Chèques Livres : 14 705 familles exclues ?

3 min de lecture
5

C’est dans une tribune que Patricia Profil, élue d’opposition à la Région, Membre de la Commission permanente et colistière d’Huguette Bello, s’exprime à propos des chèques livres régionaux.

“La Commission permanente de la Région du mardi 11 juin 2017 a reconduit le dispositif d’aide aux manuels scolaires pour la prochaine rentrée scolaire. Ce nouveau dispositif d’aide mis en place à la rentrée 2016-2017 est un mauvais coup porté au budget des familles réunionnaises. En 2015-2016 plus de 37 928 lycéens ont bénéficié d’un chèque de 50 € pour la location des manuels scolaires. Cette année, à l’heure du bilan, ce sont 14 705 élèves (39 %) qui ont été exclus du dispositif.

En effet, en raison du changement des modalités du dispositif “Chèque livre” de la Région, les parents d’élèves sont désormais obligés de payer l’intégralité des coûts de location de livres, s’élevant selon les lycées d’une centaine d’euros jusqu’à 250 €, avant d’obtenir le remboursement de 50 €.

Ce nouveau dispositif de remboursement sur justificatif mis en place en 2016 est un échec total. Malgré l’opposition des parents par l’intermédiaire des deux principales fédérations de parents d’élèves (FCPE et PEEP), la Région a rallongé la procédure administrative,compliquant les remboursements.

Ainsi, pour l’année 2016-2017 seulement 23 223 lycéens ont pu récupérer le chèque livre par rapport aux 37 928 qui en ont bénéficié l’année précédente. Cela représente une économie de 735 250 € réalisée par la Région sur le dos des familles.

Alors que dans plusieurs régions françaises les collectivités ont voté la gratuité des livres pour les lycéens, à La Réunion les familles ne bénéficient que d’un chèque livre de 50 €. La motion pour la gratuité des manuels scolaires présentée par notre groupe a été rejetée par la majorité régionale.

Pourquoi la Région pénalise-t-elle les familles ? La réussite de la jeunesse ne semble pas une préoccupation régionale. Faut-il voir dans ces économies faites sur le dos des familles leur contribution au financement des grands chantiers dont les dépassements de budget se comptent aujourd’hui en centaines de millions d’euros ?”, termine Patricia Profil dans cette lettre adressée à l’ensemble de la presse.

 


5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
hibiscusChrist974AntipodeJean jeannoe974 Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox