« Patrick Lebreton, homme du peuple ? »

2 min de lecture
17

« Je suis responsable d’une association de Saint-Joseph depuis 2007, et j’encadre des séances de gym pour un public majoritairement féminin dans les quartiers prioritaires de Cayenne, Butor, les Quais. Ces séances se passent dans la « Maison Pour Tous » de Cayenne, les lundis et vendredis matins et mobilisent une trentaine de personnes, notamment 8 jeunes adultes porteurs de handicap.

Ne demandant pas de subvention, cette Maison mise à disposition gratuite, permet à l’association de proposer ses séances à un tarif accessible à tous.

Après 10 ans de partenariat avec la mairie, cette dernière a décidé de suspendre cette mise à disposition, faute du retard de la remise de l’attestation d’assurance.

J’ai eu beau leur expliquer le nouveau statut de l’association, à savoir une association multisports. J’ai également expliqué fait l’assurance siège en métropole, d’où le retard. Ils ont rien voulu entendre.

Ce que je trouve dommage, c’est leur indifférence envers l’association qui intervient quand même depuis 10ans et qui donne du sens à l’utilité de cette Maison.

Comme par hasard, l’association a demandé un poste d’adulte relais en août 2017, ce qui me laisse penser à une volonté politique de choisir quelle association devrait bénéficier de ces postes.

Bien sûr, c’est au préfet d’en décider, mais il va sans dire que le représentant se base généralement sur l’avis de la mairie, vu que c’est sur son territoire.

Donc depuis le début de l’année, la Maison est vide d’activités, car mon association la faisait vivre.

Le maire devrait mettre les nouvelles recrues de son équipe de football, qu’il subventionne sans compter, au détriment des associations qui œuvrent pour la population, en co-location dans cette Maison pour qu’elle ait au moins une utilité. Voilà, c’était mon coup de gueule ! »

Sébastien Elizéon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



17 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox