Patrice Selly : « Saint-Benoit n’est plus une commune en faillite… » (VIDÉO)

8 min de lecture
19

Juste avant le conseil municipal qui a débuté à 18 heures, ce jeudi 14 avril 2022,  à la salle de l’Echange (Médiathèque Antoine Roussin), Patrice Selly, maire de Saint-Benoit, a tenu une conférence de presse dans le salon d’honneur de la mairie en présence de plusieurs élus de sa majorité. A ses côtés, comme vous pouvez le voir sur la photo de Une : Marie-Michèle Mariaye, Ridwane Issa, Valentine Serrano et Patrice Boulevard.

Le maire a tenu à faire part de sa satisfaction personnelle, mais aussi de celle de l’ensemble des élus de la majorité municipale concernant le travail qui a été mené en étroite collaboration avec les agents communaux sur la situation budgétaire de la commune. « Nous passons d’un déficit de 19 millions d’euros en 2020 à un budget excédentaire en section de Fonctionnement », se félicite Patrice Selly.

« En deux ans, grâce aux efforts que nous avons consenti à tous les niveaux, nous avons pu redresser les comptes de la commune qui étaient dans le rouge. Nous avons maîtrisé les dépenses de fonctionnement en réduisant considérablement la masse salariale qui représentait 71% du budget en 2020 et qui passe, deux ans plus tard, à 61%. Une masse salariale qui, financièrement, était de 41 millions d’euros en 2020 pour atteindre  37,7 millions d’euros en 2022. Nous votons ce soir un budget en équilibre. Il s’agit là d’une victoire budgétaire mais aussi d’une victoire politique », a souligné le maire de Saint-Benoit.

« Un budget 2022 placé sous le sceau de la sincérité et de la responsabilité. Nous redonnons ainsi espoir aux familles et à la jeunesse de Saint-Benoit », précise encore Patrice Selly, qui a rappelé les efforts fournis ainsi que l’aide de l’Etat via le dispositif « Corum » pour sortir du fénoir budgétaire. Ecoutez le maire de Saint-Benoit ; Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

 

« Un travail qui va se poursuivre. Nous allons continuer afin de faire véritablement du budget un outil de développement de la commune. Notre objectif étant de donner du pouvoir d’achat aux administrés. Nous n’augmentons pas les impôts», a annoncé Patrice Selly qui promet de tout mettre en œuvre « pour que Saint-Benoit redevienne la capitale de l’Est ». Plus de pouvoir d’achat  via l’aide au fossoyage (pour aider les familles), et à travers aussi une politique des séniors. 1,3 millions d’euros pour des actions s’inscrivant dans le cadre de la politique de la ville ; Pour une plus grande politique de proximité, une subvention de 1,2 million d’euros sera accordée au CCAS (elle était de 800 000 euros en 2021).

Le maire a également signalé que l’accent sera mis en faveur de l’amélioration du cadre de travail des élèves grâce à une politique de rénovation des établissements scolaires. Plusieurs écoles de la commune y seront concernées.

« Saint-Benoit, une ville en chantiers à partir de cette année 2022 »

« Certains souhaitaient voir notre commune placée sous tutelle. Désolé pour eux, mais ce ne sera pas le cas. Saint-Benoit n’est plus une commune en faillite. Nous avons atteint notre objectif de ramener les comptes dans le vert en moins de deux ans », a-t-il insisté. Avant d’ajouter : « après ce travail de fond qui a été réalisé mais qui n’est pas pour autant perceptible par le public pour le  moment, nous allons à présent réellement changer la ville avec les grands chantiers à venir. Après le travail budgétaire, nous entamons un travail d’aménagement lourd. Saint-Benoit sera une ville en chantiers à partir de cette année ».

Au programme : réalisation d’une résidence pour personnes âgées en lieu et place de la friche Canelle qui sera démolie. Devraient également laisser place à de nouvelles opérations, la cité Labourdonnais (dans le cadre du NPRU), la résidence « Europe » ; Sans compter une opération immobilière privée à la place de l’ancienne maternité. Concernant l’ancienne clinique de Saint-Benoit, les discussions se poursuivent avec le propriétaire des lieux, à savoir la Fondation Père Favron.

Par ailleurs, comme l’a expliqué le 1er adjoint Ridwane Issa, plusieurs ZAC sont dans les tuyaux : celle de Beauvallon (à l’entrée Nord de la Rivière-des-Roches), celle d’ISIS (près du Conservatoire régional)… A noter également, la réalisation du boulevard urbain allant de l’entrée de la ville jusqu’au rond-point des Plaines. La fin du projet est prévue en 2024. Coût des travaux : 90 millions d’euros.

Mais en attendant la concrétisation de ces grands chantiers, la commune devra inaugurer le 6 mai prochain la 1ère tranche de l’esplanade du front de mer avec l’ouverture historique de la commune sur la mer ». On retiendra de cette conférence de presse, et du vote des budgets de la ville (principal, primitif et compte administratif) que le maire et son équipe se disent « soulagés » d’avoir remis financièrement la commune sur de bons rails et d’avoir évité « une catastrophe budgétaire ». On retiendra aussi que d’ici à 2026, Saint-Benoit aura subi un véritable lifting, histoire de montrer que le changement (politique) survenu en 2020 n’aura pas été un vain mot. A suivre !

Y.M.

([email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

19 Commentaires

  1. Mais il fesait parti de.cette équipe en qualité d adjoint ainsi que m mariaye
    les projets ce sont les projets de jc fruteau selly n à.pas inventer la poudre

  2. j espère que le maire pourra acheter un tracteur pour couper les herbes sur les chemins des hauts, tout les bas sont nettoyés !

  3. On fait dire aux chiffres ce qu’on veut, en tout cas ça ne se voit pas dans le quotidien, zerbe i pousse plus rapidement que la commune i avance. C’est juste de la propagande pour camoufler le revers qu’il vient de subir en soutenant Macron.

  4. À bon
    Mi espère que ou pourra nettoyer St Benoit
    Centre Ville
    Tout les quartiers Sans exception s’il vous plaît très important je répète sans exception surtout citer l’évêché 2
    Jamais vu st Benoit si macotttt que ça
    Depuis ou lés là rien n’a changé au contraire ….
    Nous attendons le Changement
    Merci

  5. Législatives pour bientôt i faut inventé des gros mensonges pour la population mais si pour les municipales de 2020 la passé avec caisse poulet et des promesses, la ces même population va rendre à ou la monnaie déjà dimanche prochain MARINE en force à st benoit, en juin ratenon et surtout Bello dans out baba.

  6. on voit rarement les employés communaux espces vert car la ville de St Benoît est tre sale g ne vous parle le centre ville mais ds les écarts ruelle tegor rue 4 epice gaspille l’argent pou paye ses employés gro doigt monsieur ns la mi aou en place pour apporter du neuf à St Benoît non pas fe les mêmes erreurs de l’ancienne mucipalité au début c’était bien lancer maintenant sa part en rail

  7. on voit rarement les employés communaux espces vert car la ville de St Benoît est tre sale g ne vous parle le centre ville mais ds les écarts ruelle tegor rue 4 epice gaspille l’argent pou paye ses employés gro doigt monsieur ns la mi aou en place pour apporter du neuf à St Benoît non pas fe les mêmes erreurs de l’ancienne mucipalité au début c’était bien lancer maintenant sa part en rail

  8. on voit rarement les employés communaux espces vert car la ville de St Benoît est tre sale g ne vous parle le centre ville mais ds les écarts ruelle tegor rue 4 epice gaspille l’argent pou paye ses employés gro doigt monsieur ns la mi aou en place pour apporter du neuf à St Benoît non pas fe les mêmes erreurs de l’ancienne mucipalité au début c’était bien lancer maintenant sa part en rail

  9. Employés communaux et habitants saint Benoît c est le moment de donner une leçon à cette équipe. Comme catan. Sarah . gino .Marie Michelle. Une bonne leçon à part de.macrotter sur les gens.ils ne font rien votons le Pen.

    • Je suis le jardinier de cette école donc je me permet de vous répondre mais pas en me cachant derrière l écran. Ont n a une pause meridienne qui nous permet de rentré chez nous ou soi de rester à l école donc ont s occupe comme ont peut. Vous voulez peut être ma place car je crois que c est de la jalousie. Bon vendredi saint a vous juste pour garder le respect

  10. Je suis le jardinier de cette école donc je me permet de vous répondre mais pas en me cachant derrière l écran. Ont n a une pause meridienne qui nous permet de rentré chez nous ou soi de rester à l école donc ont s occupe comme ont peut. Vous voulez peut être ma place car je crois que c est de la jalousie. Bon vendredi saint a vous juste pour garder le respect

  11. St benoit est devenu un vrai bazar…l équipe municipale n est pas à la hauteur..ça tourne en rond,ça harcèle les employés communaux..c est le bordel

  12. TIENS .! UN FANTÔME .ELLE SORT D OU RAMIN. ELLE A VOULU FAIRE UN MARIAGE MALPROPRE DU CÔTÉ DE VERGOZ ET ELLE COMMENCE A S AGITER DEPUIS QU ELLE A TROUVÉ REFUGE CHEZ LES VIRA.ST BENOIT T ATTEND DE PIED FERME…POUR LES LÉGISLATIVES

  13. Arrête donne domoune leçon. Ton bonhomme c etait le plus grand paresseux dans la commune.komela ou la place à li la région sans un lycée et c est pire. un gratteur d ki qui fait rien toute la journée.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Baisse et blocage des prix : Jean Hugues Ratenon interpelle le préfet

Article suivant

Un flambée des prix des samoussas, jusqu’à 0,70 €

Free Dom