été identifiés par les partenaires de la ville de Saint-Denis, à savoir les acteurs du tissu associatif engagés pour la promotion du sport, de la culture, de l’éducation populaire et pour l’animation des quartiers du chef- lieu.

Les bénéficiaires s’inscrivent dans un parcours de formation en vue d’obtenir leur Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) en Accueil Collectif de Mineurs (ACM). Cette professionnalisation, encadrée par le Comité Régional des Associations de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (CRAJEP), est rémunérée par le Pôle Emploi. Une prise en charge financière inédite et confortée par l’engagement de la Société Publique Locale « Oser Pour l’Éducation » (SPL OPÉ) à embaucher les futurs titulaires du BAFA. La SPL OPÉ permet effectivement à ces jeunes de se professionnaliser le temps du stage d’application.

Tout en offrant une réelle opportunité d’insertion aux jeunes du chef-lieu, cette expérimentation appuie la réflexion de la ville de Saint-Denis pour un large développement du Plan Ambition Jeunesse : dans la perspective d’élargir le dispositif, de nouvelles missions de bénévolat, de nouvelles thématiques, de nouveaux profils de jeunes seront intégrées à la stratégie du Pass’Animation.

Pour Ericka Bareigts, Maire de la ville de Saint-Denis : « Il n’y a pas une Jeunesse, mais des Jeunesses. On ne peut pas proposer un parcours unique. Dans le cadre de notre Plan Ambition Jeunesse, de multiples outils seront créés pour apporter un accompagnement sur mesure à la jeunesse diversifiée. Nos politiques publiques et nos partenariats doivent être utiles et constituer une opportunité pour chacun de construire son avenir.

Actuellement formés à l’Académie des Camélias, les bénéficiaires se dirigent vers l’émancipation, accompagnés par l’ensemble des acteurs structurant leur parcours.

Dès le 12 août prochain, les bénéficiaires du Pass’Animation poursuivront leur seconde période de stage, avant d’approfondir leur apprentissage en se spécialisant durant le mois d’octobre 2021. La promesse d’embauche par la SPL Opé a d’autant plus forgé la conviction des partenaires de Saint-Denis en faveur de l’engagement citoyen.

L’écosystème qui rassemble les acteurs mobilisés en faveur de l’engagement citoyen de la Jeunesse est ainsi porteur de solutions structurantes. Au total, ce sont 160 personnes – 70 agents municipaux et 90 partenaires extérieurs – qui se mobilisent et concourent à la réussite et l’épanouissement de ces jeunes dans le Plan Ambition Jeunesse.

L’expérience en bénévolat conduit donc la Jeunesse vers des emplois aux côtés des enfants Dionysiennes et Dionysiens. Dans le cadre des activités de la SPL Opé, les bénéficiaires du Pass’Animation participeront au dynamisme de l’éducation populaire dans les centres d’accueil du territoire. À l’issue de cette expérimentation, ce champ de professionnalisation ainsi que le volume de bénéficiaires ont vocation à être élargis. Le tissu associatif, moteur de l’engagement citoyen à travers le territoire, sera accompagné dans la mise en place des missions de bénévolat. En ce sens, les différents partenaires se réuniront régulièrement dans le cadre des comités de pilotage, comités techniques et comités participatifs qui définissent, en co-construction, les axes stratégiques du Plan Ambition Jeunesse. Première pierre de ce programme agile et en constante innovation, le dispositif expérimental Pass’Animation évoluera donc prochainement, en s’adaptant au plus près des besoins des publics.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : taux d’incidence à 168,4, le préfet n’exclut pas un retour au couvre-feu

Article suivant

Covid-19 dans les écoles : parents d’élèves et enseignants manifestent devant le rectorat

Free Dom